Ligue 1 - 10ème j. | Les notes de Starsbourg - ASSE (5-1)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


Homme du match : Ajorque (8) : Grosse performance pour le joueur du Racing. Omniprésent dans les trente-cinq derniers mètres adverses, il aura été un véritable poison pour la défense stéphanoise. Sur le but contre son camp de Youssouf, l'attaquant français était visé et son appel à commis le tacle du stéphanois qui a propulsé le ballon dans ses filets. Par la suite, il inscrit le quatrième but de son équipe en seconde période et sort sous les applaudissements de la Meinau. Remplacé par Diallo. 10 petites minutes de jeu pour ce dernier et un sublime but dans une défense adverse aux abonnés absents. 

Starsbourg : 5-3-2

Sels (5) : Pris à contre-pied sur le pénalty de Khazri, le portier belge a vécu une après-midi paisible.

Guilbert (7) : Doté d'une très bonne qualité de passe, il délivre une passe décisive sur l'ouverture du score de Le Marchand grâce à un très bon corner. Défensivement, il a réussi à stopper Bouanga à plusieurs reprises. 

Perrin (5.5) : Bousculé par les attaquants stéphanois en première période, il a subi mais a pu compter sur l'aide de ses partenaires.

Nyamsi (6) : Match correct avec de l'aisance dans ses interventions.

Le Marchand (7) : Buteur de la tête, le défenseur du Racing avait parfaitement bien lancé cet bel après-midi. Néanmoins, il commet une faute en temps que dernier défenseur dans sa propre surface et permet à Saint-Etienne de revenir à 2-1. Ensuite, il a vécu une bonne deuxième période avec de la présence dans les duels. 

Caci (6.5) : Il a su canaliser les accélérations de Nordin et a pu participer en deuxième période aux offensives de son club. 

Sissoko (8) : Un match de grande classe pour ce dernier. Auteur de deux passes décisives, il a dominé le milieu de terrain adverse et a distribué caviar sur caviar. Remplacé par Diarra.

Aholou (5) : Un match en demi-teinte avec de nombreux déchets techniques pour l'ancien stéphanois. Remplacé par Prcić.

Liénard (5.5) : La légende du Racing est resté plutôt discret aujourd'hui en ne mettant pas la défense adverse en danger. Remplacé par Bellegarde.

Ajorque : voir ci-dessus.

Gameiro (7.5) : Toujours mobile, l'attaquant français a manqué de réussite en première mi-temps avec une situation à laquelle il pensait avoir obtenu un pénalty. Malgré tout, il n'a pas relâché ses efforts et à vingt minutes du terme de cette partie, il inscrit un but tout fait pour le 3-1. Remplacé par Kandil.

ASSE : 4-2-3-1

Green (non-noté) : Le portier anglais n'a rien pu faire sur les deux premiers buts du Racing et sortira même sous protocole commotion à la suite d'un coup reçu à la tête par un de ses coéquipiers. Remplacé par Bajic (5.5). Malgré plusieurs arrêts exceptionnels, il est allé chercher le ballon à trois reprises dans ses filets, pas vraiment aidé par sa défense. 

Camara (5) : De nouveau titulaire en tant que latéral, le capitaine des Verts est fautif sur le premier but adverse où il perd son duel aérien contre Le Marchand.

Moukoudi (3) : Il était ailleurs. Pris de vitesse, dominé dans les duels, et même nonchalant à certains moments, le défenseur des Verts n'a pas répondu présent.

Nadé (5) : Il n'a pas pu compter sur l'aide de ses partenaires de défenses aujourd'hui et a dû multiplier les efforts. Malheureusement, il s'est souvent retrouvé en situation d'infériorité.

Kolodziejczak (4) : Dépassé sur son côté, le défenseur français a pris l'eau à plus d'une reprise durant cette rencontre. Il sort sur blessure. Remplacé par Dieye.

Youssouf (2) : Catastrophique ! Un but contre son camp et un carton rouge tout ça en 44 minutes de jeu...

Neyou (5) : Dominé dans le milieu par un incroyable Sissoko, le Camerounais a tout tenté, en vain. Remplacé par Krasso.

Nordin (5) : Provocateur dans son couloir, il obtient un pénalty (transformé par Khazri) dans le temps additionnel de la première période. Remplacé par Gourna (5). Son entrée en jeu n'a pas changé la physionomie de la rencontre.

Boudebouz (6) : Omniprésent dans le jeu stéphanois, l'algérien le plus capé de l'histoire de la Ligue 1 a réussi de belles choses grâce à sa qualité technique. Remplacé par Aouchiche.

Bouanga (5.5) : Malgré un grand nombre de ballons touchés et une activité qui n'a pas cessé, le Gabonais n'a jamais réussi à se mettre en position de frappe.

Khazri (6) : Comme toujours, il a répondu présent. En première période, il a su poser des problèmes à la défense adverse à l'image de sa madjer stoppé par Sels. Il remettra Sainté dans le match grâce à son pénalty transformé. Remplacé par Hamouma.