OGC Nice (OGCN), OM : La commission n'a pas été tendre avec les Aiglons !

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


Ce mercredi dans la soirée, la commission de discipline de la LFP a rendu son verdict sur la les incidents qui ont eu lieu lors de la rencontre entre l’OGC Nice et l’OM.

« Au regard des graves violences, la Commission de Discipline avait décidé le 25 août 2021 de placer le dossier en instruction et, à titre conservatoire, de prononcer un huis-clos total sur l'Allianz Riviera pour la rencontre OGC Nice – FC Girondins de Bordeaux et de suspendre M. Pablo Fernandez, préparateur physique de l'Olympique de Marseille. Après lecture du rapport d'instruction en présence des deux clubs, la Commission prononce les décisions suivantes : Le match OGC Nice - Olympique de Marseille est donné à rejouer. Trois matchs à huis-clos total pour l'OGC Nice, dont le match OGC Nice – Olympique de Marseille qui sera rejoué à huis-clos total sur un terrain délocalisé. Un match à huis-clos total a été purgé dans le cadre de la mesure conservatoire. Deux points de pénalité à l'OGC Nice dont un point avec sursis. Suspension de banc de touche, de vestiaire d'arbitres et de toutes fonctions officielles jusqu'au 30 juin 2022 de M. Pablo Fernandez, préparateur physique de l'Olympique de Marseille. Deux matchs de suspension à Alvaro Gonzalez. Un match de suspension avec sursis à Dimitri Payet », peut-on lire sur le communiqué de la LFP.