OGC Nice - Versailles FC 78 (2-0): Les notes complètes [Coupe de France - 1/2 finale]

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


Homme du match: Amine Gouiri (7): Après une première période en rodage, il a haussé son niveau après le repos pour notre plus grand plaisir. Il ouvre le score après un très bon enchaînement, et que dire de son action sur le but de Dolberg où il mystifie avec un peu de réussite trois adversaires avant de servir le Danois ? Remplacé par Evann Guessand (79'). 

 

 

Nice (4-4-2):

 

Bulka (5,5): Le portier polonais n'a pas eu de parade majeure à effectuer mais a été vigilant en première mi-temps dans le jeu aérien sur les coups de pied arrêtés de Versailles. Il boucle un troisième match sans encaisser de but en quatre rencontres de Coupe de France cette saison.

Bard (5): Il a parfois été hésitant, sans pour autant se mettre en danger mais il a manqué de rapidité dans ses prises de décision, ce qui a facilité le pressing des franciliens surtout dans l'entame de match. Il a écopé d'un carton jaune qui ne lui a pas porté préjudice. Remplacé par Flavius Daniliuc (79'). 

Todibo (6): Serein, l'absence de Dante ne l'a pas dérangé. Il a bien anticipé les ballons en profondeur versaillais et en deuxième période, il a évolué dans un confort suite au premier but niçois qui a libéré ses coéquipiers.

Rosario (6): Il se fait peur sur le long ballon que Djoco n'est pas si loin que cela d'intercepter mais pour le reste, il a rassuré pour son deuxième match consécutif en défense centrale pour pallier la suspension de Dante.

Lotomba (5,5): Une première période décevante au cours de laquelle il n'a pas assez provoqué, puis il s'offre une passe décisive pour Gouiri avec un bon centre qui a apporté le danger dans la défense de Versailles.

Stengs (6,5): Il a été en jambes, a été l'auteur de gestes techniques de grande classe. Pour sa première titularisation depuis un bon moment, il a envoyé un message à son entraîneur et a montré qu'il pouvait avoir sa place dans le onze.

Thuram (6,5): Il a été le meilleur Aiglon jusqu'au but de Gouiri. Il s'offre deux percées dans le camp adverse et ressort proprement le cuir ensuite. Il se procure deux opportunités nettes de la tête mais n'a pas été en réussite. Remplacé par Morgan Schneiderlin (82'). 

Lemina (5,5): Il a alterné entre le bon et le mauvais, une perte de balle qui aurait pu coûter cher à la demi-heure de jeu, puis il s'est repris dans l'ensemble avec une projection vers l'avant plus efficace après la pause.

Boudaoui (5,5): Il s'est beaucoup dépensé à droite mais cela n'a pas été très bénéfique à l'OGC Nice au début. Il est ensuite à l'origine de l'ouverture du score en donnant un bon ballon en profondeur vers Lotomba. Remplacé par Billal Brahimi (60'). 

Gouiri (7): Voir ci-dessus. 

Delort (5): Cela a été difficile pour lui, et en dépit de quelques déplacements intéressants il ne s'est pas procuré d'opportunité notable lors de son temps passé sur le terrain. Remplacé par Kasper Dolberg (60'), qui a inscrit le but du break après un travail remarquable de Gouiri.

 

Versailles (3-4-1-2):

 

Delaunay (6): Le portier versaillais a réalisé une rencontre courageuse. A l'aise dans les sorties aériennes, il sort quelques tentatives, dont celle de Gouiri, avant de s'incliner sur deux frappes parfaitement placées par les attaquants azuréens.

Diouf (5,5): Jusqu'à la mésentente qui amène la réalisation de Gouiri, il était parfaitement dans son match et l'ouverture du score ne l'a pas perturbé, même si physiquement cela a été compliqué au fur et à mesure. Remplacé par Yohan Brun (74'). 

Akueson (5,5): Si on l'excepte les deux buts où il est finalement impuissant, il a réalisé une rencontre très correcte et il a bien muselé Delort notamment qui n'a pas beaucoup pesé sur la partie.

Durand de Gevigney (5,5): Le capitaine francilien a été le symbole de la solidité de son équipe dans le premier acte. Il a contré plusieurs frappes niçoises de l'extérieur de la surface. En deuxième période, il intervient trop tard sur Gouiri qui l'élimine ensuite avec un peu de réussite sur le deuxième but.

Traoré (5): Il a été plus en difficulté que son homologue Pham Ba dans le couloir, surtout après la pause où l'ouverture du score vient de son côté. Brahimi lui a également posé des difficultés après son entrée en jeu. Remplacé par Mamadou Savané (89'). 

Vieira (6,5): Il n'a pas de lien direct avec Patrick, même s'il joue au même poste que l'entraîneur de Crystal Palace. Il a été infatigable, dans tous les bons coups défensifs et offensifs de son équipe, et n'a pas eu peur d'aller au combat. Remplacé par Ludovic Fardin (89'). 

Diarrassouba (6): Il a dépensé beaucoup d'énergie, gratté pas mal de ballons dans les pieds des joueurs de Nice, et n'a pas connu de baisse physique dans cette rencontre même si cela n'a pas empêché les locaux de marquer.

Pham Ba (6): Il a pas mal provoqué sur son couloir dans les premiers instants, posant des problèmes à Melvin Bard notamment. Ensuite, il a reculé mais s'est montré vaillant à l'image de son équipe.

Boigny Alledji (5): Il a fait ce qu'il fallait dans l'intensité, il s'est bien battu mais cela n'a pas suffi pour déstabiliser la défense niçoise. Remplacé par Bissourou Touré (58'). 

Michel (5): Il a couru dans le vide pendant un moment, appliqué dans les tâches défensives ce qui a bien marché dans les quarante-cinq premières minutes. Il a une opportunité mais il n'a pas cadré sa tentative du pied droit.

Djoco (5): S'il ne s'est pas procuré d'occasion, il en revanche posé des problèmes à la défense niçoise en allant au pressing sur les longs ballons qui ont mis en difficulté Rosario en première période notamment. Remplacé par Christopher Ibayi (58'). 

Lire plus