* Liga NOS (POR) *

Liga Nos – 24ème j. | Les notes de FC Porto – Rio Ave (1-1)

Homme du match: Jesus Manuel Corona (7): Le latéral droit mexicain a réalisé un bon match ce soir. Très à l’aise dans sa conduite de balle, cette dernière lui a permis de déborder sur son couloir et de venir servir ses coéquipiers situés aux avant-postes, aux travers de centres toujours précis notamment. Un niveau de course très satisfaisant sur l’ensemble du match. En seconde mi-temps, Corona a redoublé d’efforts et de courses, étant toujours le premier sur le ballon et en ayant toujours qu’un seul et unique objectif en tête: aller de l’avant. Porto a besoin de ce genre d’état d’esprit pour donner du caractère à cette formation en plein doute depuis son élimination de l’Europa League.

 

FC Porto (4-4-2)

 

A. Marchesin (5) : Première mi-temps très frustrante pour le gardien argentin de Porto. En effet, durant la première demi-heure, il n’a jamais été embêté et n’a donc réalisé aucun arrêt dans ce laps de temps. Le but qu’il encaisse ainsi à la 32’ est la première véritable action de Rio Ave. Il s’incline donc mais n’a pas grand chose à se reprocher. En seconde mi-temps, il se retrouve en situation de chômage technique.

J. Corona: Voir ci-dessus.

C. Mbemba (6) : Le défenseur central de la défense de Porto a fêté ce soir, à la 18’, sa première réalisation dans le championnat portugais. Cependant, malgré cette belle réalisation sur un corner, Mbemba est apparu plus en difficulté dans le registre défensif, notamment dans tout ce qui a attrait à son placement sur le terrain. Le défenseur de 25 ans doit maintenant prendre encore plus confiance en lui pour pouvoir rassurer son équipe et se montrer plus fort et décisif dans les moments qui l’exigent.

I. Marcano (5) : A l’instar de Mbemba, Marcano est apparu assez désorienté sur le terrain, ne sachant pas trop ou se placer et apparaissant souvent trop statique comme lors de l’égalisation du Rio Ave. Mbemba peut encore se permettre quelques erreurs et négligences, Marcano, du haut de ses 32 ans n’a aucune raison valable pour réaliser une prestation défensive aussi faible dans les moments clés. L’indéboulonnable défenseur Pepe blessé, Marcano doit réellement s’affirmer comme le patron de la défense et faire parler son expérience.

A. N. Telles (5) : Le meilleur buteur de cette formation du FC Porto, Telles, est ce soir apparu plus en retrait par rapport à ses coéquipiers, offensivement parlant. En revanche, sur les quelques incursions de Rio Ave dans  son couloir, Telles s’est toujours montré solide.

S. Nakajima (5) : Malgré une passe décisive sur le but de Porto en première période, le japonais n’a pas réalisé une très  bonne prestation. Aligné entre le côté gauche et droit, au poste d’ailier et de soutien de l’attaquant, selon les phases de jeu, le japonais a perdu beaucoup de ballons. En effet, voulant tout le temps jouer très rapidement en une touche de balle, Nakajima n’a finalement réalisé quasiment aucune bonne combinaison, la majeure partie d’entre elles finissant dans les pieds de l’adversaire. Cependant, il faut souligner l’état d’esprit combatif du japonais.

Sergio Oliveira (5,5): Une excellente entame de jeu pour le milieu de terrain international portugais. Très à l’aise balle aux pieds, il a profité des nombreux espaces qui s’offraient à lui pour combiner avec ses coéquipiers aux travers de passes millimétrées, cassant parfaitement les lignes. Malheureusement, Oliveira n’a pas poursuivi ses efforts et voit son influence dans le jeu se réduire après la demi—heure de jeu.

D. Pereira (6) : Le capitaine de cette équipe, véritable taulier du Fc Porto, était de nouveau titulaire dans l’entre jeu et s’est montré rassurant pour son équipe. En effet, il a toujours pris soin de mettre le ballon au sol et de poser le jeu pour construire sereinement. Enfin, il fut également intéressant sur phases arrêtées où son excellent jeu de tête a mis en danger la défense adverse.

Otavio (5) : Aligné au poste d’ailier droit, Otavio ne s’est pas réellement créé d’occasions et ne s’est pas montré dangereux mais il a participé à la construction du jeu et a su lancer ses attaquants vers le but par de bons ballons.

M. Marega (5) : La star africaine locale n’a pas trouvé le chemin des filets ce soir, mais, dans un match fermé, donc difficile pour un avant-centre, Marega n’a pas démérité, décrochant à maintes reprises pour tenter de se rendre utile plus bas dans le terrain.

Tiquinho (3) : Il n’a pas eu suffisamment d’influence dans le jeu de son équipe et n’a pas cherché, fait d’efforts, pour en avoir. Un non-Match.

 

Rio Ave (4-2-3-1)

 

P. Kieszek (6,5) : Bon match pour le portier de Rio Ave qui, dès la 4’ minute, a dû s’employer pour repousser une tentative De Oliveira. Il encaisse par la suite un but où il n’a rien à se reprocher puisqu’il avait la vue bouchée par ses défenseurs. Il a surtout permis à son équipe de rester dans le match lorsque Porto poussait pour faire le break durant la première mi-temps. Enfin, il a fait montre d’une force mentale et physique lors de l’interminable temps additionnel de 10 minutes lorsque toute son équipe souffrait physiquement. Bon dans les moments qu’il faut, Kieszek est l’homme fort de cette formation, par ailleurs toujours en lice pour décrocher en fin de saison le sésame: une place européenne.

N. Monte (5) : Le défenseur droit de cette formation du Rio Ave a réalisé un match correct où il a fait montre d’une bonne qualité technique balle aux pieds lorsqu’il s’agissait de construire le jeu à l’arrière.

A. Santos (5,5) : Le défenseur central du Rio Ave a été sérieux durant tout le match, se montrant toujours solide sur sa ligne et ne rechignant pas à aller au contact pour repousser les assauts de Porto.

T. Borevkovic (6) : Le défenseur croate aligné sur le côté gauche, a beaucoup combiné avec l’entre jeu de son équipe, notamment Tarantini. Il a, en effet, toujours essayé de porter les siens vers l’avant même lorsque son équipe était menée. Ce soir Borevkovic et son état d’esprit combatif ont été de véritables moyens pour Rio Ave d’aller, premièrement chercher les ressources pour égaliser. Deuxièmement, pour rester fort et solidaire durant les dernières minutes pour préserver un match nul.

P. Amaral (4,5) : Quelques débordements depuis son côté gauche, mais Amaral a manqué d’idées pour se montrer réellement influent dans cette rencontre.

A. Mohamed (4) : Il a fait preuve d’une solidité relative dans l’entre jeu et a parfois laissé des trous béants dans le milieu de terrain. Il doit à l’avenir impérativement retravailler son placement sur le terrain pour pouvoir combiner ainsi avec ses coéquipiers et amener quelque chose de concret à son équipe.

Tarantini (5,5) : Beaucoup de courses et de déplacements pour le portugais qui est apparu frais et disponible envers ses coéquipiers.

D. Figueiras (5,5) : Le milieu de terrain portugais était aligné sur le côté droit de l’entre jeu. Après une entame de match dès plus timide, Figuieras va se réveiller avec l’ouverture du score de Porto. Tout d’abord discret, il va se montrer bien plus tranchant dans ses duels et dribbler ses adversaires. Le une-deux qu’il lance avec Taremi sur le but de Rio Ave est magnifique et atteste de son excellente vision du jeu. Le portugais doit maintenant apprendre à se montrer régulier sur tout un match et non plus comme c’est le cas aujourd’hui, par intermittences.

L. Piazon (3) : Peu vue en attaque, le brésilien ne s’est pas mis en évidence au cours de cette partie.

N. Santos (3,5) : Il fut intéressant sur contre-attaques mais il a eu du mal à exister offensivement, mis en difficulté par le solide milieu de terrain de Porto.

M. Taremi (5,5) : A nouveau buteur ce soir (32’) , l’avant-centre du Rio Ave brille, à nouveau, par son sens du but bien qu’il soit encore trop absent dans les phases de construction du jeu.

Gabriel Moser

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer