DFL Super Cup | Les notes de Dortmund - Bayern (1-3)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


Homme du match : Lewandowski (8) : Une performance de haute volée pour la star du Bayern. En effet, l'attaquant polonais a une nouvelle fois fait du mal à son ancien club en inscrivant un doublé ! Il s'est montré tueur dans la zone de vérité et a toujours été bien placé à l'image de son second but qui est venu suite à une perte de balle d'Akanji. Outre son doublé, RL9 a pesé dans le jeu bavarois avec ses efforts défensifs. Malgré les rumeurs qui l'envoie à Chelsea, le numéro 9 actuel de Munich a une nouvelle fois montré tout l'étendu de son talent. Un doublé en hommage à un autre grand attaquant du Bayern, Gerd Müller, décédé dimanche. Remplacé par Choupo-Moting.

Dortmund : 4-3-3

Kobel (5) : pour son premier match officiel avec le BVB, le portier suisse a dû aller chercher le ballon à trois reprises dans ses cages. Effectivement, malgré quelques parades, il s'est montré impuissant sur les réalisations adverses.

Passlack (3) : Un match catastrophique sur le plan défensif. En effet, le défenseur allemand aura été fautif sur deux des trois buts de Munich, avec à chaque fois, un débordement d'un adversaire (Gnabry et Davies) et de la nonchalance dans ses efforts. Il est cependant décisif sur la réalisation de Reus suite à son appel en profondeur dans les vingt-cinq mètres adverses. Remplacé par Wolf. 

Witsel (6) : Positionné en charnière centrale ce soir, le belge a essayé de tenir la baraque le plus longtemps possible avec notamment un sauvetage sur la ligne suite à une frappe de Lewandowski. Malheureusement et malgré tous ses efforts afin de rattraper les erreurs de ses coéquipiers, il n'a rien pu faire.

Akanji (4) : Mis en difficulté durant une bonne partie de la rencontre, le suisse a commis une erreur catastrophique qui a offert à Lewandowski le 3ème but du Bayern.

Schulz (4.5) : Match compliqué pour l'allemand qui a été pris de vitesse par Coman à de nombreuses reprises. De plus, il s'est montré imprécis dans ses transmissions.

Bellingham (6.5) : 18 ans et déjà tout pour être un grand talent. Le milieu anglais a réussi sa partie aujourd'hui en dominant Goretzka dans son duel à distance. Le jeune joueur du BVB a également délivré une passe décisive sur le but de Reus. Remplacé par Reinier.

Dahoud (5) : Le milieu allemand est sorti de son match en seconde période suite à quelques accroches verbales avec Kimmich. Malgré tout, il n'était pas vraiment rentré dans son match en première mi-temps.

Reyna (6.5) : Belle partie de la part de l'américain. Souvent à l'origine des situations des jaunes et noirs, il n'a pas hésité à venir chercher le ballon assez bas sur la pelouse afin d'avoir une meilleure vision de jeu. De plus, il n'a pas cessé de faire des efforts défensifs. Remplacé par Pašalić.

Moukoko (5.5) : Le joueur âgé de 16 ans a su mettre à contribution la charnière centrale adverse mais aussi Neuer à deux reprises, une frappe écrasée dans un angle fermé qui est captée par le portier allemand et un but refusé pour hors-jeu. Remplacé par Malen.

Haaland (5) : Le duel attendu Lewandowski et l'attaquant de Dortmund n'a pas eu lieu. D'un côté, un polonais en grande pompe, auteur d'un doublé et de l'autre, un norvégien aggassé à de nombreuses reprises sur des choix de ses coéquipiers mais aussi une attitude assez méchante à l'image de son duel avec Neuer où il ne joue pas le ballon. Néanmoins, il a aidé son équipe défensivement, et offensivement, il était dans un registre de passeur ce soir où il aurait pu inscrire une passe décisive pour Moukoko mais le drapeau s'est levé. Enfin, le numéro 9 des Jaunes et Noirs ne s'est pas procuré énormément de situation si ce n'est son but hors-jeu en deuxième période.

Reus (7) : Le capitaine du BVB a réussi son match et ceux malgré la défaite. En effet, le milieu offensif allemand s'est montré très remuant offensivement et a relancé son équipe à une demi-heure du coup de sifflet final grâce à un but splendide, sur une frappe pied droit en lucarne.

Bayern : 4-1-4-1

Neuer (6.5) : Un bon match pour le portier du Bayern avec plusieurs parades à son actif, notamment son arrêt en première période, digne d'un gardien de handball avec sa jambe droite sur un face à face contre Reus.

Stanisic (5) : Titulaire en l'absence de Pavard, il a eu du mal sur les débordements de Reus et Reyna. Remplacé par Sarr.

Upamecano (5.5) : Comme lors de la finale de la Coupe d'Allemagne il y 3 mois, le défenseur français s'est fait bouger physiquement par le norvégien Haaland. 

Süle (6.5) : Belle prestation pour le rock allemand. Il a su donner du fil à retordre au cyborg norvégien et a récupéré un grand nombre de ballons.

Davies (6) : Pas souvent inquiété défensivement grâce à sa pointe de vitesse exceptionnelle, le canandien a pu apporter du surnombre dans les offensives de son club et a été à l'origine du but de Müller. 

Kimmich (6) : Le maître des coups de pied arrêtés n'a pas été décisif ce soir mais a su faire sortir Dahoud de son match grâce à sa provocation sur de nombreux contacts.

Goretzka (5.5) : Le milieu allemand a vécu une partie assez compliquée face au jeune Bellingham, qui lui a souvent pris le ballon. Néanmoins, il a su faire la différence dans les airs et également grâce à son physique supérieur à son homologue. 

Coman (5.5) : L'international français aura été remuant durant 45 minutes. Cependant, il a manqué de finition dans le dernier geste à l'image de sa frappe en pivot complètement manqué à 5 mètres du but adverse. Victime d'un coup de genou dans les côtes, le joueur formé au PSG a été contraint de laisser sa place à Sané.

Müller (5.5) : Le milieu offensif du Bayern y est allé de son but ce soir dans un rôle de renard des surfaces suite à une tentative de Lewandowski. Remplacé par Musiala.

Gnabry (7) : Grosse performance pour l'ailier bavarois. Doté d'une grande justesse technique, l'allemand a souvent mis dans le vent son vis-à-vis, Passlack. Justement, sur le premier but de son équipe, le numéro 7 de Munich a pris de vitesse son adversaire avant d'adresser un amour de centre millimétré afin de servir dans les meilleures conditions Lewandowski qui conclut l'action d'une tête au fond des filets. Précis dans ses centres, il a posé de nombreux problèmes à la défense adverse. Remplacé par Tolisso.

Lewandowski : voir ci-dessus.