* Coupe de la Ligue (FRA) *

Coupe de la Ligue - 16èmes | Les notes du Mans - Nice (3-2)


Homme du match: Vincent Créhin (7): Le meilleur buteur de l'histoire du Mans a réalisé un match complet, un véritable poison pour la défense niçoise aux abois. Il ouvre le score suite à une frappe lointaine mal négociée par Clémentia, puis s'offre une passe décisive pour Lemonnier. Il aura été à l'origine des nombreuses occasions de son équipe. Il a été impressionnant ce soir.

 

 

Le Mans (4-3-3):

 

Aymes (non noté): Il est bien entré dans son match, avec une belle parade devant Srarfi. Suite à un coup-franc de Cyprien, il sort parfaitement le ballon. Puis, sur un dégagement, il se blesse et est remplacé par Pierre Patron (11', 5). A peine le temps de rentrer dans la partie, il encaisse deux buts, un penalty de Cyprien et une frappe de Lees-Melou. Il aura été beaucoup moins sollicité après le repos.

Ebosse (6): Il a parfois été en retard sur des passes en profondeur qui sont parties dans son dos, mais il sauve son équipe en fin de partie sur le seul vrai danger niçois de la deuxième mi-temps. C'est un ensemble sérieux pour lui.

Lemonnier (6): Il débute sa rencontre par un tacle sur Ganago en tant que dernier défenseur et s'en sort avec un carton jaune. Derrière, il marque le but du 2-0 d'un beau coup de tête avant de contrer la tentative de Lees-Melou dans le but de Patron. Par la suite, il s'est montré solide même si les Aiglons ne se sont pas vraiment montrés dangereux.

Dasquet (6): Prestation sérieuse et appliquée pour lui. Il n'a pas été perturbé ni par Ganago, ni par Srarfi. Avec Lemonnier, il forme un duo complémentaire qui fait du bien aux Manceaux.

Confais (6): L'ancien Troyen a été repositionné sur le côté droit, et il a bien géré son duel avec Srarfi. Cependant, lorsque Atal a été placé sur son couloir, il a dû beaucoup plus s'employer, et a fait ce qu'il fallait pour faire déjouer l'international algérien.

Hafidi (6,5): Énorme activité pour lui dans cette partie. S'il a concédé le penalty suite à une faute évitable sur Cyprien, il a réglé la mire en grattant beaucoup de ballons et en se projetant rapidement vers l'avant. Il a fini épuisé et a dû laisser sa place à Rémy Boissier (90'). 

Fofana (7): Lui aussi a réalisé une très belle rencontre. Très offensif, il a créé le danger dans le camp niçois et s'est même procuré deux énormes occasions, durant lesquelles il a continué ses actions pour se présenter face à Clémentia, malheureusement il a buté sur ce dernier à chaque fois. Dans l'ensemble, il a très bien contenu le milieu adverse.

Boé Kane (6): Moins disponible que ses partenaires du milieu, il n'a pas été avare d'efforts non plus. Il a été au pressing pour gêner les relances niçoises, notamment celles de Cyprien. Il n'a par contre pas pesé sur le jeu offensif de son équipe.

Kanté (6,5): Quelle prestation de sa part ! Il était partout dans le premier acte, martyrisant une défense azuréenne peu concentrée. Il réalise une percée fantastique sur le troisième but au cours de laquelle il élimine Hérelle, fixe parfaitement Burner et enchaîne avec une tentative enroulée de grande qualité. Moins efficace en seconde période, il aura néanmoins été une menace constante pour Nice. Remplacé par Georges Gope-Fenepej (72'), qui s'est démarqué par une belle passe qui a offert une belle opportunité à Fofana.

Diarra (5,5): Même si on ne pourra pas lui reprocher sa combativité, il aura été l'élément offensif du Mans le moins en réussite ce soir. En première période, il aura été peu en vue malgré l'excellente prestation générale de son équipe. Après le repos, il a mis à mal un Malang Sarr en souffrance mais n'a pas su profiter de sa vitesse pour se créer des occasions franches.

Créhin (7): Voir ci-dessus.

 

 

 

Nice (3-5-2):

 

Clémentia (4,5): Il réalise une entame de match cataclysmique, marquée par une grossière faute de mains dès la 51ème seconde. Abandonné par une défense apathique, il encaisse deux autres buts dans les vingt premières minutes. Il se rassure quelque peu avec une bonne sortie devant Diarra puis face à Fofana. Il permet néanmoins à son équipe de rester dans la partie avec 4 arrêts au total.

Burner (4,5): Il a déserté son coté, et Kanté, très en jambes, a facilement pris le dessus sur lui. Sur le troisième but du Mans, il ne montre aucune agressivité et laisse tout le loisir à Kanté de rentrer dans la surface, se remettre sur son pied droit et ajuster Clémentia. Il s'est bien repris en seconde période mais n'a pas pu apporter sa vitesse sur le côté droit de l'attaque niçoise.

Hérelle (3,5): L'ancien joueur de l'ESTAC n'est pas non plus dans son assiette. De retour de suspension, il est passé à côté de son sujet en première période. Son attentisme a coûté les deux derniers buts Manceaux, notamment son manque de marquage sur coup de pied arrêté. Il rate son intervention sur la percée décisive de Kanté.

Dante (4,5): Il est en difficulté depuis plusieurs matchs, et celui-ci n'a pas échappé à la règle. Ses longues relances furent moins précises qu'à l'accoutumée, et il s'est montré trop tendre devant un trio offensif manceau percutant et dévastateur par moments. Il réalise cependant deux bonnes interventions dans le second acte.

Sarr (2): Une nouvelle rencontre catastrophique pour le natif de Nice qui est méconnaissable depuis le début de la saison. Il aura absolument tout raté: des relances faciles, ses duels aériens, il a presque toujours été pris dans son dos par Diarra, notamment en deuxième période alors que son équipe avait la maîtrise du ballon.

Atal (5): Le virevoltant algérien a fait ce qu'il a pu, en dépit du manque de confiance de ses partenaires. Il a tenté quelques percées mais n'a pas pu apporter énormément de danger devant la cage de Patron. Très souvent, lorsqu'il était au duel, il a cherché la faute alors qu'il pouvait faire la différence.

Cyprien (4): De l'activité au milieu du terrain, mais un manque cruel de précision sur les corners et les coup-francs. Il transforme tranquillement le penalty provoqué par Pierre Lees-Melou. Pour le reste, on ne sent pas le joueur qui doit mener les offensives de son équipe.

Tameze (3,5): Une nouvelle fois en difficulté dans ce match. Trop lent dans l'animation, il a été pris par le milieu manceau qui en voulait plus que lui. Remplacé par Myziane Maolida (56'), qui n'a absolument rien apporté dans une équipe amorphe et en plein doute.

Lees-Melou (5,5): Il a été l'un des seuls à se battre. Dans une entame complètement folle, il provoque le penalty qui va relancer son équipe puis est l'auteur de la frappe contrée par Lemonnier sur la deuxième réalisation du Gym. Il aura été également le seul à faire des passes vers l'avant et à tenter de trouver des solutions. Remplacé par Danilo Barbosa (88').

Srarfi (4): Il a eu le mérite de se battre, mais il a rarement été en réussite. Il s'est même complètement éteint en deuxième mi-temps. Il n'a pas énormément de temps de jeu cette saison et de toute évidence il n'a pas marqué les esprits auprès de son coach. Remplacé par Hicham Boudaoui (75'), qui a eu énormément de difficultés à rentrer dans la partie.

Ganago (3,5) : Les matchs se suivent et se ressemblent pour l'ancien camerounais. Jamais servi dans les bonnes conditions, il est condamné à mettre la pression sur une défense mancelle rarement mise en danger. Il provoque le carton jaune de Lemonnier qui aurait pu être rouge. Pour le reste, il a été totalement inexistant face à une charnière bien en place.

 

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer