* Coupe de la Ligue (FRA) *

Coupe de la Ligue - 1/4 de finale | Les notes de Reims - Strasbourg (0-0, 4-2)


Homme du match :  Rajkovic (7) : Son équipe se qualifiant aux tirs au but grâce notamment à un bel arrêt de sa part, il est bien évidemment le grand partisan du passage de son équipe en 1/2 finale. Hormis cette séance de tirs au but où il a été décisif, il fut également rassurant pour sa défense tout au long de la partie avec de bonnes interventions et de bons arrêts.

Stade de Reims (4-2-3-1) 

Rajkovic (7)Voir ci-dessus. 

Foket (5) : Le latéral belge s'est contenté de rester solide défensivement sans trop s'aventurer aux avant-postes. Ceci lui a plutôt réussi face à Fofana, Thomasson ou encore Zohi qui sont venus traîner dans sa zone.

Disasi (6) : Solide face à Ajorque, il a permis à son équipe de garder sa cage inviolée. Son impact physique a notamment fait du bien aux siens en fin de partie à 10 contre 11. Il a également transformé son tir au but.

Abdelhamid (6,5) : Toujours bien placé pour couper les trajectoires, il s'est en plus offert le luxe de percer les lignes adverses balle au pied lorsqu'il en a eu l'occasion. Il est également le dernier buteur des siens lors de la séance des tirs au but, ce qui est synonyme de qualification pour son équipe.

Kamara (6) : Plus offensif que son pendant côté droit, il n'a pas hésité à faire parler sa vitesse pour percuter balle au pied. Il est notamment l'auteur d'une belle reprise aux abords de la surface qui passe de peu à côté en première période. Il a transformé son penalty.

Romao (5) : Le capitaine rémois a été assez discret mais important dans l'équilibre de son équipe. Il aurait pu être le héros du match en appuyant un peu plus sa reprise du pied droit en début de seconde période.

Chavalerin (5) : Positionné aux côtés de Romao en sentinelle, on aurait aimé le voir beaucoup plus organisateur du jeu de son équipe en première période. Bien évidemment, il s'est contenté de défendre après l'exclusion de Mbuku.

Doumbia (4) : Très discret sur son côté tout au long de la partie, il n'a pas eu l'occasion de faire parler sa vivacité. Remplacé par Donis à la 64ème minute. Rentré pour tenter de jouer en contre attaque à 10 contre 11, il a été forcé de défendre dans une période compliquée pour son équipe. Il manque son tir au but mais ceci n'aura pas de conséquence pour les siens.

Oudin (5) : Positionné en n°10 ce soir, il n'a pas été très en vue. Pour autant, il fut dangereux en forçant Kamara à la parade à la 48ème minute suite à une belle frappe du gauche. Leader technique des siens, il transforme son tir au but.

Cafaro (4) : À l'image de Doumbia, on ne l'a quasiment pas vu durant la partie. Malheureusement pour lui, il doit sortie dès la reprise de la seconde période suite à une blessure à la cuisse. Remplacé par Mbuku. Ce dernier n'aura passé que 10 minutes sur la pelouse puisqu'il est logiquement exclu suite à un tacle très dangereux sur Thomasson à la 58ème minute.

Dia (4) : Dans ce match peu favorable aux attaquants, il n'a eu que peu de ballons à se mettre sous la dent. Pour autant, il a eu une grosse occasion à la 28ème minute. Malheureusement, il manque son face-à-face après s'être joué de Mitrovic. Remplacé par Suk à la 85ème minute.

Racing Club de Strasbourg (4-2-3-1)

Kamara (6) : Rassurant tout au long de la partie, il sort parfaitement au devant de Dia peu avant la demi-heure de jeu. Il pense être le héros des siens en stoppant le premier tir au but de Donis, malheureusement moins inspiré par la suite.

Lala (5) : Même si son envie de bien faire est là, il a connu beaucoup de déchets dans ses transmissions rendues difficiles par une pelouse en piteux état.

Koné (6) : Même si Mitrovic porte le brassard, c'est lui le véritable patron de la défense alsacienne. Solide et bien placé, il a permis aux siens de ne pas encaisser de but durant le temps réglementaire.

Mitrovic (4) : Le capitaine alsacien a connu une soirée très difficile ce soir. En difficulté face à Dia mais également lorsqu'il avait il avait le ballon dans les pieds, on l'a senti en dedans. Remplacé par Lebeau juste avant la fin du temps additionnel pour la séance des tirs au but.

Carole (6) : Souvent au niveau lorsque l'on fait appel à lui, le latéral gauche alsacien a encore répondu présent aujourd'hui. Il s'est montré solide défensivement et a fait preuve de nombreuses courses offensives.

Djiku (6) : Positionné au sein du double pivot au milieu de terrain avec Sissoko, il s'est beaucoup projeté aux avant-postes et n'a pas hésité à prendre le jeu à son compte par moment. Il trouve le poteau à la 89ème minute suite à un bon décalage de Fofana ce qui aurait pu offrir la qualification à son équipe. Il a transformé son tir au but mais ceci fut insuffisant.

Sissoko (5) : Moins à l'aise que Djiku au milieu, il n'a pas réussi à imposer son physique et sa patte technique au milieu de terrain. Remplacé par Zohi à la 69ème minute qui a apporté sa vitesse face à un Reims sur le reculoir suite à l'exclusion de Mbuku.

Fofana (5) : Positionné milieu droit ce soir, on l'a senti quelque peu perdu par moment. Ceci ne l'a pas empêché de se retrouver en position idéale face à Rajkovic à la suite d'un gros travail de Bellegard. Malheureusement pour lui, sa reprise est beaucoup trop écrasée.

Thomasson (4) : Positionné en meneur de jeu derrière Ajorque, il a été sevré de ballons en première période. En difficulté de par la qualité de la pelouse, il a tout de même tenté de se rendre disponible pour les siens entre les lignes mais on l'a connu plus inspiré. Remplacé par Corgnet à la 82ème minute. Il manque de peu de trouver l'ouverture dès son entrée en jeu sur une belle inspiration en une touche de balle. Malheureusement, il manque son penalty lors de la séance des tirs au but.

Bellegarde (6,5) : Le meilleur joueur côté strasbourgeois ce soir. Il s'est dépensé sans compter et a beaucoup dézoné pour tenter de trouver la solution au coeur du verrou rémois. Il a souvent fait parler sa vivacité et sa technique à plusieurs reprises. Malheureusement, son bon match ne lui permet pas de transformer son pénalty puisqu'il a trouvé le poteau de Rajkovic.

Ajorque (5) : Esseulé en pointe face à la charnière Disasi - Abdelhamid, il a eu du mal à se sortir du marquage. Il se procure une première occasion sur une belle inspiration d'une volée de l'extérieur du gauche qui passe légèrement au-dessus à la 11ème minute. Plus en vue par la suite, il ne fut pour autant pas servi dans de bonnes conditions. Il parvient à transformer son tir au but mais ceci n'a pas suffi.

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer