C. Ligue – Finale | Les notes de Strasbourg – Guingamp (0-0, tab 4-1)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match: Kamara (7,5): Il est infranchissable le jeune portier! Il était déjà en réussite face à l’OM lors du parcours des alsaciens dans la compétition. Il réalise tous les arrêts possibles durant les 120 minutes de cette rencontre. Durant la séance de tirs aux buts, il fait l’arrêt qu’il faut et permet au club de Thierry Laurey de ramener la Coupe de la ligue à la Meineau.

 

STRASBOURG 5-3-2

 

Koné (6): L’ancien de Sunderland est toujours un taulier dans la défense à 5 strasbourgeoise. Précieux, il a cependant perdu quelques balles sur des relances. Il sort sur blessure en fin de temps réglementaire et est remplacé par Lionel Carole (89’).

Mitrovic (7): Tout simplement un guerrier. Au cœur de la défense, le capitaine a tout réussi défensivement de manière exemplaire.

Martinez (6.5): Entouré par des partenaires de qualités en défense, il participe au match sans prendre de but de sa défense en réalisant que très peu d’erreurs.

Lala (7): Celui que l’on dit aux portes de l’équipe de France a réalisé un bon match sur son côté. Quelques peu absent par moment, il apporte le danger par ses centres.

Sissoko (6): Encore jeune, il est averti très tôt et aurait pu pénaliser son équipe avec une nouvelle faute durant les prolongations. Il frappe facilement au but mais possède de très bonnes qualités dans le milieu strasbourgeois. Dimitri Liénard le remplacera en fin de match (117’) et se permettra même une panenka sur son tir au but inscrit.

Prcic (6.5): Prêté par Levante, l’ancien rennais assure dans le milieu de terrain. Il est important dans la transmission et les transitions entre attaque et défense.

Thomasson (6.5): Il est important défensivement mais aussi dans les attaques de son équipe. Complet, il termine un bon match.

Caci (6): Baladé entre le couloir ou la défense centrale de son équipe, le jeune strasbourgeois a réalisé une bonne partie sans grande erreur.

Mothiba (6): Le sud africain a su être présent dans les offensives alsaciennes. Cependant, il manque de réelles occasions si ce n’est une occasion mal négociée en début de match. Il manque de tranchant tout en restant important dans l’attaque du Racing. Il finit par laisser sa place à Nuno Da Costa en fin de match (80’).

Ajorque (6.5): Présent dans le jeu aérien, le réunionnais a beaucoup œuvrer défensivement en étant imprécis dans la surface adverse. Il est inévitablement celui que l’on cherche systématiquement lors des phases d’attaque. Il pèse énormément sur la défense guingampaise et terminé par être remplacé par Kevin Zohi (105’).


GUINGAMP 4-3-3

 

Caillard (6,5): Irréprochable pendant toute la durée du match, il est cependant invisible lors de la séance de tirs aux buts. Effectivement, l’épreuve est dure pour le gardien mais c’est compliqué vu ce que l’on avait vu de lui lors des derniers tours dans cette Coupe de la Ligue.

Traoré (6,5): Impliqué, il réalise un match solide dans son couloir. Le jeune joueur de 23 ans a été précieux dans le couloir.

Sorbon (6.5): Impliqué dans une paire défensive qui fonctionne très bien, il sera légèrement mis à mal par Da Costa lorsqu’il est rentré. Finalement un bon match du vétéran breton.

Kerbrat (7) : Dans un match si fermé, les défenseurs ont leur rôle à jouer. Il est l’exemple même du match réussi. Sur toutes les offensives adverses, il est bien placé pour empêcher les strasbourgeois de marquer.

Rebocho (6,5): Le portugais est l’homme par qui le danger venait lors des offensives dans son couloir mais aussi sur tous les coups de pieds arrêtés.

Blas (6.5): Techniquement intéressant, le joueur de 20 ans formé en Bretagne était bien rentrer dans son match. Plus timide en deuxième mi temps, il laisse place à celui qui va raccrocher les crampons en fin de saison, Etienne Didot (97’).

Phiri (5): Averti très tôt durant cette finale, le sud africain est sorti de son match et reste que très transparent.

Ndong (7): Qu’il est important dans le milieu de terrain breton autant défensivement que offensivement! Véritable point d’ancrage pour son équipe, il dynamite les offensives guingampaises.

Benezet (6.5): Ultra disponible dans son couloir, l’ancien caennais montre un autre visage qu’en début de saison pour sortir un gros match ce soir. Il cède sa place à Ronny Rodelin (85’) qui voit son tir au but arrêté.

Roux (6): Il arrive à se procurer quelques bons coup francs pour son équipe. L’ancien stéphanois réussit dans son rôle de pivot mais est contraint de céder sa place sur blessure à Alexandre Mendy (67’) qui rate son tir au but.

Thuram (7): Très bon techniquement, le jeune joueur amène du danger sur la cage adverse. Seul défaut, son manque d’efficacité dans le dernier geste à l’image de son raté (77’).

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.