Coupe de France – 1/8 de finale | Les notes de OL – SM Caen (3-1)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Memphis DEPAY (8). Un but et une passe décisive sont à mettre à son crédit. Mais en plus de cela, presque tous ses centres ont été précis, ses coups de pieds arrêtés bien exécutés, bref, un très bon match de sa part. Le coup de gueule de J.M. Aulas après Monaco (cf : « Certains joueurs sont très au-dessous de leur potentiel, ceux qui pensent pouvoir réaliser de gros transferts en fin d’année se trompent. Il faut moins parler et donner beaucoup plus. ») qui, on ne va pas se mentir, lui était très certainement destiné, l’a piqué, et il s’est donc montré à son avantage. En espérant que ça dure…

 

Olympique Lyonnais (4-3-3)

 

Anthony LOPES (6). Le portier a été impérial, et il a presque failli être sur la trajectoire du but caennais qui n’est vraiment pas à mettre à son crédit.

Ferland MENDY (5). Un début de match avec de l’activité, mais après cela il a été plus discret.

Marcelo GUEDES (6). De bonnes interventions défensives, de la présence offensive, et après le repos il était plus tranquille.

Jason DENAYER (7). Encore un match excellent du belge, qui, tant défensivement qu’offensivement, a tout pris de la tête. Il marque un but (de la tête évidemment, 26′) qui récompense sa performance.

Kenny TETE (6). Énormément d’activité sur le couloir gauche Lyonnais, à tel point qu’il finit avec des crampes. Certains de ses centres ont été d’un grand danger.

Lucas TOUSART (6). Bonne seconde période de sa part, un peu plus discret en première, car on a eu l’impression qu’il a pris le relais physiquement de Ndombélé après le repos.

Tanguy NDOMBÉLÉ (6). Il a été très actif, surtout défensivement. Il a aussi pris quelques coups, qui l’ont un peu cassé en fin de match. Remplacé 2 minutes avant la fin par le jeune Maxence CAQUERET.

Cheikh DIOP (4). L’espagnol (oui oui) n’a pas su se distinguer du trio au milieu. Et lorsqu’il en a eu l’occasion, comme sur cette possible contre-attaque en fin de match avec Depay, c’était raté.

Memphis DEPAY (8). Voir ci-dessus.

Maxwell CORNET (7). Lui aussi a été très actif, il marque juste après le retour des vestiaires (49′) grâce à sa puissance physique qui a permis de déposer la défense de Caen. Remplacé par TRAORÉ (64′) qu’on a senti très en jambe. Il s’est montré disponible envers ses coéquipiers.

Moussa DEMBÉLÉ (6). Il a eu quelques occasions mais n’a pas souvent été précis. Dommage. Remplacé à 10 minutes du terme par TERRIER, qui a confirmé ses bonnes sensations du moment.

 

Stade Malherbe Caen (5-4-1)

Erwin ZELAZNY (4). Trop court sur le but de Denayer, il ne peut pas faire grand chose sur le but de Cornet. Enfin si, il aurait pu enlever sa semelle en avant, proche de s’implanter dans la jambe du Lyonnais…

Paul BAYSSE (3). Celui que Julien Cazarre surnomme régulièrement « la chèvre » dans J+1 a encore donné raison au trublion de Canal. Il aurait pu être sanctionné d’un pénalty sur une main pas du tout collée au corps. Il a aussi été très limite sur des interventions au sol. Un match pas bon.

Jonathan GRADIT (6). C’est impossible de lui tomber dessus tant il a été baladé par son entraineur. D’abord central, puis latéral gauche, et enfin latéral droit, il n’a pas été si mauvais. Il prend un jaune après une faute sur Cornet, mais dans l’ensemble, il réalise un match plutôt correct.

Alexander DJIKU (2). Très mauvais dans l’ensemble du match, le carton rouge qu’il prend (81′) n’a été qu’une conclusion logique à son match.

Frédéric GUILBERT (3). Le joueur prêté par Aston Villa (Ligue 2 anglaise) a été trop fébrile. Des pertes de balles faciles et dangereuses. De plus, les deux premiers buts sont pour lui, pour cause de marquage beaucoup trop laxiste.

Adama MBENGUE (1). Certainement le plus mauvais des caennais sur la pelouse… Il a commis trop de fautes, d’où son carton jaune (13′). Il a été complètement dépassé. C’est pour cela qu’il a été remplacé à la 38′ par Fayçal FAJR (4), qui a essayé de se montrer, mais il a plutôt illustré le « Ah il a p’têt voulu offrir l’ballon à sa femme qu’est dans les tribunes, vous croyez pas ?? (sic) » de Hervé Mathoux dans FIFA sur une frappe qui s’est envolé dans les gradins (48′). Il a toutefois réglé la mire sur le coup franc qui amène le but visiteur : une frappe sur la transversale de Lopes (toujours pas cadré donc !) qui profite à Ninga pour la conclusion.

Saïf-Edine KHAOUI (6). Le caennais qui a surnagé dans cette partie, c’est lui. Le milieu prété par l’OM a été à l’initiative des offensives de son équipe, mais il n’a pas été récompensé.

Jessy DEMINGUET (4). Trop fébrile, on ne le sent pas trop en confiance.

Prince ONIANGUÉ (5). Le capitaine normand n’a pas réussi à prendre le pas sur ses adversaires directs. Remplacé à la 66′ par TCHOCOUNTÉ, qui lui aussi a essayé, mais sans réussite.

Yacine BAMMOU (4). Il n’a pas pu se mettre trop dans la lumière étant donné son faible taux de ballons touchés. Remplacé (53′) par Casimir NINGA qui a eu le mérite d’être là au bon endroit au bon moment pour la réduction de l’écart au score (77′) sur le coup-franc de Fajr.

Claudio BEAUVUE (5). L’ancien Lyonnais a eu l’intelligence de parfois décrocher de son poste d’avant centre pour toucher plus de ballons que son compère d’attaque. Néanmoins, on ne l’a pas trop vu dans les bons coups de son équipe.


Pour ne plus rater aucun match, profitez de cette offre exceptionnelle RMC Sport + BeIN Sports regroupant toutes les compétitions européennes:

Et si vous êtes sûrs de vos connaissances en football, lancez-vous et pariez !

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.