Premier League – 9ème j. | Les notes de Liverpool - Leicester (3-0)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


Homme du match : Milner (7) : Son expérience est indéniable, mais on peut toujours émettre une réserve lorsqu'on le voit dépanner dans le couloir droit. Et pourtant, il a été intransigeant avec ses adversaires. Il est repassé au milieu après la blessure de Keita. Il ne lui en fallait pas tant pour poursuivre son récital. On relèvera aussi particulièrement sa qualité de pied sur corner, une phase de jeu sur laquelle les Reds ont trouvé la faille par deux fois.

Liverpool (4-3-3)

Alisson (6,5) : Anfield est une forteresse imprenable et il ne s'est pas fait prier pour la garder inviolée (42' 48'). On aurait pu lui prédire un match bien plus compliqué sur le papier.

Milner (7) : Voir ci-dessus.

Matip (6) : Son match aurait pu très mal débuter avec un ballon légèrement touché de la main dans sa surface. Non sanctionné, il a joué libéré et est apparu très bon au duel.

Fabinho (6,5) : À peine de retour et le revoilà dans l'axe. Il a finalement eu un match plutôt tranquille, même s'il a fortement contribué à se le rendre facile. Qualité de relance quasiment parfaite.

Robertson (7) : Il a enchaîné les matchs et même une prolongation avec l'Ecosse, on l'a cru lui aussi touché comme de nombreux coéquipiers, mais il était bien présent au coup d'envoi ! Une aubaine pour Liverpool, puisqu'il a parfaitement trouvé la tête de Jota avec un centre parfait.

Wijnaldum (5) : Un peu trop de ballons perdus viennent qualifier son match de moyen.

Keita (5,5) : La condition physique est son problème principal depuis son arrivée du côté de la Mersey, ce match vient encore le démontrer, alors que Liverpool fait déjà face à une cascade de blessés. Sa partie n'était pas parfaite, mais Klopp pouvait au moins compter sur un joueur expérimenté avant qu'il ne sorte une fois de plus sur un pépin physique... remplacé par N.Williams (54').

Jones (6,5) : Il a évolué en électron libre, ce qui n'est pas anodin au niveau de la confiance que lui accorde Klopp. Absolument partout, il a récupéré des ballons dans sa moitié de terrain, a testé Schmeichel (9'), et a surtout fait preuve d'une grande justesse technique, en témoigne sa transversale parfaite pour trouver Robertson, décisive sur le second but de la rencontre.

Jota (7) : La superbe recrue de Klopp a encore frappé ! Menaçant face au but grâce à ses dribbles rapides (13', 57'), il a marqué le but du break de la tête en sentant parfaitement le centre aiguisé de Robertson (41'). Remplacé par Origi (89').

Mané (6,5) : Il s'est procuré de très nombreuses occasions et aurait largement pu marquer (39', 54', 77', 84'). Sa simple présence a causé des sueurs froides aux défenseurs adverses, notamment Fofana et Evans, qui n'a pas trouvé mieux que de marquer contre son camp sous la pression du Sénégalais. Remplacé par Minamino (89').

Firmino (7) : Enfin récompensé, mais que ce fut dur ! Un premier poteau sur un duel avec Evans (57'), un second suivi d'un sauvetage incroyable sur sa ligne d'Albrighton (76'). La lumière est venue sur corner, où il a placé une superbe tête imparable pour Schmeichel (86'). Rien de tel pour parapher le succès des Reds.

Leicester (3-4-2-1)

Schmeichel (6) : Il a eu énormément de travail ! L'addition aurait été beaucoup plus lourde sans lui (9', 13', 54', 57', 77', 84').

Fofana (4) : Assez bon en début de match, il s'est montré de plus en plus fébrile au fil de la rencontre. La proximité de Mané l'a rongé petit à petit.

Evans (3) : Il a plombé son équipe en trompant son propre gardien de la tête sur corner (21'). Liverpool, bien au-dessus techniquement et tactiquement, n'avait peut-être pas besoin de ça.

Fuchs (4,5) : Alors qu'il se montrait plus solide qu'Evans et Fofana, il a payé le changement tactique de Rodgers qui souhaitait repasser à deux centraux à 2-0. Il a laissé sa place à Praet (62').

Albrighton (4) : Il a souffert face au duo Robertson-Mané. Il était quand même là pour retarder la lourde punition de son équipe en sauvant sur sa ligne lors de l'incroyable occasion qui a vu Liverpool toucher le poteau deux fois de suite (76').

Tielemans (4,5) : Une bonne frappe (42'), plusieurs duels remportés, mais c'est tout. L'utilisation du ballon, censée être son point fort, était trop mauvaise sur ce match.

Mendy (5) : Tantôt consistant, tantôt fébrile, il a soufflé le chaud et le froid.

Justin (4) : Rencontre médiocre pour le jeune latéral. Trop de ballons perdus.

Maddison (4,5) : Il s'est retrouvé dans une position chaude, mais n'est pas parvenu à contrôler son ballon (8'). Globalement, on pouvait en attendre beaucoup plus du numéro 10 des Foxes, tant il n'a pas débloqué grand chose aujourd'hui.

Barnes (5) : Volontaire mais pas vraiment beaucoup trouvé, il s'est quand même procuré deux occasions (23', 48'), sans pour autant parvenir à tromper Alisson. Il a cédé sa place peu après l'heure de jeu à Cengiz Under (62').

Vardy (4) : Il est craint comme la peste sur les pelouses de Premier League, mais il a été inoffensif sur ce choc. Un coup d'arrêt pour lui qui empile les buts.

 

@BastienBruyland