Premier League - 7ème j. | Les notes de Manchester United - Everton (1-1)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


L'Homme du Match : Demarai Gray (8) : Quelle pépite que ce joueur, dès que le ballon lui parvient le danger est présent sur le but dans les secondes qui suivent. Vitesse d'exécution, vision du jeu exceptionnelle et une prise d'initiative en première intention qui le rend imprévisible. Fabuleux sur le but de l'égalisation dont il est à l'origine, il a illuminé cette rencontre de son envie.

Manchester United (4-2-3-1)

De Gea (6.5) : Costaud, il a encore été décisif avec notamment un arrêt main tendue, à bout portant, en première période devant l'incroyable Gray. Il n'a rien à se reprocher sur le but.

Shaw (6.5) : Très bon sur son côté et de par son apport sur l'animation offensive, il a en plus été particulièrement bon sur les corners toujours très bien frappés.

Varane (5.5) : Présent à la tête et relativement serein dans l'axe, il a par contre touché finalement trop peu de ballons car trop peu mobile dans le jeu, un peu statique sur ses positionnements en phase offensive.

Lindelof (5) : Pas grand chose à dire contre lui, il a été précis (90 % de passes réussies), sérieux sur les contres adverses, mais tout de même Gray l'a remué tout du long et il a été mis en difficulté même s'il aura défensivement fait le job, sans pouvoir se consacrer aussi à participer au jeu vers l'avant

Wan-Bissaka (6.5) : Omniprésent sur toutes les phases fortes des Reds, il a aussi été de tous les retours défensifs rigoureux, et a fait un match plein, avec sa fougue et son autorité habituelles.

Fred (4) : Un ton nettement en dessous ce soir, il redonne bêtement le ballon à Everton par maladresse en première période, provoquant une occasion dangereuse nette, avant d'être bien trop tendre sur Gray qui l'enrhume en deuxième mi-temps sur l'action de l'égalisation

McTominay (5) : Beaucoup de ballons passent par lui, et il a une influence importante sur les choix offensifs des Reds, mais il s'est effacé au fil du match, et s'est plus fait remarquer par sa nervosité

Fernandes (7) :  Même s'il a parfois quelques absences, il fait encore briller tout son talent d'un contrôle totalement exceptionnel sur le but avant de délivrer une passe décisive majestueuse, et il est capable de coups d'éclats techniques incroyables, il est le pilier l'attaque des Reds

Martial (6.5) : Vif, rapide, il a s'est mis plusieurs fois en position avantageuse pour créer du danger, avant d'être enfin récompensé par un but, qu'il attendait depuis 8 Mois, lucide et imparable.

Greenwood (6.5) : Très en vue sur cette rencontre, il a contrarié par ses choix variés la défense d'Everton et a constamment cherché à créer du jeu et des solutions pour les siens, un très beau match

Cavani (4) : Après n'avoir touché que 30 ballons en 64 minutes dans ce match, et avec peu d'inspiration, il a été remplacé par Cristiano Ronaldo qui bien que déterminé et dangereux, n'a pas trouvé la solution

Everton (4-4-1-1)

Pickford (6) : Il a fait preuve d'une sérénité et d'une puissance irréprochables dans ce match ou finalement il n'aura pas eu de très grosse intervention à réaliser.

Digne (5) : Présent défensivement en première période ou il a été en plus rapide dans ses transmissions, il a semblé usé en seconde période et a perdu en précision avec plus de 35 % de passes ratées, trop à ce niveau

Keane (4.5) : Très discret dans cette partie, il a en plus un peu été en difficulté face à l'animation proposée par Greenwood notamment en face

Mina (6) : Opportuniste jusqu'à aller marquer un but finalement refusé pour hors jeu, il a aussi été rugueux en défense et a fait un match plutôt convaincant

Godfrey (5.5) : A part sur le but des Reds ou il est un peu en retard et laisse du champ à Martial, il a pour le reste fait un match avec beaucoup de sérieux et a récupéré énormément de ballons.

Gordon (5) : De la bonne volonté, mais finalement peu d'impact sur le jeu avec moins de 35 ballons joués, il aura été un peu timoré et fait un match frustrant

Allan (4) : Très peu en vue, il a surtout regardé le jeu se dérouler autour de lui sans être capable d'y apporter sa patte, pour preuve il a touché 24 ballons, ce qui est très très peu, un match sans éclat du tout.

Doucouré (7.5) : Masterclass pour le jeune français qui a aussi bien attaqué que défendu, a été absolument dans toutes les belles phases de jeu et a contribué à aller chercher ce point précieux.

Townsend (6.5) : Bien qu'un peu plus discret, il a été au bon endroit au bon moment avec la lucidité des grandes heures pour ajuster De Gea sur l'égalisation

Gray (8) : Voir ci-dessus

Rondon (4) : Inexistant ou presque, il a eu 17 ballons seulement à exploiter sur toute la rencontre, et a plus souvent fini par simuler ou s'emmêler les pinceaux qu'autre chose.