Premier League – 7ème j. | Les notes de Chelsea – Liverpool (1-1)

- Tour d'horizon du football sur Twitter - Continuez vers le bas pour l'article -

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : David Luiz (7) : Une ouverture parfaite pour Willian qui aurait pu faire mouche (22′), un sauvetage sur sa ligne sur la tête de Firmino (73′)… l’ancien parisien a livré un match plein, notamment grâce à une bonne lecture du jeu.

Chelsea (4-3-3)

Arrizabalaga (5) : En dehors d’un bel arrêt où il se couche très vite sur une frappe de Mané (58′), le portier le plus cher de l’histoire a pu bénéficier de la longue maladresse des reds. Une maladresse qui a pris fin sur la frappe exceptionnelle de Sturridge. Difficile d’incriminer catégoriquement l’espagnol là-dessus, même s’il est vrai que sa position est peut-être légèrement trop avancée.

Azpilicueta (6) : Très sérieux, le capitaine des blues est probablement le seul latéral droit à pouvoir se targuer d’avoir autant fermé son couloir au duo Mané-Robertson.

David Luiz (7) : Voir ci-dessus.

Rudiger (7) : Incertain avant cette rencontre, lui aussi y est allé de son sauvetage alors que Salah avait effacé Kepa (32′). Assez propre en général, on peut comprendre qu’il soit revenu aussi vite dans le 11.

Alonso (5,5) : Face à un Salah qui a multiplié les courses, le natif de Madrid ne s’est pas ennuyé. Devant la grosse cylindrée que peut représenter Liverpool, il est à noter qu’il a moins pesé qu’à l’accoutumée devant.

Jorginho (5,5) : Bien qu’auteur d’un match correct, le transfert phare de Sarri a surtout agi en toute sobriété sur ce match.

Kanté (6,5) : En inlassable rongeur, il est venu mettre une pression constante à tous les joueurs de Liverpool. Tous sauf un, sa seule erreur étant probablement d’être trop resté à distance de Sturridge sur l’exploit de l’attaquant.

Kovacic (7) : Toujours le premier à presser, le croate s’est surtout signalé par une profonde justesse dans son jeu de passe. C’est lui qui a parfaitement lancé Hazard pour permettre à son équipe de mener. Il semblerait qu’il se soit bien adapté à son nouveau club et sa philosophie. Remplacé par Barkley (81′).

Willian (6) : Très doué pour se faire oublier et partir dans le dos de la défense, il a donné quelques sueurs froides aux supporters de Liverpool. Remplacé par Moses (73′).

Hazard (7) : Opposé cette fois à l’équipe type de Liverpool, le belge est quand même parvenu à briller. En trouvant la profondeur, il est allé battre Alisson d’une frappe au sol (25′). Il aurait pu creuser l’écart en seconde mi-temps, mais le gardien brésilien a pris sa revanche (64′). Incontestablement le monsieur plus de l’attaque des blues.

Giroud (4) : Très peu trouvé, l’attaquant français a été très bien géré par la charnière centrale des reds. Il a cédé sa place à Morata (65′).

Liverpool (4-3-3)

Alisson (6,5) : Battu sur sa ligne par une première tentative d’Hazard, le brésilien est cependant à créditer d’une belle performance. En réalisant plusieurs sorties très précieuses (22′, 64′, 82′), il a permis à son équipe de rester au contact.

Alexander-Arnold (6,5) : Très actif, le plus jeune joueur de Liverpool a constamment insufflé de bonnes intentions à son collectif. Sans forcément trouver la faille, sa volonté force le respect.

Gomez (6,5) : Toujours aussi mature, le jeune international des three lions a brillé sur plusieurs interventions. En dehors du but de Chelsea, son match fut de bonne facture.

Van Dijk (7) : Comme à son habitude, le roc néerlandais n’a pas laissé beaucoup l’occasion de broncher à ses adversaires. Mis à part un léger abus de jeu long en première période et peut-être une possibilité de mieux commander la hauteur de la ligne défensive des reds, il n’y a pas grand chose à redire sur sa prestation. À noter qu’après les sorties de Milner et Henderson, il a récupéré le brassard de capitaine.

Robertson (6) : Il aurait dû être passeur décisif, mais Shaqiri a malheureusement loupé son geste (70′). Bien pris en charge par Azpilicueta, il a moins pesé sur cette rencontre.

Henderson (6) : Faisant preuve de caractère, le capitaine des reds a prodigué de nombreuses consignes à ses coéquipiers. Déterminant pour empêcher les blues d’évoluer confortablement. Remplacé par Keita (78′).

Wijnaldum (6) : En pur relayeur, le néerlandais a couvert une large partie du terrain, redescendant parfois très bas pour faire figure de premier relanceur. Une prestation cohérente si l’on oublie sa passe en retrait très dangereuse (82′).

Milner (5,5) : Un cran en dessous de son incroyable constance, l’inoxydable milieu anglais a manqué d’impact sur cette rencontre. Il a cédé sa place à Sturridge (86′) qui a revêtu le costume de sauveur avec une frappe fantastique (89′). Un prétendant de choix à la récompense du but du mois en Premier League.

Salah (5,5) : Une frappe trop molle (5′), une autre complétement manquée (11′), un retour de Rudiger (32′), autant d’actions qui montrent à quel point le pharaon n’est plus aussi affûté que la saison dernière.  En le remplaçant par Shaqiri dès la 66′, Klopp a fait un choix fort, mais compréhensible. Le suisse n’a pas été plus tranchant et a même totalement manqué une véritable occasion de but après un centre chirurgical de Robertson (70′).

Mané (5) : Si l’on excepte une belle action qui pousse Kepa à intervenir sur sa ligne (58′), le sénégalais a beaucoup souffert, comme s’il n’était pas parvenu à dompter le rythme de la rencontre.

Firmino (5) : Lorsque ses coéquipiers de l’attaque sont en réussite, le rôle du brésilien ne pose pas débat. Mais lorsqu’ils ne le sont pas, on aimerait le voir se comporter un peu plus en buteur. Sa seule occasion de la tête (73′) est insuffisante sur ce match.

 

@BastienBruyland

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.