* Premier League (ANG) *

Premier League - 35ème j. | Les notes de Sheffield - Chelsea (3-0)



Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)

Homme du match: David McGoldrick (7): Il n'avait jamais marqué en Premier League avant aujourd'hui, et il s'est offert un doublé face à Chelsea. Opportuniste après que Kepa a relâché le cuir, puis bien placé après le raté de Rüdiger. Son gabarit fut très précieux pour conserver le ballon au milieu du terrain et il a manqué de s'offrir une passe décisive pour Mousset qui a failli inscrire le quatrième but de son équipe.

 

Sheffield (3-5-2):

 

Henderson (5): Il a passé une soirée tranquille, et sa seule intervention notable est sur une frappe lointaine de James sur laquelle il se couche parfaitement. Pour le reste, il n'a que des prises de balle faciles à négocier.

Stevens (6,5): Il a réalisé une rencontre très intéressante, à la fois défensivement et offensivement. Dès la première minute, il met la pression sur l'arrière-garde des Blues, et ses mouvements furent un supplice pour le côté droit des Blues. Il est le passeur décisif sur le deuxième but de Sheffield, où il délivre un centre parfait pour McBurnie.

O'Connell (6,5): Il n'a rien laissé passer, Abraham n'a pratiquement eu aucun bon ballon à négocier dans la surface. Il ponctue son très bon match en étant l'avant-dernier passeur sur le but de McBurnie, et il échange un une-deux avec Stevens qui se charge de donner le cuir à son attaquant.

Egan (6,5): Comme l'ensemble de ses partenaires, sa prestation est aboutie. Dans la continuité de la rencontre face à Wolverhampton, il a réalisé une partie solide, attentif sur les coups de pied arrêtés et rarement inquiété derrière.

Basham (6): Il réalise une prestation de qualité et participe au jeu offensif des siens en première période. Sonné après un duel avec Barkley, il est remplacé par Phil Jagielka (69'), qui a juste eu à intervenir en taclant sur Abraham en toute fin de partie.

Baldock (6,5): Sa seule erreur arrive dès la troisième minute, il fauche Pulisic et écope du seul carton jaune de la rencontre. Par la suite, et mis à part une petite erreur d'inattention sur ce même Pulisic, il a bien contenu l'américain et sa copie d'ensemble est très bonne. Il participe à la dernière action de la rencontre, où il est avant-dernier passeur après avoir anticipé une énième perte de balle adverse.

Norwood (6): Il n'a pas touché énormément de ballons. En revanche, il est important dans la stabilité de son équipe. Il assure plutôt bien la transition entre sa défense et son attaque même si l'adversité du soir fut assez pauvre.

Osborn (7): Il a démontré toutes ses qualités ce soir, excellent dans la récupération du ballon. Il était absolument partout: il se crée la première occasion de la rencontre sur un corner mal dégagé, et il a été l'homme qui orientait le jeu de son équipe. Il a facilité le travail de ses coéquipiers en venant suppléer sa défense lorsque ce fut nécessaire.

Berge (6): Peut-être un peu moins influent dans le jeu offensif des siens dans le premier acte, mais tout aussi important dans le dispositif défensif. Il a été un des travailleurs de l'ombre de Sheffield en empêchant que les transmissions adverses soient fluides. Remplacé par John Lundstram (63'), qui a pris le relais de son coéquipier dans les tâches défensives.

McGoldrick (7): Voir ci-dessus.

McBurnie (6,5): Un combattant qui a fait passer un mauvais moment à la défense poreuse des Blues. A l'instar de son compère de l'attaque McGoldrick, il a pesé sur la défense fébrile de Chelsea et a marqué le but du break, libre de tout marquage pour tromper Kepa de la tête sur sa droite. Remplacé par Lys Mousset (63'), qui rate la balle de 4-0 en face à face avec Kepa.

 

Chelsea (4-3-3):

 

Kepa (4,5): Il réalise un arrêt réflexe impressionnant mais relâche le ballon sur McGoldrick. Pour une fois, on peut considérer qu'il est abandonné par sa défense qui n'a pas suivi l'action. S'il n'a pas d'arrêt notable à effectuer, il doit s'incliner deux fois, impuissant sur la tête de McBurnie puis ne parvient pas à compenser l'erreur de Rüdiger, même s'il touche le ballon à bout portant devant McGoldrick. Une rencontre frustrante pour le portier espagnol des Blues.

Azpilicueta (5): Il n'a rien à se reprocher ce soir, et il a même été l'un des seuls à avoir tenté d'amorcer une révolte. Il n'est pas directement impliqué sur les buts de Sheffield. Malheureusement, sa qualité de centres n'était pas au rendez-vous aujourd'hui. Une prestation collective qu'il voudra bien sûr effacer dès la prochaine rencontre.

Zouma (4,5): Plus rassurant que Christensen, James ou encore Rüdiger, mais un manque d'attention évident sur l'ouverture du score des Blades. Sinon, il a été gêné dans la relance du fait de l'excellent pressing adverse. Il a tenté d'apporter son jeu de tête sur les phases arrêtées, souvent mal négociées par ses partenaires.

Christensen (2,5): Il symbolise les difficultés défensives des Blues dans cette rencontre. Il n'est pas au marquage sur McGoldrick sur l'ouverture du score et laisse complètement McBurnie ajuster tranquillement Kepa de la tête. De plus, il a été secoué au duel par McGoldrick et n'a presque pas existé face à lui. Remplacé par Antonio Rüdiger (46', 3), qui se troue complètement sur la seule action qu'il doit gérer. Il dévisse sa relance et offre sur un plateau le but du 3-0 au promu.

James (3,5): On pourra venter son énergie, mais il n'a pas réussi grand chose. De plus, il traîne à remonter et remet en jeu McGoldrick sur le premier but. Il est beaucoup trop naïf et se fait éliminer facilement sur le deuxième. Enfin, ses centres n'ont jamais été précis et n'ont pas permis à Abraham d'être en position de marquer. Remplacé par Callum Hudson-Odoi (75'), qui est certainement rentré trop tard pour montrer quoi que ce soit, surtout que le match était déjà plié.

Jorginho (4): La seule chose sur laquelle nous pouvons être indulgents, c'est qu'il était certainement à court de rythme, puisqu'il s'agissait de sa première titularisation depuis le retour aux affaires du football au mois de juin. Il n'a pas pu fluidifier le jeu, Sheffield bloquait bien les espaces. En dépit de quelques bonnes interventions, son apport au jeu fut insuffisant.

Barkley (4): Tout comme Jorginho et Mount, il n'a rien pu montrer offensivement, il a été mangé par le milieu des Blades. En seconde période, et malgré un léger sursaut d'orgueil, le scénario n'a pas changé. Remplacé par Ruben Loftus-Cheek (78'), qui pourra se consoler en se disant qu'il retrouve petit à petit le rythme de la compétition après sa grosse blessure au talon.

Mount (4): Inexistant dans l'entrejeu, il a été muselé par le bloc compact des Blades et n'a pu être à l'origine d'aucune grosse occasion des Blues. Remplacé par Marcos Alonso (46', 5), qui a apporté plus de profondeur au jeu de Chelsea, même si cela n'a pas débouché sur de bonnes opportunités franches de marquer.

Pulisic (4,5): Sa performance la moins aboutie depuis la reprise du Championnat. Bien pris par la défense de Sheffield, il n'a pas non plus fait les bons choix lors des rares opportunités qu'il a eu de faire la différence. Remplacé par Olivier Giroud (65'), qui se procure immédiatement une occasion mais sa volée du gauche a fui le cadre.

Willian (3,5): Beaucoup moins en vue qu'à l'accoutumée, en tout cas depuis le mois de juin. On ne l'a presque pas vu à l'œuvre de toute la rencontre malgré son envie de proposer des solutions à ses coéquipiers.

Abraham (3): C'était le choix de Lampard de le préférer à Giroud, mais le constat est sans appel: le meilleur buteur de Chelsea cette saison n'a absolument pas pesé sur la défense de Sheffield qui s'est régalé de la première à la dernière minute.

 

Fermer
Fermer