Premier League - 30ème j. | Les notes de Arsenal - Liverpool (0-3)

Homme du match : Diogo Jota (7) : Il est indubitablement l’homme du match, celui qui a débloqué la situation. Son entrée a été décisive. Il est entré sur le terrain pour confirmer la domination de son équipe en inscrivant 2 buts. En effet, entré sur le terrain à la 60’, c’est sur l’un de ses premiers ballons, à la 64’, que Diogo Jota ouvrira le score d’une superbe tête sur un très beau centre d’Alexander-Arnold. Au duel avec deux joueurs londoniens, il s’impose dans les airs du haut de ses 1m78. Ce fut véritablement un coaching gagnant pour Jürgen Klopp. Pour achever au mieux sa belle entrée, il sera même l’auteur d’un 2ème but à la 82’. Effectivement, tel un renard des surfaces, il catapulte le ballon au fond des filets et vient définitivement anéantir les espoirs des joueurs d’Arsenal. Outre son doublé, il a aussi fait preuve d’une vraie combattivité. Sa détermination a d’ailleurs été sanctionnée d’un carton jaune à la suite d’un coup de coude sur Partey à la 73’.

Arsenal (4-3-3)

Leno (5,5) : Le portier allemand des Gunners a vécu une triste soirée face aux Reds de Liverpool. En effet, il n’encaissera pas moins de trois buts. Pourtant, il été assez vigilant comme peut en attester sa sortie, poings en avant, sur le coup franc tiré par Alexander-Arnold à la 39’. Malgré le fait qu’il ira à trois reprises récupérer le ballon au fond de ses filets, il évitera la déroute totale des siens. De plus, notons le duel qu’il remportera face à Salah à la 73’ et qui permettra, à ce moment-là du match, de maintenir son équipe dans le match bien que le sort semblait déjà entièrement scellé.

Chambers (5) : Le match n’a pas été très facile pour le latéral droit des Gunners. Habituellement assez présent offensivement, il n’aura réalisé qu’un seul centre ce soir. En ne gagnant que 2 duels sur 14, le joueur anglais a été mis en difficulté durant la partie. Il restera quand même appliqué durant le match.

Holding (5,5) : Lui aussi a été plutôt appliqué même si le match a été très complexe. Titularisé ce soir, le joueur anglais de 25 ans a tenté de s’affirmer en défense. Il était assez soucieux de relancer le jeu proprement malgré le fort pressing des joueurs de Liverpool.

Gabriel (4,5) : Le joueur brésilien de 23 ans a été le symbole de la déroute londonienne. En effet, malgré un assez bon début de match, il ne cessera d’enchainer les erreurs qui, pour certaines, auront d’inéluctables conséquences. En effet, sur le 2ème but de Liverpool, il est l’auteur d’une erreur défensive en se jetant bêtement et en ratant le ballon pour laisser un boulevard à Salah qui ira ajuster le gardien. De plus, il est à l’origine du 3ème but des Reds après une perte de balle à la suite d’une mauvaise passe. Cependant, pour nuancer sa partie, notons le duel qu’il gagnera face à Salah à la 55’. Enfin, comme pour symboliser son triste match, il sera averti à la 91’.

Tierney (5,5) : Il a fait un assez bon début de match. Face à Salah, le duel était difficile mais il a tenté de contenir les différentes offensives et il l’a plutôt bien fait. Appliqué, le joueur de 23 ans se blessera malgré tout juste avant la mi-temps en se plaignant d’une douleur au genou gauche.
Remplacé par Cédric Soares à la 45+1’. L’entrée de ce dernier a été assez intéressante. Il a essayé d’apporter de la vivacité mais il a été, lui aussi, relativement en difficulté défensivement. Il sera à l’origine d’une belle frappe à la 60’ mais qui n’inquiétera pas le portier des Reds.

Partey (5) : C’est une évidence, c’est un joueur qui peut être très juste dans le jeu. Il a aussi été assez efficace au niveau de ses duels en en remportant 6 sur 9. Pourtant, il est aussi l’auteur de nombreux déchets techniques. Remarquons tout de même, qu’en tant que milieu des Gunners, le match ne pouvait qu’être difficile. Souvent pressé, les relances ont été complexes.

Ceballos (5) : Pour lui aussi, le match n’a pas été facile. Il a tenté d’aller au duel à plusieurs reprises mais nous l’avons très peu vu. Il s’est effectivement très peu montré durant la partie et est resté très discret. Ce fut un véritable match compliqué.
Remplacé par Elneny à la 58’. Ce dernier ne saura faire bien mieux et vivra de près, sur le terrain, la déroute de son équipe.

Odegaard (5,5) : Il a été beaucoup moins percutant que ses dernières rencontres avec le maillot des Gunners. Il s’est peu montré et n’a pas réussi à construire et orienter le jeu de son équipe. Ce n’était pas un match facile et le joueur norvégien de 22 ans n’a touché que 39 ballons durant l’intégralité de la partie.

Pépé (5,5) : Lui aussi s’est peu montré. Il a quand même essayé d’apporter de la vivacité mais ce fut réellement difficile face à la bonne défense de Liverpool, bien en place. Pépé se montrera quand même dangereux à la 33’ avec une belle reprise de la tête après un centre d’Aubameyang. Malgré tout, sa tentative a été facilement captée par le portier.

Lacazette (5,5) : A l’image de l’attaque londonienne, il ne se montrera pas dangereux ce soir. Cependant, il faut noter, et ce n’est pas fallacieux, que l’ancien joueur lyonnais est très combattif et très généreux dans l’effort. En preuve de cela, il s’ouvrira même l’arcade après un duel avec Phillips à la 24’. En tout cas, il est souvent revenu pour défendre dans ce match où Liverpool a dominé.

Aubameyang (5) : Le capitaine des Gunners a vécu un match extrêmement difficile. Comme ses homologues de l’attaque, il s’est très peu montré sur le plan offensif. En ne touchant que 37 ballons, il n’arrivera pas à faire de grandes différences et sera même remplacé.
Remplacé par Martinelli à la 77’. Celui-ci aura du mal à se faire remarquer d’autant plus qu’il entre en jeu à un moment où Liverpool maitrise pleinement son match.

 

Liverpool (4-3-3)

Alisson (6) : Il a été très peu inquiété en 1ère mi-temps. Il ne le sera qu’un petit peu plus en 2ème mi-temps mais restera très concentré et n’encaissera aucun but. Durant la partie, il a réalisé seulement 2 arrêts, symbole du manque de réalisme des joueurs londoniens. En bref, il a été l’auteur d’un bon match sans avoir été réellement mis en difficulté.

Alexander-Arnold (7) : Il a été très sérieux durant la partie et a fait un excellent match. Ayant réalisé de belles interventions, il a très souvent été juste dans son jeu. Son apport offensif est indubitable et non négligeable. Sa prestation a été parfaite. Très combattif défensivement, indiscutablement important offensivement, il est l’auteur d’une passe décisive, d’un magnifique centre, pour le premier but de Diogo Jota. Il est même à l’origine du centre qui entrainera le 3ème but des Reds. Très clairement, il a réalisé un magnifique match.

Phillips (6) : Appliqué, il n’a pas eu besoin de réaliser des prouesses défensivement parlant. En revanche, il a été très important dans la construction du jeu de son équipe. En effet, il n’a touché pas moins de 105 ballons.

Kabak (6) : Lui aussi a été très serein sur le plan défensif. Le joueur turc de 21 ans, comme son compère de défense, a été d’une véritable importance pour relancer le jeu et ce proprement, avec application.
Remplacé par Rhys Williams à la 84’. Il fera une bonne entrée et gagnera même un duel face à Pépé.

Robertson (6) : Très bon match pour lui aussi. Il est très généreux dans l’effort comme en atteste, par exemple, son magnifique centre en bout de course pour surprendre la défense des Gunners à la 24’. Défensivement, il a été très sérieux et a su répondre aux quelques offensives de Nicolas Pépé.
Remplacé par Diogo Jota à la 60’. (Voir ci-dessus).

Fabinho (7) : L’ancien monégasque a réalisé une très belle performance et a été indéniablement essentiel dans le jeu de son équipe. Il a joué devant la défense, poste où il excelle, et a été très appliqué du début à la fin. C’est un truisme, sa présence a été d’une importance considérable. Il a énormément participé à la construction du jeu tout en apportant un soutien défensif non négligeable. De plus, il est l’auteur d’une passe décisive pour Salah, à la 68’. Il a aussi tenté sa chance comme à la 13’ avec une frappe puissante mais trop croisée.

Alcantara (5,5) : Le joueur espagnol de 29 ans a été assez important pour son équipe. Il a touché près de 98 ballons. Il s’est aussi soucié de bien défendre. Cependant, il doit être davantage rapide dans les transitions de balles.

Milner (6) : Le capitaine des Reds a fait un beau match. Il est à l’origine de la 1ère frappe du match, pour Liverpool, à la 11’, même si elle fut bien trop croisée. De plus, il a eu une occasion d’inscire un but à la 34’. En effet, sur un centre d’Alexander-Arnold, seul, sans marquage, Milner s’essaie à la frappe mais n’arrive pas à cadrer.  En tout cas, il a été important dans le changement de rythme de son équipe.

Salah (6,5) : Le joueur égyptien de 28 ans a été l’auteur d’une belle performance. Assez discret en 1ère mi-temps mais tout de même percutant et intéressant, il s’illustrera davantage en seconde période. De fait, il marquera même une super but, à la 68’, pour le but du break. Lancé par Fabinho, Salah accélère et pousse le ballon au fond des filets, du pied droit, entre les jambes de Leno. Bon match pour lui ce soir.

Firmino (6,5) : Il n’a pas touché beaucoup de ballons et ne s’est pas vraiment illustré mais a tout de même été important pour les siens. C’est un joueur qui peut être très intéressant. Par ailleurs, à la 30’, il réalisera une superbe frappe à la suite d’un super geste pour éliminer Holding. Sa frappe, puissante et enroulée, est passée tout proche du montant gauche de Leno.
Remplacé par Wijnaldum à la 78’. Celui-ci n’aura que peu de temps pour se montrer mais assurera la fin de match et la victoire de son équipe.

Mané (7) : Il a réalisé un très bon match. C’est un joueur très puissant qui a été très généreux dans l’effort. Il a fait beaucoup de différences. Précis techniquement et rapide, il a été un joueur essentiel pour son équipe dans ce match. Il se bat beaucoup sur le terrain. A la 26 ‘, il est même l’auteur du 1er tir cadré de la rencontre. Il est très intéressant dans ses déplacements et dans sa vision de jeu. Il aurait même pu inscrire un quatrième but pour Liverpool, à la 91’, s’il avait réussi à reprendre le beau centre d’Alexander-Arnold de la tête.

V.B