Premier League - 22ème j. | Les notes de Burnley - Man. City (0-2)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


Homme du match : G.Jesus (7,5) : Le Brésilien a usé la défense de Burnley par ses déplacements et sa présence constante dans la zone de vérité. Très inspiré, il a souvent eu un pied dans les actions dangereuses de sa formation. Opportuniste, il a mis les siens sur la voie du succès d'une belle tête d'entrée (3') avant d'alerter encore plusieurs fois Pope dans cette partie.

Burnley (4-4-2)

Pope (4,5) : Globalement, son match n'est pas mauvais. Il a réalisé plusieurs arrêts pour permettre aux siens d'éviter la déculottée. Mais, dès la 3e minute, il a complétement raté son intervention sur une frappe de Silva offrant alors un but tout fait à Jesus. Sans cela, on aurait peut être vécu un match différent. Sur le deuxième but, il fut là quelque peu passif, restant trop collé à sa ligne.

Pieters (5,5) : Il a eu une activité intéressante sur son côté, ressortant bien les ballons et se projetant bien vers l'avant. Défensivement, ce ne fut pas toujours facile mais il a été assez solide face à Mahrez et consorts. On peut toutefois regretter sa certaine nonchalance sur le premier but où il aurait pu être plus vigilant avec Jesus.

Mee (4,5) : Fragile. Il n'a pas vraiment apporté satisfaction dans cette rencontre, faisant souvent preuve de passivité comme sur le premier but et ayant un placement très approximatif.

Tarkowski (5,5) : Une des rares satisfactions des Clarets ! Il a montré une bonne solidité, une certaine intelligence dans son placement défensif et dans ses interventions ce qui lui a permis de limiter les dégâts derrière pour son équipe.

Lowton (3,5) : Il a été submergé par les vagues offensives adverses. On n'est pas très loin de la noyade sur le plan défensif tant il a subi les attaques à deux ou à trois citizens sur son côté, même si Gudmundsson ne l'a pas aidé. Offensivement, il a complétement coulé à pic étant incapable d'exister dans les 30 derniers mètres adverses.

McNeil (5) : Combattif dans l'entrejeu, il a eu une activité intéressante avec une grosse couverture de terrain sur le plan défensif et une certaine efficacité dans ses courses. Il fut sans doute l'un des Clarets les plus propres dans le jeu de passe.

Cork (3,5) : Transparent ! Complétement étouffé en milieu de terrain par l'armada des Citizens, il n'a jamais été en mesure d'exister et d'être influent. Il a touché très peu de ballons, défendant beaucoup, courant dans le vide surtout. Stephens a pris sa place (71').

Westwood (4,5) : Il a été généreux dans l'effort mais a été beaucoup trop limité balle au pied. Il a beaucoup donné dans la couverture défensive, étant souvent collé à sa surface de réparation. Offensivement, son influence a été faible au sein d'une équipe trop basse sur le terrain. De plus, il a eu du déchet technique qui ne l'a pas aidé à s'en sortir. Benson l'a remplacé (81').

Gudmundsson (4) : Complétement acculé dans son camp, il a eu d'énormes difficultés à sortir le ballon de sa moitié de terrain, connaissant un important déchet dans les transmissions et subissant le pressing adverse. Son rendement offensif a été très insuffisant mais défensivement, il ne fut pas au mieux ayant du mal à contenir les assauts adverses.

Vydra (4,5) : Sevré de ballons, trop éloigné des buts d'Ederson, il n'a pas vraiment pu se distinguer dans cette partie. Toutefois, il a été courageux, volontaire et généreux, multipliant les efforts et les dézonages pour aller chercher le ballon. Il a tenté le premier tir de sa formation dans ce match après près de 70 minutes, déjà un exploit.

J.Rodriguez (3,5) : Il a fait ce qu'il a pu mais sans ballons à exploiter cela devient vite difficile. Dans une équipe fortement dominée, très inoffensive, il n'a ménagé ses efforts notamment dans la verticalité pour tenter de mettre en danger l'arrière-garde adverse. Toutefois, ses efforts ont été vains et il n'a même pas réussi à frapper au but du match. Mumbongo l'a remplacé (77').

Manchester City (4-3-3)

Ederson (5,5) : Un match presque sans frayeur avec très peu de tirs du côté des Clarets pour l'inquiéter. Toutefois, il a montré une certaine fragilité sur ses sorties loin de ses buts avec notamment une grosse faute sur Pieters qui ne lui a valu qu'un carton jaune (78') mais qui a mis en lumière ses sorties à contretemps.

Laporte (6) : Une prestation solide et correcte même s'il a parfois connu un peu de déchet dans la passe. Il a été très actif offensivement, apportant une solution non négligeable pour ses attaquants sur son côté.

Ruben Dias (6) : Une soirée sans nuage pour le Portugais qui a aisément dominé les deux attaquants adverses. Il a fait preuve de sérénité et d'efficacité dans un match loin d'être le plus dur qu'il ait joué.
Stones (6,5) : Une soirée tranquille à Turf Moor pour le défenseur anglais qui n'a pas eu beaucoup de travail à effectuer face à la faiblesse offensive adverse. Il était surtout attendu à la relance et il a été assez performant et surtout propre dans ce domaine.

Cancelo (5,5) : Défensivement, il ne fut pas vraiment gêné par une équipe de Burnley peu dangereuse. Il a donc souvent évolué très haut. Il a beaucoup participé au jeu collectif de sa formation mais il n'a pas apporté autant que souhaité. Il ne fut pas toujours très tranchant balle au pied, paraissant un peu emprunté. Zinchenko a pris sa place (64').

Gundogan (6,5) : Une bonne copie même s'il a été moins en vue que certains de ses équipiers du milieu. Il a encore montré l'étendue de sa palette technique avec une passe décisive puissante pour Sterling (38') mais aussi une remise de la poitrine pour Jesus en seconde période qui aurait pu aboutir à un troisième but.

Rodri (6,5) : Performant à la récupération, il a progressivement éteint les ambitions des Clarets de venir inquiéter Ederson. Il a baissé de pied après le repos, montrant un peu plus d'imprécision technique et moins d'efficacité défensive.

B.Silva (7) : Très difficile à contenir ce soir. Il a encore illuminé le jeu en milieu de terrain, étant très efficace dans ses passes et tranchant dans ses courses entre les lignes. C'est souvent lui qui a accéléré le jeu des Citizens. Il fut sans doute moins performant après l'heure de jeu.

Sterling (7) : Intenable ce soir, il a fait preuve d'intelligence pour profiter des espaces et des errements au sein de la défense des Clarets. Il a inscrit le second but des Citizens (38') mais il aurait pu en planter d'autres avec une meilleure efficacité face à Pope.

G.Jesus (7,5) : Voir ci-dessus.

Mahrez (7) : Il a posé de gros problèmes aux Clarets sur son côté droit. Très actif, il a souvent été d'une grande justesse sur le plan technique étant très impliqué sur les constructions collectives de son équipe. Il a été très dangereux sur ses centres également qui ont souvent été vicieux et très difficile à défendre.