Liverpool - Everton (2-0) : Les notes complètes [Premier League - 34ème j.]

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


Homme du match : Robertson (7,5) : Dans un match piège, il a dépassé ses fonctions pour aller inscrire un but salvateur pour son équipe dans le derby (62'). Bien présent en défense aussi, il a réalisé un sauvetage devant sa ligne (79').

Liverpool (4-3-3)

Alisson (5,5) : Un seul arrêt à fournir pour le dernier rempart des Reds, (90+1), qui ne s'est pas gêné pour charrier Pickford en l'imitant sur le gain de temps.

Alexander-Arnold (4,5) : Imprécis devant et pas toujours très concerné derrière, le latéral semblait déjà avoir la tête à la C1.

Matip (6) : Bien que parfois bousculé par Gordon, il a remporté la majorité de ses duels, dont un avec solidité face à Iwobi (51').

Van Dijk (6) : Tout simplement jamais en difficulté.

Robertson (7,5) : Voir plus haut. 

Fabinho (6) : Copie très correcte pour le récupérateur inamovible des Reds.

Keita (5) : Bien moins juste que Fabinho et Thiago, il a laissé sa place à l'heure de jeu au Belge Origi. Déjà bon point d'appui pour Salah sur l'action de l'ouverture du score, l'attaquant en fin de contrat a fait le break de la tête, à l'affût après la reprise de Diaz (85').

Thiago (6,5) : Il attire le ballon et ne le perd que rarement. Cela fait trois rencontres de suite qu'il propose un match plein.

Salah (6) : Très bien cantonné à son côté droit par l'opposition, le meilleur buteur du championnat a très bien compris qu'il aurait du mal à faire la décision lui-même dans ce match. C'est pourquoi il s'est intelligemment mué en passeur pour Robertson.

Mané (4,5) : Trop rarement dangereux face à un bloc solidaire, l'attaquant a été remplacé assez tôt par Luis Diaz (60'). Là aussi coaching gagnant pour Klopp, puisque le Colombien est impliqué sur le second but.

Jota (5) : Pas en réussite, il ne s'est retrouvé qu'une seule fois en position de frappe, et ce n'était pas facile de faire mouche. Remplacé par Henderson (83').

Everton (4-3-3)

Pickford (4,5) : Dès les premières minutes, il s'allongeait sur le moindre ballon anodin comme s'il préservait le 1-0 en finale de coupe du monde. Nettement plus efficace pour le gain de temps que pour les arrêts aujourd'hui.

Coleman (4) : Trop occupé à surveiller Jota, il en a oublié Robertson sur l'ouverture du score.

Holgate (4,5) : Moyen dans tous les domaines.

Keane (5) : Malgré une qualité de relance inexistante, il n'a pas été particulièrement mauvais.

Mykolenko (6) : Très fiable malgré les dribbles de Salah, l'Ukrainien est l'une des rares satisfactions du côté des visiteurs ce soir.

Allan (4) : Avec à peine plus d'une vingtaine de ballons touchés en numéro 6, il a été fantomatique. Remplacé par Alli (73').

Doucouré (4,5) : Beaucoup d'agressivité chez l'ancien de Watford. Si celle-ci lui a permis de légèrement surnager, elle auraît cependant pu être davantage sanctionnée. Logiquement averti pour deux fautes sur Fabinho dans la même action (34'), il s'est aussi permis d'invectiver Henderson, pourtant victime d'une grosse faute en fin de match.

Iwobi (4,5) : L'ancien gunner enchaîne les matchs en milieu relayeur, un poste où il a logiquement montré des limites aujourd'hui, tant l'adversaire évolue sur un autre plan cette saison.

Gordon (6) : Très irritant pour la défense de Liverpool, notamment grâce à sa vitesse, il a représenté la menace la plus concrète de la part des visiteurs.

Gray (4) : Il a fallu attendre la 72' pour le voir proposer un frisson avec une frappe hors cadre. Remplacé par Rondon (77').

Richarlison (4) : Que de vice chez le Brésilien ! Il a passé plus de temps au sol qu'avec le ballon. Symbole de l'anti-jeu, il peut remercier l'arbitre qui ne lui a montré qu'un jaune, alors que sa faute sur Henderson était pourtant très grossière (90+1').

Lire plus