Bundesliga – 28ème j. | Les notes de Gladbach – Werder Brême (1-1)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match: Neuhaus (7,5): Assurément le meilleur joueur de ce match! Dans tous les bons coups, le joueur de 22 ans. a montré de bonnes choses. Buteur, mais aussi dynamiteur des offensives de son équipe. Il est partout sur le terrain! Finalement, l’historique Lars Stindl, dont la non titularisation pouvait paraître surprenante, le remplacera (87’).

 

BORUSSIA MÖNCHENGLADBACH (3-5-2)

 

Sommer (7): Il est important et réalise l’une de ses meilleures saisons. Le portier international suisse multiplie les arrêts importants.

Ginter (6,5): Important, l’international allemand a montré de bonnes choses. Il tente également sur le plan offensif avec une belle frappe en fin de match qui aurait pu faire mouche.

Strobl (6): Le numéro 5 de Gladbach était titulaire à un poste qui n’est pas forcément le sien et pourtant il a fait le boulot.

Elvedi (7,5): 22 ans, 9 sélections en Suisse, le défenseur central montre tout son potentiel, son envie et sa détermination. Passeur décisif, il est incontestablement le taulier de la défense centrale des poulains cet après-midi.

Herrmann (6,5): Adoré de ses supporters, le joueur formé au club a très bien géré son match. Quelques bonnes choses, quelques erreurs aussi mais finalement un bon match de sa part avant de le voir sortir pour la rentrée de l’américain Fabian Johnson (66’).

Kramer (6,5): Vainqueur de la coupe du monde avec l’Allemagne en 2014, il amène de la sérénité dans le jeu. Averti très tôt, il a cependant su bien défendre.

Zakaria (6): Alors oui, le jeune suisse réalise un bon match et amène du danger dans les offensives de Gladbach.Cependant, il est l’auteur d’un très vilain geste (58’) qui aurait pu (voir même dû) lui valoir une exclusion.

Hazard (7): A-t-on vu une offensive du Borussia Mönchengladbach sans l’apport du frère d’Eden? Elles sont rares et le jeune belge créé beaucoup de danger et d’opportunités de marquer pour son équipe.

Raffael (5): Pas grand choses à dire pour le retour du brésilien. Il a été tout simplement invisible. C’est Jonas Hofmann qui prend sa place (78’).

Pléa (6,5): Moins en vue en fin de match, l’ancien niçois a tout de même su se créer de très bonnes occasions à plusieurs reprises. Un match encourageant qu’il aurait pu finir avec un but si il avait été plus efficace.

 

WERDER BRÊME (4-3-1-2)

 

Pavlenka (6,5): D’abord peu décisif, il va petit à petit monter en puissance dans ce match pour réaliser quelques beaux arrêts.

Augustinsson (6): Point fort depuis le début de saison du Werder, le suédois a été moins en vue qu’à son habitude.

Moisander (5,5): Match mitigé pour le finlandais. De bonnes choses pour sa solidité et du moins bien pour sa nervosité et un mauvais geste sur Stindl en fin de match.

Langkamp (5,5): Il a été plutôt en difficulté face aux attaquants du Borussia. Il a manquer un peu de solidité pour lui dans ce match.

Gebre Selassie (6,5): International tchèque, il montre sa solidité dans le duel et dans la défense centrale du Werder. Il est l’homme fort de cette défense.

Klaasen (7): Buteur  du soir pour son équipe, l’ancien de l’Ajax a montré de belles choses dans ce match. D’une tête pleine de sang froid et de rage, il conclut une belle offrande de Osako.

Sahin (6,5): L’ancien du Borussia Dortmund reverdit dans le milieu de terrain de Brême. Baladé en défense centrale par moment, il est solide et montre toute son expérience. Il finira par sortir en faveur du vétéran péruvien Claudio Pizarro (76’).

M.Eggestein (5): C’était pas un grand match de la part de la fratrie Eggestein. Peu de bonnes choses et trop d’erreurs pour espérer plus.

Kruse (6,5): Qu’il est malheureux le capitaine du Werder sur l’ouverture du score où il perd le ballon. Car sinon dans l’ensemble il est très important pour son équipe et amène le danger.

Rashica (6): Un super match du jeune kosovar. Inspiré, le jeune joueur a montré tout son potentiel et son talent avant de céder sa place à Kevin Möhwald (87’).

Eggestein (5): Quel match terne! Très peu de bons ballons et de dangers sur la cage adverse pour le cadet Eggestein. Il est très vite remplacé par l’international japonais Yuya Osako (52’), auteur d’une passe décisive.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.