Troyes - Auxerre (1-1) : Les notes complètes [Ligue 1 - 14ème j.]

Homme du match  - Lopes (7) : Des grosses blessures sont venues stopper son ascension à Séville. Mais le talent du joueur reste intact, on avait admiré ses qualités balle au pied avec Lille ou Nice, ce soir encore il prouve son retour à un très haut niveau. Ses dribbles, ses percussions viennent à chaque fois casser des lignes. Même si sur le but, il n'est que le finisseur d'un magnifique mouvement, il est récompensé de son excellent match ! Remplacé par Odobert (60').

Troyes (3-4-1-2)

Gallon (6) : Au final, il n'a pas eu beaucoup de choses à faire. Peu de frappes cadrées côté Auxerre, le gardien de Troyes a passé une soirée tranquille, malgré la domination adverse en seconde mi-temps. Sur le but, il est abandonné par sa défense.

Porozo (4) : A l'image de la défense de son équipe, il fut fébrile quand il avait le ballon entre les pieds. Intéressant sur l'homme et dans sa défense générale, il est tout de suite tétanisé quand il a la balle au pied, lui valant une grosse perte de balle dans sa surface, mais sans conséquence. il faudra prendre la confiance la semaine prochaine avant la trève.

Palmer-Brown (4) : La tour de contrôle de cette équipe fut comme ses collègues un peu fébrile à la relance. Malgré tout cela, il reste très propre quand il s'agit de défendre,  perdant très peu de ballons. On attend un peu plus de confiance de sa part.

Salmier (4.5) : Rugueux au duel comme à son habitude, il reste la première rampe de lancement de l'attaque Troyenne, malgré tout son jeu comporte encore beaucoup de déchet, et des fautes évitables. Dommage quand on connaît son impact.

Conté (4) : Un placement hybride dans lequel il a eu du mal à se mettre. Pas assez défensif dans la défense à trois de Troyes, en plus il fallait compenser avec les trois attaquants qui dézonnaient énormément. Il n'a pas pu imposer sa patte sur le côté.  Remplacé par Larouci (79').

Chavalerain (6) : Véritable plaque tournante du milieu, il n'a pas démérité ce soir. Jamais avare en appel et en passe, Il réalise un match plein et sans beaucoup de fioritres. Indéboulonnable dans le milieu de cette équipe de Troyes, il manque malgré tout d'impact dans les duels.

Kouamé (6.5) : Omniprésent au milieu du terrain, le Malien est auteur d'un match plein. Fort dans les duels, qu'il gagne pour la plupart, il n'hésite pas à se rendre disponible pour ses partenaires de jeu. Intéréssant à la relance, il a dominé le milieu de terrain ce soir.

Baldé (5.5) : Plus présent dans les attaques de son équipe, il a encore beaucoup de déchets pour véritablement se distinguer. Ses retours défensifs sont plus tranchants, et semble mieux comprendre que son collègue sa fonction de piston un peu hybride dans l'alignement de Troyes où les attaquants dézonnent énormément. Remplacé par Bruus (90').

Lopes (7) : voir au-dessus.

Baldé (6) : Quelle générosité avec et sans le ballon ! Son mouvement magnifique sur le but, n'est qu'une preuve de plus de son talent. il fut moins présent que lors du match de la semaine dernière face au PSG, mais son expérience et son envie lui permettent d'avoir toujours un placement juste et de créer du danger devant le but !

Ugbo (3) : Moins présent que ses deux compères de l'attaque virevoltants. Il fut très peu présent dans la construction des actions, la preuve, il n'a touché qu'une dizaine de ballons en 60 minutes. Pas assez pour se montrer et créer du danger ! Remplacé par Ripart (60').

Auxerre (4-4-2)

Costil (6.5) : Toujours marqué par sa saison précédente catastrophique, le gardien auxerrois est toujours un peu fébrile sur quelques sorties et sur des ballons chauds. Il ne peut rien faire sur le but de Lopes, mais un une sortie hors de sa surface et quelques arrêts sur sa ligne permettent de le rassurer, et de le remettre en confiance pour le reste de la saison qui s'annonce compliqué pour son équipe.

Mensah (6) : Très présent à la relance du ballon, le défenseur du Ghana a montré beaucoup de bonnes choses sur son côté droit. Fort dans les duels, il apporte aussi beaucoup offensivement où ses centres sont souvent tranchants.

Jeanvier (5.5) : L'ancien de Brentford colmate les brèches dans une défense parfois fébrile. Fort dans les duels, il réalise un bon match, et se conforte pour attaquer la montagne Parisienne la semaine prochaine et son attaque de feu.

Jubal (4.5) : Le défenseur Brésilien s'impose beaucoup dans les airs, mais manque encore de concentration en défense. Propre dans ses relances, il ne prend pas beaucoup de risques. Malgré tout, il reste essentiel à son équipe en réalisant quatre contres sur des tirs adverses. La doublette avec Jeanvier commence à se faire confiance, et peut espérer enfin durcir le jeu pour éviter de prendre tant de buts.

Raveloson (6) : Essentiel dans la construction des actions auxerroise, l'ancien de MLS ne cesse ses courses en avant et en arrière. Beaucoup de ballons passent par lui provoquant forcément beaucoup de déchets. Mais sa grinta, son envie de s'imposer sont déterminants dans ses actions, il amène le danger et revient défendre plus que correctement. Un peu de folie à calmer, mais il pourrait être la bonne surprise de cette équipe auxerroise.

Sinayoko (5.5) : Lui aussi fut un peu tout feu tout flamme. Une passe décisive venue récompenser un match à l'image de son équipe, plus solide en seconde mi-temps et bien plus porté vers l'avant. Là aussi, le jeune Malien a beaucoup de déchets sur son côté pour véritablement s'imposer et faire un meilleur match dommage !

Touré (4.5) : Son activité un peu plus défensive ne lui a pas permis de s'imposer dans ce milieu de terrain, il souffre du bon match des milieux adverses. Bon dans les duels, il manque d'impact à la relance et a beaucoup de mal à se projeter.

Sakhi (4.5) : Plaque tournante de cette équipe auxerroise, il s'impose au milieu malgré la bonne prestation de l'adversaire. Impactant dans ce style box-to-box, il manque encore de justesse dans le dernier geste. Malgré tout, il a su se rendre disponible pour ses partenaires et les mettre en valeur.

Hein (3.5) : Toujours dangereux balle au pied, il a manqué de précision sur ses coups de pieds arrêtés. Son placement n'est jamais le même mettant un sacré doute dans la tête des défenseurs adverses. Malgré cela, il n'a pas eu l'impact habituel sur le jeu auxerrois, ne touchant pas assez de ballons pour véritablement se montrer. Il s'éteint petit à petit avant sa sortie en seconde mi-temps. Remplacé par Perrin (64') buteur du soir !

Charbonnier (4) : Ses décrochages et ses appels sont toujours tranchants et intéressants. Hélas on l'a senti de retour de blessure un peu moins au contact qu'à son habitude. Le geste juste dans la passe, il se crée des occasions en première mi-temps, lorsque son équipe fut dans un temps plus faible. Remplacé par Dugimont (82').

Da Costa (2.5) : Trop de déchets, il perd la moitié des ballons qu'il touche. Pas assez présent dans la construction des actions, il n'arrive pas à s'imposer dans une défense adverse pourtant fébrile. Pas assez fort dans les duels, il a manqué de physique. Dommage qu'il n'amène pas plus de danger que cela en seconde mi-temps, quand son équipe a pris le dessus. Remplacé par Autret (75').

 

Lire plus