Tottenham - OM (2-0) : Les notes complètes [Champions League - 1ère j.]

 L'Homme du Match : Richarlison (7.5) : Patient, il est monté doucement en puissance au fil de la partie et a ensuite fait parler sa détente pour inscrire un doublé victorieux de la tête, tout en lucidité

Tottenham (3-4-2-1)

Lloris (5.5) : Dans ce match stérile, il n'a pas eu un travail considérable loin s'en faut, mais a stoppé sans difficulté une frappe de Guendouzi et est resté concentré sur son sujet

Lenglet (6) : Sérieux dans son rôle défensif, il a bien muselé les tentatives d"animation offensives de Clauss notamment, et a ressorti plusieurs ballons proprement, sans pour autant accélérer le jeu, ce que l'on peut un peu regretter

Romero (6.5) : Il a été un métronome en défense,  impassible quelles que soient les inspirations adverses, il a toujours été ou il fallait quand il fallait pour intervenir, avec à l'arrivée énormément de ballons touchés et une précision de 92 % dans ses transmissions

Dier (5) : Parfois surpris par les accélérations de Tavares, il a cependant pas fait d'erreur majeure, et a mis l'impact nécessaire pour imposer son autorité au fil de la rencontre

Perisic (4.5) : Peu présent dans le jeu, il a touché moins de 45 ballons dans la partie, et n'a que rarement apporté du danger, même en supériorité numérique

Bentancur (5.5) : Bien qu'ayant toujours sa part de déchet technique, il n'a encore pas ménagé ses courses, très pressant sur chaque action et avec toujours à l'arrivée un vrai apport dans le jeu offensif des siens

Hojbjerg (5.5) : Après une première période très discrète, il a fourni des efforts utiles en seconde mi-temps ou ses relais dans le jeu, rapides et fluides, lui ont permis d'être précieux pour pousser sur la défense marseillaise

Emerson (5) : Remuant et autoritaire dans ses interventions, il a par contre gâché pas mal de ballons en perdant un quart de ceux qu'il avait récupérés aussitôt

Richarlison (7.5) : Voir ci-dessus

Son (4) : Complètement éteint ce soir, il a raté la plupart de ses interventions, méconnaissable quand on l'a vu jouer la saison dernière, lui qui connaît un début de saison très difficile

Kane (5.5) : Sans être décisif, il a quand même cette grinta dans sa conduite et son toucher de balle qui font qu'on a toujours l'impression qu'il va nous réaliser un truc.

OM (3-4-2-1)

Pau Lopez (4) : Sans être coupable car ce n'était pas évident, il n'a pas pu intervenir sur les deux seules tentatives cadrées des Spurs ce soir, l'une d'entre elles semblant prenable pour un gardien un peu plus réactif sur le coup.

Gigot (6.5) : Excellent en première période, il a été rugueux et solide, avant d'avoir une deuxième période où on l'a senti toujours appliqué mais un peu plus émoussé.

Bailly (5.5) : Imperturbable toute la première mi-temps lui aussi, il a été clairement déstabilisé par l'expulsion d' MBemba et paru ensuite plus nerveux, moins serein dans ses interventions.

MBemba (3) : A son niveau habituel en première période, donc excellent, mais son geste non maîtrisé en entrée de seconde coûte bien trop cher à l'équipe, malheureusement

Nuno Tavares (4.5) : Certes il est génial de par ses débordements d'une vitesse et d'une percussion remarquables, mais aujourd'hui encore les gestes une fois la balle au pied étaient un peu justes, surtout pour le niveau d'une telle rencontre. Défensivement, il est bien trop loin du centreur sur le premier but de Richarlison, malheureusement.

Rongier (6) : Toujours appliqué, très présent défensivement, il a fait le travail comme à peu près toujours depuis quelques mois, et monte encore un peu en puissance ce soir avec une partie pleine, il lui manque toujours une petite chose : le brin de folie.

Veretout (6.5) : Précieux au milieu de terrain, il a gagné de nombreux duels et a rapidement transmis, avec précision les ballons récupérés. Il monte d'un cran match après match après une début de saison un peu poussif

Clauss (4.5) : Rapide une fois balle au pied, il a fait de bons décrochages et a parfois recentré le jeu intelligemment, mais dans les 35 derniers mètres il a été totalement muselé  par Lenglet et Romero, ne trouvant jamais la solution. Remplacé par Kolasinac, toujours intéressant de par la sérénité qu'il a dans sa façon de défendre et décomplexé malgré l'enjeu.

Guendouzi (5) : Il est de partout, il touche énormément de ballons, les redonne proprement, y a rien à dire .. Mais son jeu pour un match de cette intensité reste trop scolaire et lisse, il doit avoir plus d'inspiration, comme i il a réussi à le faire une fois sur une frappe qui a finalement été la seule cadrée de la rencontre.

Gerson (4.5) : L'intensité nécessaire pour ce type de match, il l'a.. Mais trop de déchets techniques, de contrôles inopportuns, de dernier choix mal inspirés, qui font qu'il n'a à l'arrivée jamais été vraiment dangereux. Logiquement remplacé par Balerdi, qui dans une situation difficile a fait une entrée solide.

Luis Suarez (5.5) : Dans un match ou il savait d'entrée qu'il serait sevré de ballons, on l'a vu faire beaucoup d'efforts, décrocher beaucoup sur les côtés et amener sa touche défensive, rendant finalement une copie propre. Remplacé par Harit, totalement dépassé pour le peu qu'on en a vu, là ou Payet aurait certainement pu faire du bien, mais son mollet n'était probablement pas rétabli.

 

Lire plus