Strasbourg – Monaco (1-2) : Les notes complètes [Ligue 1 - 1ère j.]

HOMME DU MATCH : BREEL EMBOLO (7) Même s’il n’a pas marqué, il a été impressionnant sur tout le front de l’attaque monégasque. Jeu dos au but, conservation de balle, son gabarit de déménageur a posé de gros problème à l’arrière garde alsacienne. Son jeu en déviation a également été précieux pour ses partenaires.

 

RC Strasbourg (3-5-2)

Sels (5) : Impuissant sur le premier but de Diatta, il relache le ballon sur une frappe de Gelson qui permet à Diop de faire le break.

Lienard (6) : Solidité et engagement. Il fait un match sérieux.

Nyamsi (5) : Très en difficulté face au jeu de corps de Embolo, il a concédé beaucoup de faute.

Djiku (5) : Beaucoup de fautes inutiles, et n’a jamais su régler le problème Embolo.

Pierre-Gabriel (4) :  Il n’a jamais pu déborder sur le côté et trop peu d’apport offensivement. Remplacé par Delaine à la mi-temps.

Perrin (5) : Peu à l’aise face aux attaquant monégasques, il s’est contenté de bloquer les espaces.

Bellegarde (5,5) : Moins en vue sur ce match où il nous a habitué à plus perforer.

Prcic (5) : Il n’a pas eu l’occasion de faire parler son toucher de balle, globalement bien pris par le milieu monégasque.

Thomasson (5) : Bien surveillé par la défense monégasque. Très peu d’occasion pour lui aussi.

Ajorque (6) : Très remuant tout au long de sa présence sur le terrain, il n’a cessé de provoquer faire des appels et de nombreuses courses.

Diallo (7) : Il aurait pu être le héros du match en inscrivant un doublé mais l’arbitre en a décidé autrement. Il réalise un bon match.

 

AS Monaco (4-2-3-1)

Nübel (6) : Battu et complètement figé sur le but de Diallo, il a tout de même le mérite d'avoir sauvegardé la victoire en fin de match grâce à deux arrets déterminants. Vigilant également sur les ballons aériens, hormis lebut encaissé il fait un bon match.

Aguilar (6) : Très bon match de l’ancien Montpelliérain qui a montré beaucoup de calme et de sang froid dans la relance. Sa vivacité et sa bonne lecture du jeu ont été cruciales sur ses nombreuses récupérations.

Disasi (7) : Il est dans une phase ascendante avec le plein de confiance, ce qui lui réussit parfaitement. Difficile à passer, fort physiquement et même auteur d’une passe décisive, il livre un gros match.

Maripan (6) : Un peu pris de vitesse parfois, il a tout de même été solide globalement.

Jakobs (6) : Très intéressant sur son coté. Il a apporté de la profondeur et de la vitesse.

Fofana (6) : Un gros travail de l’ombre avec de la perforation des récupérations hautes dans les pieds des strasbourgeois. Une tendance à la nonchalance parfois.

Jean Lucas (6,5) : Il livre une partition aboutie, avec très peu de déchet ce qui est à souligner. Il aurait même pu scorer, mais le poteau en a décidé autrement.

Gelson Martins (6) : Énormément d’activité, de mouvement de disponibilité. Il doit maintenant être plus décisif.

Diop (6) : Un début de match compliqué où il rate deux grosses occasions. Il s’est bien rattrapé par la suite en inscrivant le but de break, en étant à l’initiative de l’action.

Diatta (6,5) : On l’attendait avec curiosité suite à sa longue blessure et il ne s’est pas caché. Fort sur son coté et appliqué dans la transmission il s’est mué en buteur en ouvrant le score d’une superbe reprise de volée.

 

Lire plus