Strasbourg - Lille (0-3) : Les notes complètes [Ligue 1 - 11ème j.]

Homme du match  - David (7) : Un penalty plein de sang froid en plein milieu de la cage. Depuis le début de saison, l'attaquant Canadien fait parler la poudre. De bons appels dans le dos des défenseurs Strabourgeois, mais trop juste pour vraiment peser devant la cage de Sels. Il  s'essaie à la frappe à plusieurs reprises (45+3') mais se retrouve face à un bon gardien. En seconde mi-temps, il se retrouve seul face à la cage vide pour parachever le bon match de son équipe.

Strasbourg (3-5-2)

Sels (5) : Il ne peut rien sur le bon penalty de David. Il réalise ensuite un très bon match, sérieux sur sa ligne et dans ses sorties, il est abandonné par sa défense en seconde période et ne peut pas défendre seul son but face aux assauts du LOSC

Djiku (4) : Le meilleur défenseur Strasbourgeois de ce soir. Il fait une grossière erreur qui coûte le second but à son équipe. Pour le reste, il fut sobre et présent dans les duels. Il ne peut pas éviter le naufrage de son équipe en fin de match.

Nyamsi (3) : Peu de duels gagnés et de ballons touchés, l'ancien Rennais a pris l'eau dans une seconde mi-temps assez catastrophique de la part de son équipe.

Le Marchand (2) : En retard dès les premières minutes, il se prend très vite un carton jaune. Avant de sombrer défensivement et de provoquer un penalty plus qu'évitable. Remplacé à la mi-temps par Doukouré (3) pour calmer et stabiliser une défense trop friable sur les phases offensives du LOSC. Le très jeune défenseur est en retard sur sa défense face à la belle attaque Lilloise.

Dagba (3.5) : Beaucoup de centres et beaucoup de déchets, le Parisien a manqué de précision ce soir. Il souffre de la comparaison avec son adversaire Brésilien d'un soir, bien plus saignant offensivement. Sur une seconde mi-temps dominée, parfois outrageusement par son équipe, il manque de peps pour véritablement mettre le feu sur son côté. Remplacé par Gabriel (71').

Sissoko (3) : A l'image de son équipe, il souffre de la comparaison avec le milieu Lillois trop technique. Il n'a pas touché de ballons pour véritablement peser sur le match. Comme son équipe, sa saison est trop juste pour l'instant pour espérer se battre pour autre chose que le maintien. Remplacé par Thomasson (62')

Prcic (4.5) : Fort dans les duels, l'ancien de Levante a certes touché beaucoup de ballons, mais son équipe fut trop faible pour profiter de ses facilités. Il se bat pour la récupération de la balle, mais pas assez épaulé pour véritablement faire peser son travail dans ce match. Remplacé par Aholou (78').

Bellegarde (5) : Le meilleur Strasbourgeois ce soir. Plaque tournante de l'équipe et organisateur du jeu offensif. Ses balles sont tranchantes et arrivent souvent à bonne destination, dommage qu'il y ait un manque de finition pour parfaire sa partition du soir.

Delaine (3.5) : Pas assez présent offensivement dans son rôle de piston, il n'hésite pas à se lancer dans la surface adverse pour fermer devant le but, mais c'est encore trop juste pour être véritablement dangereux. Perturbé entre son rôle très défensif sur un Ounas peu remuant ce soir et ses montées pas assez percutantes pour véritablement inquièter la défense Lilloise. Remplacé par Lienard (61').

Gameiro (4) : Sevré de ballons par une défense qui l'a bien pris. Il n'a pas hésité à redescendre pour s'offrir des occasions mais pas assez tranchant et déterminant pour faire sombrer le bateau lillois.

Diallo (3) : Remuant devant mais pas assez présent pour véritablement amener du danger. Sa présence sur les phases arrêtées amènent du danger, mais ce soir il a été trop faible balle au pied pour véritablement amener du danger dans la surface adverse.

Lille (4-2-3-1)

Chevalier (6) : Pas grand chose à signaler pour le jeune gardien Lillois, serein il se débarrasse assez facilement de la période de stress correspondant à sa première titularisation en ligue 1. Il semble prendre pleinement pouvoir dans les buts de la capitale des Hauts de France. Juste dans ses sorties, et en confiance face à ses adversaires. Le nordiste peut être la très bonne surprise de la saison Lilloise enfin lancée.

Zedadka (4) : Moins présent que son compère, il n'arrive pas encore à trouver totalement sa place dans cette équipe lilloise. Manque de confiance évidente pour l'ancien Clermontois, il sait bien défendre, et n'hésite pas à rentrer intérieur pour aider ses deux défenseurs centraux. Un travailleur de l'ombre qui devrait un peu plus se lancer et prendre de la confiance.

Fonte (5.5) : Sobre, le doyen de la défense Lilloise continue de faire régner sa sérénité derrière. Moins présent que son compère en défense centrale, il se rattrape de son penalty concédé contre le RCLens la semaine dernière. Suspendu la semaine prochaine contre Monaco, la tour de contrôle de LOSC va beaucoup manquer à ses partenaires. Rassurant !

Djalo (6) : Déjà très sérieux lors du derby du nord, le défenseur Lillois prend ses marques aux côtés de José Fonte. Bon dans l'anticipation et dur sur l'homme, il s'impose dans la défense centrale avec beaucoup de calme et de sérénité. Effrayé par la perte de Botman durant l'été et l'achat d'un jeune défenseur qui n'a encore rien prouvé au haut niveau, Lille se trouve une très bonne alternative, sereine et en pleine confiance. Remplacé par Ribeiro (83').

Ismaily (6) : Placé légèrement plus haut que son collègue sur l'autre côté de la défense sur les phases offensives, le brésilien ne cesse de se projeter et de se battre sur n'importe quel ballon. Serein dans ses interventions et ses prises de balles, il est le détonateur du penalty pour son équipe. Encore un match plein pour l'ancien joueur de Donetsk, qui ressemble de plus en plus à une excellente pioche de la part du board lillois.

André (6) : Toujours la même grinta dans les duels. Le Lillois n'a cessé de harceler ses adversaires, la bataille du milieu essentielle dans ce match très brouillon a largement tourné à son avantage. Au-dela d'être capable de récupérer la balle, il sait se projeter et donner la bonne balle à ses partenaires. Remplacé par Martin (84').

Gomes (5) : Son association avec Benjamin André est l'une des bonnes surprises de la saison. Techniquement irréprochable, l'ancien joueur d'Everton règne au milieu par son pressing haut et ses touches de balle parfaites. De nombreux ballons touchés, pour peu de pertes de balles, un profil vraiment très intéressant dans ce milieu du LOSC dépeuplé après les départs de Xeka et Renato Sanches. Une bonne pioche ! Remplacé par Baleba (77').

Bamba (4) : Moins en vue que les semaines précédentes. Son match a surtout été marqué par le déchet assez inhabituel chez le joueur. Une petite baisse de régime après un départ de saison canon. Vu son expérience, son envie de bien faire et la forme de son équipe, on ne doute pas qu'il retrouve très vite son meilleur niveau.

Cabella (6.5) : De bons appels et de bonnes passes. L'ancien de Montpellier ne perd rien de son sens de la passe, il caresse la balle comme personne. Trop juste pour être dans le coup physiquement, il fait profiter à ses collègues de sa vision du jeu et son sens incroyable du timming. Le contre merveilleux mené par une récupération de André manque de force pour inquièter le gardien. Son but récompense son bon début de saison. Remplacé par Zhegrova (84').

Ounas (4) : Pas beaucoup en vue ce soir, il avait pourtant ébloui de son talent le derby. L'ancien joueur de Naples n'a pas eu beaucoup de ballons à se mettre sous la dent. Jusqu'à une passe éblouissante en milieu de seconde mi-temps pour David. Quand on connaît son talent et sa grinta depuis plusieurs matchs on ne peut qu'espérer le revoir à un meilleur niveau. Remplacé par Weah (65')

David (7) : Voir au-dessus.

Lire plus