Stade Rennais - Fenerbahçe (2-2) : Les notes complètes [Europa League - 2ème j.]

Homme du Match : Terrier (7) : Il a multiplié les courses dans le dos de la défense Stanbouliote. Ça n'a pas fonctionné en première mais très bien en seconde où il est auteur du but de l'ouverture du score. Un peu chanceux, il voit son tir heurter le poteau avant de rentrer. Il sort bien trop tôt dans cette rencontre, et sans leur atout offensif, voient les Turcs revenir au score. Remplacé à la 74ème par Abline.

 

Stade Rennais FC (4-4-2)

Mandanda (5.5) : Précieux dans le domaine aérien avec de bonnes et efficaces sorties, il n'a en revanche pas été précis au moment de dégager la balle, beaucoup de renvois filant directement en touche.

Meling (4.5) : Vraiment en dessous dans ce match, il a laissé beaucoup d'espaces à Osayi-Samuel qui n'a pas toujours su en profiter judicieusement.

Theate (5.5) : Vraiment précieux dans le jeu aérien, il a su contrer beaucoup de centres de Fenerbahçe.

Rodon (5) : Pas crucial mais bien présent dans son match, le Gallois prend de plus en plus ses marques en Bretagne.

Traoré (4.5) : Bon match dans l'ensemble, jusqu'à cette regrettable 83ème minute ou il est victime de la malice de Kahveci, à qui il assène un coup de coude. Expulsé logiquement par l'arbitre. Le capitaine rennais doit montrer l'exemple et a fini expulsé pour un geste d'humeur. A ne pas faire.

Sulemana (5.5) : On appréciera sa niaque, cette grinta qu'il a depuis quelques matches, cette même grinta l'a un peu aveuglé aujourd'hui. Il aurait dû lever un peu plus la tête pour servir ses coéquipiers dans la profondeur plutôt que de multiplier les touches de balle. Remplacé à la 65ème par D. Doué.

Ugochukwu (4.5) : A fait du Ugochukwu, un jeu de passes trop simple, ce soir en plus lues par ses adversaires donc perd quelques ballons cruciaux dans l'entrejeu. Vivement l'arrivée d'un joker médical pour remplacer Santamaria, blessé, auquel Terrier a très joliment rendu hommage sur son but. Ugochukwu est quand à lui remplacé par Tait à la 78ème.

Majer (5.5) : Comme Sulemana, n'a pas pu développer son jeu et a été victime de l'impact parfois excessif mis par les Turcs dans les duels. Remplacé par Doku à la 78ème, à l'image d'un Emre Mor, il a su apporter une dose de vitesse à son équipe mais avec un succès différent.

Bourigeaud (4) : Lui mettre cette note en voyant sa mine dépitée en fin de match fait de la peine... Mais c'est ainsi. Il fait un match pas forcément mémorable et se loupe à plusieurs reprises devant le but. Puis, replacé en défense à la suite de l'expulsion de Traoré, il commet l'irréparable et concède le penalty qui permet à Valencia de délivrer le Fener. S'en veut en fin de match, et a raison de s'en vouloir...

Terrier : Voir ci-dessus.

Gouiri (6) : Pas buteur mais aurait vraiment mérité de l'être, tant ses courses, que ce soit pour presser ou pour attaquer la cage Turque ont été tranchantes. Remplacé après avoir beaucoup couru par Truffert à la 64ème pour passer en 4-3-3.

 

Fenerbahçe SK (3-4-3)

Bayindir (5.5) : Vraiment pas clair sur ses sorties, il l'est en revanche beaucoup plus sur sa ligne où il sauve les siens avec de bons arrêts au bons moments.

Luan Peres (4) : Il doit vraiment mieux défendre sur les deux buts qui sont quasi identiques, il est pris de vitesse sur le second, ne peut éviter le but et s'empale sur le poteau avant de sortir sur blessure. Remplacé à la 57ème donc par Alioski.

Szalai (5.5) : Pris de vitesse mais arrive à reprendre les Rennais sur certaines phases de possessions, il relance bien son équipe et contribue activement aux 64% de possession obtenus à Rennes, chose peu aisée.

Vernes (4.5) : Pris de vitesse comme Peres et Szalai, sans le bonus bonne relance.

Lincoln (5) : A amené de la vitesse mais pas assez de percussion sur une aile bien gardée par Traoré. Remplacé par Emre Mor (65ème), a fait la différence à gauche avec des dribbles imprévisibles et à permis à son équipe de regagner une vraie énergie en fin de match.

Yüksek (4) : Peu présent devant, peu présent derrière... Ou était-il alors ? Il était sur le terrain, c'est sur, jusqu'à la 86ème, remplacé par Rossi, pour créer du surnombre aux avants-postes.

Yandaş (4.5) : Loin d'avoir été essentiel, il a contenu les vagues Rennaises en première avant de voir beaucoup de ballons lui passer au-dessus en seconde.

Osayi-Samuel (6) : Se débrouille toujours pour se jouer de Meling et des espaces laissés par le Norvégien, ou plutôt des boulevards. Aurait vraiment plus exploiter ces quelques secondes de retard constantes du latéral Rennais pour trouver des solutions plus percutantes.

King (4) : A été malchanceux plus que mauvais, à du faire face à des fautes sifflets contre lui, à un manque de précision de ses partenaires, à des hors-jeux... Remplacé après un match un peu triste pour lui par Galvão (67ème).

Batshuayi (6) : D'abord proche de tromper son ancien coéquipier à Marseille, Steve Mandanda, puis a continué d'être mis en échec par la défense Rennaise et par leur portier. Remplacé à la 66ème par Valencia, sa grosse présence aérienne dans les derniers instants du match, et son penalty remarquablement bien tiré.

Kahveci (7) : Le talent et la malice ! Le talent d'abord bien sûr, avec ce but superbe, enroulé pied guache au premier poteau depuis l'extérieur de la surface, il trompe Mandanda qui avait anticipé au deuxième et remet directement son équipe dans le match. La malice car il fait exclure le capitaine Rennais Traoré, début de la fin de match euphorique d'une équipe Turque transcendée pour accrocher le point du nul alors qu'ils étaient menés 2-0.

Lire plus