Stade Rennais - FC Nantes (3-0) : Les notes complètes [Ligue 1 - 10ème j.]

Homme du Match : Terrier (8) : Un but et une passe décisive, mais au delà des stats il a su peser dans le jeu Rennais, avec un apport non négociable sur l'aile et une superbe complicité avec Truffert, comme d'habitude. C'est justement ce comme d'habitude qui pourra rassurer les supporters Rennais. Remplacé par Sulemana (88ème), en manque de temps de jeu en ce moment.

 

Stade Rennais F.C. (4-4-2)

Mandanda (7) : Et oui, il a eu du travail à faire ! Il a su contrarier les quelques offensives Nantaises, et on retiendra surtout son superbe arrêt à la 90ème juste après le rouge de Rodon sur le coup-franc.

Truffert (6.5) : Beaucoup de courses pour servir Terrier et le mettre dans de bonnes conditions, lequel a ensuite pu maîtriser son vis-à-vis.

Theate (5) : Bien loin d'avoir livré un mauvais match sur ses interventions, il aurait pu relancer plus vite pour éviter de se retrouver avec un Nantais sur le dos et d'avoir à dégager en touche ou à concéder le corner comme on a pu le voir.

Rodon (4.5) : Le seul Rennais qui n'aura pas la moyenne aujourd'hui. Le seul bémol de cette équipe. Alors bon, relativisons, il a joué 88 minutes correctes, avec de bonnes relances mais c'est toujours ce manque de vitesse qui le pénalise quelques fois dans ce match, et donc à cette 88ème minute où il est fort logiquement exclu après une faute aussi laide qu'évitable. Une opportunité pour Wooh, enfin !

Traoré (6) : Miroir de Truffert, il a beaucoup couru, multipliant les dédoublements avec Bourigeaud mais avec quelques petites fautes techniques.

Terrier : Voir plus haut.

Tait (6) : Le retour du Jedi. On se souvient de ses premières rencontres bien compliquées en début de saison, elles semblent être désormais un bien lointain souvenir. Avec encore plusieurs grosses imprécisions toutefois, il a été capable d'aller d'une surface à une autre durant les 90 minutes de la partie. Et s'il était là, sous nos yeux depuis le début, le milieu box-to-box tant recherché durant l'été ?

Xeka (6.5) : L'essayer, c'est l'adopter. Comment ça c'était son premier match avec Rennes ? Sur le rectangle vert, il a paru comme membre de l'équipe depuis de bonnes années, Traoré aurait presque pu lui refiler le brassard. Comme assis dans un fauteuil, celui qu'on attendait pour sa grande première n'a pas déçu, et ferait déjà presque oublier Santa... Qui ? Remplacé par Ugochukwu à la 75ème, dont on attend encore un peu plus d'impact et de précision dans le jeu.

Bourigeaud (6.5) : N'avait pas oublié son troisième poumon au vestiaire et s'en est servi avec brio, délivrant des passes longues de toute beauté, des corners précis et initiateurs de bon nombre de mouvements dangereux. 83 minutes de bon boulot, envolées en même pas une minute à cause de la tornade Doué (83ème), qui rase tout sur son passage, notamment le peu de moral qui restait aux Jaunes et Verts. Trois touches de balles après sa rentrée, la troisième étant une reprise de volée du gauche qui fracasse la barre avant de rentrer, vous ne verrez sans doute rien de plus beau ce dimanche.

Gouiri (6) : Un but certes, sans doute pas si évident à inscrire puisque c'est Pallois qui dévie le centre de Kalimuendo et il aurait pu être surpris (visiblement, non.) Mais sinon, on reste dubitatifs quand à la certaine lenteur qu'il prend quelques fois à contrôler le ballon, il gagnerait à se décider plus vite. Exemple parfait à la 40ème, ou il aurait pu dévier une passe pour le moins énigmatique de Chirivella en prenant sa décision plus tôt. Remplacé par Abline à la 88ème.

Kalimuendo (6) : On lui accordera la passe décisive sur le premier but, surtout qu'il a bien œuvré pour la victoire de son équipe. Parfois quelques mauvais choix (49ème). Remplacé par Majer (75ème), un peu triste à voir, ne sait plus jouer comme l'an passé et n'a pas sa place dans un 4-4-2. Son adversaire préféré, l'OL qu'il avait tant maltraité l'an passé au Roazhon Park arrive dimanche prochain. Le déclic ?

 

FC Nantes (4-2-3-1)

Lafont (5) : Le match pour la coupe du monde est lancé, ça fait 1-0 pour Mandanda pour aujourd'hui. Avec trois buts encaissés (peut hypothétiquement mieux faire sur celui de Terrier, rien sur les deux autres), c'est surtout sur les relances ou il a pêché, manquant à la 44ème de se faire une énorme frayeur en dégageant sur Kalimuendo.

Merlin (4.5) : Submergé sur son aile et pas aidé par l'absence totale de replacement de Simon, il a souffert sur ce match en infériorité numérique sur son secteur. Laisse trop de temps à Doué pour armer sa frappe sur le 3ème but Rennais.

Pallois (3.5) : Pourtant si bon lors du précédent derby à la Beaujoire, ou il avait écœuré les Rennais, s'offrant même un but au passage, il a été complètement largué aujourd'hui. A la peine sur les trois buts, le Rodon Nantais (ou bien Rodon est le Pallois Rennais, ça c'est vous qui voyez) n'a pas livré une meilleure partie que son "homologue", manquant de vitesse et de précision. Rate toutes ses transversales et plusieurs relances.

Castelletto (4) : N'a pas montré beaucoup plus que Pallois dans une défense submergée pendant tout le match.

Appiah (4) : En difficulté face à Terrier et Truffert, il n'a pas su marquer suffisamment le premier nommé qui s'est fait plaisir pour mettre ses attaquants dans les meilleures conditions. Remplacé par Corchia à la 81ème, qui ne pourra pas faire mieux.

Chirivella (4) : A la peine dans un entrejeu maîtrisé d'une main de fer par Tait et surtout Xeka, il a commis des imprécisions et aurait pu offrir un but casquette à l'équipe rivale.

Moutoussamy (5) : A vainement tenté de se dépatouiller des deux garçons qu'il avait sur son dos mais a quand même permis, par de bons décalages, à son équipe de progresser dans la moitié de terrain adverse, bien aidé par un Ludovic Blas ne rechignant pas à décrocher. Remplacé par Ganago à la 71ème et déjà trop tard.

Simon (3.5) : On laissera le soin à Kombouaré de lui rappeler qu'un match dure 90 minutes, et non 10. Il a joué les 10 premières puis a été porté disparu durant les 80 suivantes. Une pensée pour Quentin Merlin, qui a du se farcir Traoré et Bourigeaud tout seul, pas un cadeau.

Sissoko (4) : Un peu pataud, il n'a pas eu la précision et l'apport offensif qu'on attendait de lui en tant que second attaquant. Remplacé par Guessand à la 81ème.

Blas (5.5) : Voyant que son équipe était à la peine pour construire, il décroche (très) bas pour proposer du jeu et faire monter le bloc. Intelligent plus qu'en réussite néanmoins.

Mostafa Mohamed (3.5) : Et oui, il jouait, et il a même joué tout le match, mais n'a pas servi à grand chose. Isolé dans un carré composé des milieux centraux et des défenseurs centraux Rennais, il a livré un non match.

Lire plus