Serie A - 18ème j. | Les notes d'Atalanta - Roma (1-4)

Homme du match : Veretout (8) : Match très complet du Français. Défensivement, il a parfaitement rempli son rôle en cadenassant l'axe du jeu. Offensivement, il s'est montré inspiré avec une bonne projection vers l'avant et de la vista. En outre, il a offert deux passes décisives dont un coup-franc déposé pour Smalling. Il a aussi participé à l'action du quatrième but romain. Kumbulla a pris sa place (90+1').

Atalanta (3-4-3)

Musso (4) : Match difficile pour lui ! Il a encaissé quatre buts et n'a jamais été véritablement décisif dans cette partie, ne réalisant pas d'arrêts majeurs.

Djimsiti (non noté) : Pris sur les deux buts romains de la première période, il subit un changement tactique et laisse sa place à Muriel (6,5) : Une entrée de qualité avec beaucoup de dynamisme et un souffle nouveau apporté à l'attaque de la Dea. Il a contribué au but de son équipe avec une frappe déviée par Cristante et à de nombreuses actions dangereuses.

Palomino (4,5) : Il a peiné face aux contres éclairs réalisés par la Roma. Défensivement, il a manqué de consistance et surtout d'agressivité face aux attaquants romains. Néanmoins, on retiendra quelques bonnes ouvertures qu'il a réalisées avec des passes longues intéressantes.

Toloi (4,5) : A l'image de la défense de la Dea, il a souffert dès que les Romains se sont infiltrés près du but de Musso. Pris un peu facilement sur le premier but, il est déficient dans son marquage sur le troisième de Smalling. En outre, il a manqué de vitesse et de tonicité sur les accélérations des attaquants romains.

Pezzella (4,5) : Il a peiné à trouver des solutions dans le domaine offensif. Très présent dans le camp adverse, il a souvent combiné, parfois de manière intelligente mais cela a rarement abouti à des actions concrètes. La faute notamment à une défense romaine très rigoureuse et, pour lui, à un Karsdorp très attentif. Maehle l'a remplacé (78').

Freuler (4,5) : Il a été précis dans ses choix et ses initiatives. Malheureusement, son influence fut limitée au sein d'une équipe qui a buté sur la défense adverse. Il n'a jamais su accélérer son rythme et celui de sa formation, étant un peu atone dans son jeu avec ballon.

De Roon (4) : Une prestation bien en-deçà des attentes. Il a semblé bousculé par la Roma, manquant de précision et surtout de sang-froid dans ses interventions. Averti d'entrée, il a semblé traîner comme un boulet cet avertissement, n'affichant pas vraiment de sérénité dans ses interventions ensuite.

Hateboer (3,5) : Inoffensif ! Le Néerlandais n'a pas vraiment pesé sur la rencontre. En phase offensive, il fut incapable de créer du danger avec des centres quelconques et peu de capacité d'élimination. Vina l'a facilement contenu. Défensivement, il ne fut pas irréprochable concédant trop d'espaces et donc de situations à la Roma. Zappacosta a pris sa place (78').

Pasalic (4) : Une prestation sans relief ! Décevant, le Croate n'a pas vraiment pesé sur cette rencontre et sur la défense romaine. Incapable de trouver des espaces dans la défense, il n'a jamais su créer du danger dans ce match. Remplacé par Mirantchouk (64').

Zapata (5,5) : Bien entouré et surtout bien neutralisé par la défense romaine, il a tardé à être dangereux dans ce match. Toutefois, son influence a augmenté au fur et à mesure. Sa combativité, elle, n'a jamais été mise en cause. Il s'est battu comme un acharné dans les duels, arrivant à gratter des occasions et des coups de pied arrêtés.

Ilicic (4,5) : Bien muselé par la défense romaine, il n'a jamais été en mesure de mettre en danger le portier romain. Il a eu beaucoup de difficultés à trouver ses partenaires d'attaque. Toutefois, par moments, il a su déstabiliser la défense avec des passes précises dans le dos. Remplacé dès le repos par Malinovskyi (5,5) : L'Ukrainien a amené plus de verticalité au jeu bergamasque mais aussi sa belle frappe de balle qui a obligé Patricio à une belle parade (50').

Roma (3-5-1-1)

Patricio (6) : Il fut un rempart solide, étant très propre dans ses interventions et très attentif sur les attaques adverses. Il s'est offert un bel arrêt sur une frappe de Malinovskyi et aura su tenir sa cage face aux Zapata et autres Muriel. Le seul but qu'il a concédé a été une frappe déviée par Cristante.

Mancini (7) : Solide, il a bien défendu et bien tenu les attaquants adverses. Efficace dans les duels, il l'a aussi été dans la gestion de la profondeur avec un jeu de tête efficace sur les longs ballons.

Smalling (7,5) : Costaud ! L'ancien défenseur de Manchester United a très bien assuré dans l'axe de la défense. Très agressif, il a bien contenu Zapata dans un duel très accroché. Faisant preuve de calme et étant propre dans ses interventions, il a rarement causé des frayeurs à son gardien. En plus, il a marqué un joli but sur coup-franc, un troisième but qui a plié le match.

Ibanez (6,5) : Quelques petites approximations, quelques absences, parfois. Mais, tout ceci fut compensé par une certaine efficacité dans ses interventions. Il a su bien défendre face au dynamisme, au dribble et à la vitesse des attaquants adverses.

Vina (5,5) : Pas toujours très rassurant, il a connu du déchet technique avec des pertes de balles trop nombreuses et surtout dans des zones inadéquates. Toutefois, défensivement, il a facilement contenu Hateboer et aura bien maîtrisé les débordements sur son côté.

Zaniolo (7) : Très actif, le jeune italien a fait mal à la défense bergamasque. Il a su bien exploiter les contres de son équipe, s’infiltrant bien entre les lignes et les espaces. Il a contribué au premier but en lançant Abraham avant d'inscrire le deuxième d'une belle finition. Néanmoins, il a parfois connu un peu de déchet technique. Shomurodov a pris sa place (70').

Cristante (6,5) : Il a su être performant et rigoureux dans les tâches défensives, fermant bien l'axe en compagnie de Veretout. Il a su être efficace et propre dans ses relances faisant preuve de maîtrise balle au pied. Par contre, il fut malheureux après avoir marqué contre son camp, une chose qui a failli se reproduire en seconde période.

Veretout (8) : Voir ci-dessus.

Karsdorp (7) : Très sûr, il a parfaitement bien géré son match et tenu son côté. Il s'est montré intraitable face à Pezzella à qui il a offert peu de possibilités d'infiltration. Il a été très rigoureux tactiquement et plutôt propre techniquement.

Mkhitaryan (6,5) : Précieux, l'Arménien a su se donner pour le collectif romain. Il a montré une bonne qualité de conservation de balle et une abnégation défensive. Calafiori a pris sa place (89').

Abraham (7,5) : Efficace ! L'attaquant anglais n'a pas livré une prestation toujours très constante mais ses incursions dans la surface bergamasque ont abouti à du concret. Dès la première minute, il est venu marquer après une course en puissance face à trois défenseurs. Son second but, plein d'opportunisme, est venu crucifier la Dea. Sa relation technique avec Zaniolo a été de qualité, et surtout très précieuse pour son équipe. Bove l'a remplacé (90+2').

Lire plus