Serie A - 16ème j. | Les notes de Milan - Salernitana (2-0)

Homme du match : Leao (7) : Très remuant balle au pied, il a cassé de nombreux reins avec ses dribbles déroutants et sa vitesse. Il a constamment amené du danger, prenant bien les espaces. Néanmoins, il a manqué de précision et de lucidité dans la finition pour marquer. Remplacé dès le repos par Messias.

Milan AC (4-2-3-1)

Maignan (5,5) : Globalement, une après-midi très tranquille et qui n'a pas occasionné de grosses frayeurs pour lui. Néanmoins, quelques approximations et quelques mésententes avec sa défense ont contribué à quelques frayeurs en seconde période.

T.Hernandez (7) : Offensivement, il fut impressionnnant. Sa vitesse et le tranchant de ses montées ont souvent perforé la défense adverse qui a eu toutes les peines du monde à le stopper. Il a constamment amené du danger tel un ailier dans le camp adverse alors qu'en défense, ce fut un long fleuve tranquille dans ce match. Ballo-Touré a pris sa place (62').

Romagnoli (6,5) : Une rencontre bien gérée dans laquelle il a été serein et dominateur dans le secteur défensif. Malgré la faible opposition et le danger moindre, il a montré le visage d'un joueur sûr de son fait.

Tomori (5,5) : Pas le match le plus dur à affronter, ni celui où il a eu le plus de travail, pourtant il a laissé une petite impression de fragilité. Il a connu plusieurs approximations techniques mais aussi plusieurs erreurs d'incompréhension avec son portier ou sur des ballons anodins, concédant quelques situations évitables dans le dernier quart d'heure.

Florenzi (6) : Une prestation de qualité. Il a parfaitement rempli son rôle avec une assise défensive solide mais aussi des montées de qualité, venant s'ajouter à Hernandez sur l'autre flanc. Néanmoins, il a parfois commis quelques fautes techniques évitables.

Kessié (7) : Une prestation solide de l'Ivoirien qui a été dominateur dans l'entrejeu mais aussi très dangereux dans la surface adverse. Ainsi, après cinq minutes, il ouvrait le score avec une frappe croisée très propre. Il a été très intéressant avec le ballon, amenant de la verticalité au jeu rossoneri par ses perforations axiales. Tonali l'a remplacé (79').

Bakayoko (6) : Solide dans l'entrejeu, il a éprouvé peu de difficultés à maîtriser ses vis-à-vis. Il s'est bien projeté vers l'avant, alimentant souvent ses attaquants. Remplacé à la mi-temps par Bennacer (5) : Parfois timoré, il n'a pas eu un rendement à la hauteur de ce qu'avait fait Bakayoko en première période. Il a joué sur un rythme trop peu soutenu, pas aidé par une équipe milanaise en gestion lors du second acte.

Leao (7) : Voir ci-dessus.

Messias (5,5) : Il a provoqué et occasionné plusieurs situations dès son entrée. Toutefois, il n'a pas eu autant d'impact que celui qu'il avait remplacé, manquant parfois de précision et d'imagination dans ses intentions.

Diaz (6,5) : Du dynamisme pour l'Espagnol dans cette partie, lui qui a très régulièrement pris de vitesse la défense adverse. Ses dribbles et son jeu avec le ballon ont souvent ouvert des espaces à ses partenaires. Néanmoins, il a connu de grosses difficultés pour convertir ses occasions, n'arrivant pas à marquer malgré de très nombreuses possibilités.

Saelemaekers (6) : Le Belge n'a pas livré sa meilleure prestation sous les couleurs milanaises, manquant de percussion et parfois de sérénité technique dans l'entrejeu. Toutefois, il s'est offert un joli but (18') d'une frappe bien placée qui a tué le suspense de ce match.

Pellegri (non noté) : Sorti sur blessure (15') et remplacé par Krunic (6,5) : Une entrée de qualité, surtout technique. Très intelligent dans son jeu, très précis dans ses gestes, il a mis en danger la défense adverse et le portier Belec ayant une influence sur de nombreuses actions. Il lui manque juste un but mais il a chauffé les gants du gardien adverse slovène à plusieurs reprises.

Salernitana (3-5-2)

Belec (5,5) : Certes, il a encaissé deux buts mais il a su être décisif quand même dans ce match. Le Slovène a réalisé plusieurs arrêts de qualité, diminuant fortement l'addition finale pour son équipe sur ce déplacement milanais.

Bogdan (4,5) : Il a éprouvé des difficultés à contenir les attaquants milanais, comme nombre de ses partenaires, concédant beaucoup d'occasions. Il a notamment été pris sur le second but milanais, étant bien trop peu agressif dans son intervention sur Saelemaekers.

Gyombér (5,5) : Il a été le leader de la défense salernitanaise dans cette partie. Malgré les difficultés, les vagues offensives adverses, il a réalisé un bon nombre d'interventions décisives, jouant clairement un rôle dans le score moins lourd de sa formation au tableau d'affichage.

Veseli (4) : Il a eu beaucoup de mal face à l'explosivité et la vitesse du duo Diaz-Leao. Il n'a pas été un rempart très sûr et solide, souffrant constamment sur les changements de rythme adverses notamment avec des placements loin d'être précis.

Ranieri (3,5) : En grande difficulté ! Il a été peu en vue de manière positive dans cette rencontre. Défensivement fébrile et souvent débordé sur les attaques milanaises, il a aussi été incapable de peser avec le ballon, ayant trop de déchet technique. Jaroszynski l'a remplacé (79').

L.Coulibaly (4) : Pas très influent dans l'entrejeu, il a montré le bout de son nez sur certaines actions arrivant à prendre le dessus physiquement sur ses vis-à-vis. Balle au pied, il n'a pas été dans les conditions optimales pour montrer son potentiel. Défensivement, il a souffert peinant à contenir les attaquants milanais.

Di Tacchio (3) : Complètement submergé ! Il a souffert défensivement comme offensivement. Il a manqué d'agressivité dans le pressing, se faisant facilement transpercer sur les attaques rossoneri. Offensivement, il n'a pas été très sûr techniquement et a été assez mou dans l'utilisation du ballon. Remplacé dès la mi-temps par Kastanos.

Kastanos (6) : Le Chypriote a réalisé une entrée de très bonne qualité, amenant vite de l'impact et du poids dans l'entrejeu. Techniquement intéressant, il a provoqué du danger par ses passes et même sur des tirs lointains.

Schiavone (4,5) : Une première période bien difficile où il n'a jamais été en mesure de montrer son potentiel, subissant beaucoup les assauts adverses sur le plan défensif et n'ayant que peu de munitions offensives. En seconde période, il a montré sa capacité à être efficace dans ses projections vers l'avant, occasionnant quelques frayeurs à la défense rossoneri.

Zortea (4,5) : Il a montré une belle combativité et une certaine abnégation balle au pied, étant un des Salernitains les plus intéressants dans les remontées de balle. Malheureusement, sur le plan défensif, il a été régulièrement pris dans son dos, concédant trop d'occasions et trop d'espaces. Kechrida l'a remplacé (61').

Simy (4) : Sa grande taille lui a permis d'aimanter plusieurs ballons et de peser physiquement sur la défense milanaise. Malheureusement, la plupart de ses ballons ont été exploités à plus de 30 mètres des buts adverses. Il n'a ainsi jamais mis en danger Maignan. En plus, sa technique fut très précaire. Bonazzoli l'a remplacé (61').

Ribéry (4) : Bien entouré, avec souvent une garde rapprochée de trois joueurs sur le dos, il n'a pas eu la liberté de mouvement adéquat pour se mettre en évidence. Il a eu quelques fulgurences sur des petites accélérations mais il n'a jamais pu aller au bout, butant toujours sur un défenseur, souvent loin des buts. Djuric a pris sa place (62').

Lire plus