Sampdoria - AC Milan (1-2) : Les notes complètes [Série A - 6ème j.]

Homme du match: T. Hernandez (7): Toujours aussi tranchant offensivement, il a brillé par ses nombreuses courses, ses centres, et ses récupérations. Défensivement, il a été solide sans être irréprochable dans la profondeur, mais sa qualité de vitesse l'a aidé à bien combler ces espaces.

 

Sampdoria (4-1-4-1)

E. Audero (5,5): Il n'est pas des plus fautif sur les buts encaissés, mais n'a que rarement brillé par ses arrêts. Il a rarement eu à s'enployer, étant donné le faible nombre de frappe cadrées côté milanais (4 frappes)

T. Augello (6): Assez percutant sur son côté gauche, sa vision du jeu a permit à la Sampdoria de créer de la verticalité par moment. Une qualité de centre qui a permit à la Sampdoria d'y croire pendant 10 minutes.

J. Murillo (6): Son impact défensif s'est senti dans cette équipe, il est le leader de sa ligne de quatre. Les quelques relances au pied de la Samp sont majoritairement son oeuvre. En revanche, le premier but milanais peut lui être reproché.

A. Ferrari (5,5): à l'image de son compaire colombien, il a été plutôt solide, mais la pagaille du premier but est également sa faute.

B. Bereszynski (4,5): L'un des moins bons ce soir, un match timide, surtout en première mi-temps, bouleversé par la fulgurance de R. Leão. Cède sa place à M. Gabbiadini (59')

G. Villar (5,5): C'était un bon match de sa part jusqu'à cette malencontreuse faute de main dans la surface qui coûte le point du nul à la Samp. Son apport défensif et offensif était pourtant réel. Remplacé sur le tard par R. Vieira (86')

F. Djuricic (6): Un match correct du serbe qui inscrit un but d'une belle tête croisée après avoir été à l'origine de l'action. Il a été la rampe de lancement des quelques attaques placées de son équipe. Laisse sa place à V. Verre (79')

A. Sabiri (5): Timide dans l'ensemble, il n'a pas su trouver les espaces nécessaires pour faire progresser son équipe. Il a principalement défendu tout le match, en se réveillant après le carton rouge de R.Leão.

T.Rincon (5): Même conclusion que son penchant à gauche, on l'a senti muet et pas très disponible. Il n'a pas pu beaucoup exploiter les petits espaces, étant donné que les attaques de la Sampdoria passaient souvent pas les côtés.

M. Leris (6): Match correct du français, impactant et rapide dans ses déplacements avec ballon.

F. Caputo (4,5): Un résultat décevant pour le vétéran italien. Son impact dans le jeu a été très pauvre, et sa maladresse a coûté cher à son équipe.

Milan AC (4-2-3-1)

M. Maignan (6): Il n'a pas eu à beaucoup s'employer, mais quand il l'a fait, il a été rassurant. C'est un leader vocal, et le but encaissé n'est pas à lui mettre à charge.

T. Hernandez (7): voir ci-dessus

S. Kjaer (6): Fautif sur le but de F. Djuricic, il a néanmoins été rassurant pour son équipe en étant propre dans ses interventions.

P. Kalulu (6,5): Tout comme S. Kjaer, il a été solide, mais coupable d'une erreur de marquage sur le but de l'égalisation. Malgré cela, et sans relâche, il a contribué au jeu milanais par des incursions pour casser la première ligne de pression adverse.

D. Calabria (6,5): Un match plein pour l'italien. Plus en retrait que T. Hernandez, il a excellé dans son rôle plus défensif en première période, tout en apportant un petit peu offensivement quand il le pouvait lorsqu'il est passé piston gauche en seconde période.

S. Tonali (6): Précieux dans la conservation du ballon, il a également effectué quelques récupérations utiles. Son jeu long et sa science du placement défensif sont toujours admirables.

T. Pobega (5): un match en demi-teinte pour le milieu de terrain, il a été bon à la récupération mais trop léger offensivement, bien que placé plus haut sur le terrain que S. Tonali. Remplacé par A. Vranckx (78')

R. Leão (4,5): Une première mi-temps vraiment exemplaire pour le portugais, avec un rush exceptionnel pour construire et offrir le premier but de J. Messias. Au retour des vestiaires, suite à un geste accrobatique non maitrisé, il est expulsé, ce qui pénalise son équipe, ainsi que le qualité de son match.

C. De Ketelaere (6,5): Il a une nouvelle fois démontré toute la classe dont il regorge avec de somptueux contrôles orientés ou des passes bien senties. Son but invalidé ne l'a pas freiné dans son match plein, notamment au niveau de la récupération de balle et de la pression. Cède sa place à I. Bennacer (71').

J. Messias (6): En dehors de son but et de quelques fulgurances, il n'a pas été des plus créatifs ce soir avant sa sortie pour F. Tomori en réaction au carton rouge de R. Leão. Son apport a été moyen mais son réalisme plaide en sa faveur.

O. Giroud (7): Le sauveur de Milan a encore frappé. Impliqué dans le premier but milanais, il a néanmoins gâché quelques réelles occasions. Mais en seconde période, après l'exclusion de R. Leão, son apport s'est fait ressentir, jusqu'à ce pénalty provoqué, et transformé pour donner l'avantage définitif aux rossoneri.

Lire plus