Reims – Monaco (0-3) : Les notes complètes [Ligue 1 - 8ème j.]

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


 HOMME DU MATCH : AXEL DISASI (7) Il est sur la lignée de ses derniers matchs, avec un impact physique puissant, des jaillissements et une lecture aiguisée du jeu d’attaque adverse. Mais il a ajouté une nouvelle corde à son arc, puisqu’il est passeur décisif aujourd’hui, la seconde cette saison, qui permet à Monaco d’ouvrir le score dès l’entame de la seconde période. Appliqué et solide en défense, il a laissé très peu d’opportunité aux attaquants rémois.

 

Stade de Reims (3-4-3)

 

Diouf (6) : Un match solide et une belle surprise. Il a longtemps repoussé les tentatives de Monaco et a gratifié le public de plusieurs parades de grandes classes. Livré à lui-même sur les trois buts.

Agbadou (5) : Il a fait preuve de courage et de détermination une fois son équipe réduite à dix. Bon dans les airs, il a fini par craquer, épuisé.

Gravillon (5) :  Il a mis beaucoup d’engagement, mais a peiné face à Embolo.

Abdelhamid (5,5) : Gros duel de costauds avec Embolo. Souvent pris par la malice de l’attaquant suisse, il a passé un après-midi difficile.

Busi (5) : Il a beaucoup souffert face au duo Henrique-Golovin. Pas en réussite dans ses interventions.

Locko (non-noté) :  Il a mis de l’impact dans ses interventions et maladroit sur une relance il est expulsé pour un geste malencontreux sur Embolo (27ème).

Munetsi (6) : Il a tenu la dragée haute au milieu monégasque mais en infériorité numérique il a fini par s’épuiser.

Loppy (5) : Lui aussi a été en difficulté au milieu et il s’est contenté de colmater les brêches à 10 contre 11.

Zenelli (4) : Il n’a pas existé dans ce match et c’est une des déceptions côté rémois. Peu en vue dans les situations d’attaques.

Balogun (5)
: Il n’a pas eu le rayonnement ni le rendement entrevu lors des derniers matchs. Un peu en dedans.

Ito (7) : Si son compatriote Minamino adversaire d’un soir a scoré, il a largement remporté le duel des stars japonaises. Ses fulgurances et ses dribbles ont donné le tournis Aux défenseurs monégasques. Très bon match.

 

AS Monaco (3-4-3)

Nübel (6) : Face aux attaquants talentueux de Reims, sortir une clean sheet à Auguste Delaune relève déjà de la performance. Même s’il n’a pas été trop inquiété, il a assuré le minimum et rassurer sa défense lors des temps faibles.

Aguilar (non-noté) : Blessé dès la 11ème minute, il a laissé se place à Vanderson qui a montré du mieux par rapport à ses dernières sorties.

Badiashile (6,5) : Un match solide de sa part.  Il recommence à oser en claquant ses passes verticales qui cassent les lignes. Nouvellement appelés en Bleu, il doit maintenant continuer à être régulier.

Caio Henrique (6,5) : Une arme dangereuse sur les coups de pieds arrêtés. Sa qualité technique et sa patte gauche ont souvent mis Golovin sur orbite. Bon match.

Matazo (4) : Il n’y arrive décidément pas. Perdu sur le terrain, jouant à contretemps. Vite averti, il sera replacé par Fofana en seconde période. Ce dernier a ramené de la sérénité au milieu.

Fofana (7) : Il a paru orphelin de son pendant Camara, présentant peu d’affinité tactique avec Matazo. Ses passes vers l’avant et sa capacité à gratter des ballons dans les pieds ont fait mal au milieu du Stade de Reims.

Golovin (6) : Il a semblé un peu émoussé et a manqué d’intensité parfois dans son jeu, mais sa tête pour l’ouverture du score est magnifique. Remplacé par Minamino (67ème) qui a inscrit son premier but en ligue 1.

Embolo (6,5) : Énorme activité devant comme à son habitude. Il fait une superbe passe décisive pour Minamino qui clôt le score.

Akliouche (6) : Il a fait une bonne prestation pour sa première titularisation en Ligue 1. Il a montré des qualités dans la conservation et a essayé de jouer vers l’avant. Remplacé par Gelson Martins (67ème).

Ben Yedder (5,5) : Il a paru esseulé encore dans ce match, ses milieux ne réussissant que très peu à le trouver dans des bonnes conditions. Il est monté en régime en seconde période et a pu ouvrir son compteur-enfin- en ligue 1.

Lire plus