Reims - Lyon (1-1) : Les notes complètes [Ligue 1 - 4ème j.]

Homme du match - Ito (7) : Quelle première mi-temps ! Le japonais était de tous les bons coups. Son implication offensive est récompensée par un joli but de la tête. Venu du championnat Belge Ito est une sacrée pépite pour le stade de Reims. Sa vitesse, sa percussion, ses initiatives étaient toutes dangereuses. Il sera à regarder dans les prochaines semaines, et pourrait faire une belle association avec son collègue anglais d'attaque. Remplacé par Agbadou à la 67'.

Reims (3-4-1-2)

Pentz (6) : Le gardien rémois était dans tous les bons coups aujourd'hui. Auteur de plusieurs parades décisives, il fait oublier son prédécesseur sur ce match. Dommage que plusieurs relances lui échappent.

Gravillon (4.5) : Défenseur le plus en retrait de la triplette rémoise, Gravillon souffre dans le duel contre Dembélé sur le but. Le reste de son match est correct.

Faes (5.5) : Pas dans son assiette depuis le début de la saison, le défenseur belge est revenu sous un meilleur jour. Bloquant bien Lacazette, il s'impose et a montré l'étendue de son talent. Il prend bêtement un carton jaune sur une contestation.

Abdelhamid (6) : Le capitaine de Reims est définitivement une valeur sûre de l'équipe. Rassurant dans ses interventions et balles au pied, c'est un roc qui gagne la plupart de ses duels. Le retour du capitaine à son meilleur niveau est aussi de bon augure pour le reste de la saison de Reims toujours englué pour le moment dans le fond du classement.

Busi (6) : Intéressant sur son côté, le belge a perdu de nombreux ballons en tentant de s'extirper de la défense lyonnaise. Il couvre bien en défense pour éviter les nombreux appels de Toko Ekambi.

Munetsi (6) : Le milieu défensif est une véritable plaque tournante, toujours bien placé devant sa défense. Il n'hésite pas à monter balle au pied en s'offrant deux occasions. Son match est complet, il permet à ses coéquipiers défenseurs de ne pas trop souffrir face à la fougue de l'attaque lyonnaise. Un véritable bon match !

Lopy (4) : Exclu sur un excès d'engagement, il réalise 60 minutes de qualité. Moins box-to-box que son compagnon au milieu, le sénégalais continue de donner satisfaction malgré le carton rouge.

Locko (6) : Intenable dans son couloir, le rémois fait son match. Tentant de bien contenir Tetê et les appels nombreux de Gusto. Une magnifique percée qui se termine par une mauvaise frappe certes, mais de belles promesses sur sa vitesse et ses contres tonitruants !

Doumbia (3.5) : L'attaquant le moins en vue du Stade de Reims. Doumbia c'est surtout replacé pour éviter les attaques lyonnaises. Pas assez incisif, au contraire de ses deux coéquipiers d'attaque pour peser sur la défense adverse. Le jeune malien a encore beaucoup à apprendre de la Ligue 1. Remplacé par Cajuste à la 46'. Qui a passé beaucoup plus de temps à défendre qu'à se projeter.

Ito (7) : Voir au-dessus

Balogun (4) : Il loupe une énorme occasion en première mi-temps, avant de s'éteindre avant sa sortie. Dans un rôle d'attaquant d'une équipe rodée pour les contres, l'attaquant anglais n'a pas pesé comme la semaine dernière. Dommage, mais ses appels restent intéressants, à revoir. Remplacé par Van Bergen à la 60'. 

Lyon (4-3-3)

Riou (4.5) : Il ne peut rien faire sur le but Rémois, il est vigilant sur les longs ballons dans le dos de ses défenseurs. Quelques bons arrêts, mais ses longs ballons manquent parfois de justesse.

Gusto (5.5) : Intéréssant dans ses percées et dans son rôle défensif, le jeune lyonnais pèche encore par son excès de déchets techniques. Sa jeunesse se sent encore parfois sur le terrain, mais sa marge de progression impressionnante pourrait l'emmener très loin.

Mendes (5.5) : Pris à plusieurs reprises dans son dos, l'ancien milieu est très rassurant dans ses interventions. De belles relances qui permettent à son équipe de casser des lignes. Il s'installe définitivement dans l'arrière garde des gones. Remplacé par Barcola à la 80'.

Lukeba (5) : Sur l'homme il est impressionnant. Mais deux mauvaises relances qui entachent son match. A chaque fois, il revient bien et corrige son erreur, mais ce ne pourra pas être toujours le cas. Malgré cela, il reste très bon dans les duels. Lui aussi est le futur de l'olympique lyonnais et de cette charnière qui semble enfin se stabiliser.

Tagliafico (4.5) : Moins présent dans le travail offensif en première mi-temps, il avait fort à faire avec face à lui le japonais Ito, véritable poison des défenses. Sa seconde période et sa montée en puissance coïncident avec l'expulsion d'un rémois. Plus libéré, il adresse plusieurs bons centres. Mais pas encore au niveau de ses matchs précédents.

Lepenant (5.5) : La jeune recrue des Gones découvre la ligue 1 avec réussite, ses qualités de récupérateur et de vite se plonger vers l'avant font du bien à l'OL. Ses nombreux duels disputés et remportés prouvent qu'il se fait un peu plus de place dans le milieu très dense de Lyon.

Tolisso (4) : Présent à la construction, l'international français manque encore de coffre pour s'imposer totalement sur les 90 minutes, il n'est pas encore au top physiquement, mais son match est rassurant. Remplacé par Cherki à la 65', très remuant et auteur de nombreux excellents centres.

Adélaïde (3.5) : Déception pour le milieu de terrain. Dans le rôle d'organisateur, il ne se projète pas assez vers l'avant pour créer du danger. Lui non plus n'est pas encore au top physiquement. Sa partition moyenne lui coûte sa place sur la seconde période. Remplacé par Caqueret à la 46', vite averti, en jambe, il fait une jolie frappe en fin de match, mais trop propre pour véritablement inquièter le gardien adverse.

Tetê (4) : Après un début de saison tonitruant, le très remuant brésilien était moins en réussite aujourd'hui, comme le reste de son équipe. Il s'offre une très jolie frappe que le gardien rémois repousse. Remplacé à la 65' par Dembélé, auteur de l'égalisation, très présent dans la surface et sur les centres, l'attaquant des Gones a ramené de la fraîcheur à l'attaque de son équipe, à revoir.

Ekambi (3) : Trop absent des débats pour véritablement peser sur le match. Le camerounais est passé à côté de son match, bien pris par la défense, sa partition est bien trop neutre pour faire basculer ce match.

Lacazette (4) : Bien entouré par toute la défense Rémoise, l'attaquant français n'a pas réussi à peser sur le match. Pratiquement aucun ballon touché dans la surface adverse, trop juste pour un attaquant comme lui. Il était un peu plus présent dans le jeu après le carton rouge.

Lire plus