RB Leipzig - Borussia Dortmund (3-0) : Les notes complètes [Bundesliga - 6ème j]

Homme du match - Szoboszlai (7.5) : 1 but, 1 passe décisive, que demander de plus au jeune hongrois ? De l'engagement, sur son côté où ses passes et ses centres ont amené du danger. Balle au pied il est exceptionnel, son but aux 30 mètres est de toute beauté. Ingérable en première mi-temps, il est un peu rentré dans le rang en seconde, mais ce n'était plus à son équipe de faire le jeu. Après un début de championnat à l'image de son équipe, le hongrois est définitivement lancé et mérite d'être étudié de plus prêt dans un championnat qui ne manque pas d'atouts offensifs.

Liepzig (4-2-3-1)

Gulacsi (6) : Pas beaucoup mis en situation dans ce match. Le gardien Hongrois est resté sobre dans ce qu'il a eu à faire. Une bonne chose quand on connaissait l'état de la défense de Leipzig depuis le début de saison et enfin un match sans encaisser de but pour lui.

Simakan (6) : L'ancien Strasbourgeois a livré une belle prestation aujourd'hui. Impeccable dans son couloir, il a su accélérer pour se donner les moyens d'aller inquiéter la défense du BVB. Pas toujours rassurant jusqu'à maintenant, il tient là un match référence qui pourrait lui faire passer un cap cette année en Bundesliga. Remplacé par Henrichs à la 68'.

Orban (7) : La connexion hongroise de Leipzig est retrouvée. Mis en cause, avec la défense poreuse du début de championnat. Il se rattrape bien sur ce match, fermant son axe avec son nouveau coéquipier. C'est lui qui marque le premier but qui délivre Leipzig pour le reste du match. Une grosse performance qui rassure.

Diallo (6.5) : Premier match de championnat cette saison et premier clean sheet pour l'ancien parisien. Arrivé à l'intersaison pour gagner du temps de jeu, le sénégalais a toutes les qualités pour s'imposer dans la durée à Leipzig et pour faire une grosse saison. Des prises de balles sereines, de nombreux duels remportés, une certaine confiance qui se dégage de lui. Présent sur les phases offensives arrêtées, il manque de peu d'ouvrir son compteur but. Remplacé par Gvardiol à la 77'.

Raum (6) : Il a écoeuré les attaquants sur son côté ! Défensivement très bon, même s'il provoque encore beaucoup de fautes, l'allemand était en jambes cette après-midi et le BVB en a fait les frais. Auteur de plusieurs centres intéressant, il doit encore travailler cette facette de son jeu.

Laimer (4.5) : Petit point noir de cette après-midi riche d'enseignements, le milieu de terrain de Dortmund n'a pas été en très grande forme. Bien pris par Bellingham, Laimer comme son compère ont du mal à se faire une place. Peu de ballons touchés, l'autrichien a eu une belle activité, mais trop peu de duels gagnés et pas assez de passes vers l'avant pour aller chercher des attaquants pourtant en feu. Remplacé par Kampl à la 85'.

Schlager (4) : Comme son collègue milieu, l'autrichien a perdu trop de ballons par rapport à ce qu'il a touché. Peu présent dans le jeu, son attitude plus défensive ne collait pas avec la physionomie du match de son équipe.

Nkunku (5.5) : Artisan de la victoire des siens aujourd'hui, le français continue sur sa belle lancée. Même si aujourd'hui, il ne marque pas, ses appels sont tranchants et nombreux. Il a bien joué dans le dos de ses adversaires pour les mettre en difficultés, sa vitesse et sa précision lui ont permis d'être dangereux. Son association avec Werner mérite encore du travail, mais elle pourrait faire très vite des étincelles.

Forsberg (5) : Quelques situations intéressantes, mais le suédois fut trop neutre dans son match pour véritablement marquer les esprits. Peu de ballons touchés, et au final, un match correct mais beaucoup trop neutre. Remplacé par Haidara à la 78'.

Szoboszlai () : Voir au-dessus.

Werner (6.5) : Il retrouve enfin son niveau. A Chelsea ce n'était plus le même joueur. Capable de faire exploser une défense par ses appels, l'Allemand était dans tous les bons coups aujourd'hui. A noter, encore du déchet technique devant le but, mais une belle prestation récompensée par une passe décisive sur le dernier but. Son association avec Nkunku a vraiment fière allure, on demande à la revoir !  Remplacé par Silva à la 85'.

Dortmund (4-2-3-1)

Meyer (4) : Arrivé par la petite porte cet été, le gardien allemand, habitué de la seconde division, est là pour jouer les seconds rôles. Propulsé titulaire suite à des blessures, il ne peut rien faire sur le premier but. Abandonné par sa défense sur le second. Il n'est pas rassurant sur ses interventions et ses anticipations. La défense haute, très haute du BVB a coulé face à la rapidité des joueurs de Leipzig, il sort plusieurs fois à l'abordage, dégageant de la tête ou comme il peut des ballons peu simple à jouer.

Guerreiro (5) : Grosse satisfaction du BVB en ce début d'année, élément essentiel de l'équipe depuis plusieurs années, Guerreiro a manqué de jus aujourd'hui pour avoir le même rendement que d'habitude. Trop neutre en attaque, l'ancien lorientais a bien travaillé défensivement.

Schlotterbeck (3.5) : Une belle activité sur les phases arrêtées offensives. De bons duels gagnés face à Nkunku, le très jeune allemand manque encore de concentration sur des phases défensives où il est pris dans son dos. Une grosse erreur de sa part amène une jolie occasion pour Werner, mais ce dernier ne réussit pas le dernier geste face au gardien.

Süle (4) : Pas toujours rassurant défensivement, l'ancien du Bayern ne montre pas son meilleur visage. Son manque de vitesse face à la doublette infernale Nkunku/Werner lui a fait trop mal. Malgré son gabarit, il manque clairement d'impact dans ses duels et se fait bouger durant le match.

Meunier (4.5) : Il sauve son équipe du naufrage à la 59' sur un beau coup-franc, détournant le ballon de son ancien coéquipier du PSG Diallo. Peu d'impact en attaque, mais son travail défensif est correctement fait. Le Belge reste une valeur sûre sur laquelle le BVB continue de compter.

Bellingham (6) : Le milieu anglais est sans doute le meilleur joueur de Dortmund cette après-midi. Fort sur l'homme à la récupération, tranchant dans ses interventions. Le joyau du BVB ne cesse de se tourner vers l'avant et de créer du danger. Ses coéquipiers n'ont pas été d'une grande aide aujourd'hui, mais Bellingham prouve une fois de plus qu'il est le roc de ce milieu de terrain et un nouveau talent magnifique détenu par Dortmund. On ne demande qu'une chose : le revoir.

Ozcan (3.5) : Le turc souffre de la comparaison avec son jeune coéquipier du milieu. Pas aussi tranchant dans ses actions, il reste un joueur propre qui n'a pas réussi à faire jouer son équipe vers l'avant et à correctement aider ses défenseurs en pleine crise sur ce match. Trop sobre pour impacter le match, le turc manque un peu de fraîcheur en ce début de saison. Remplacé par Nijnmah à la 69'.

Reus (3.5) : Quasi-absent des débats au cours des 45 premières minutes, il refait surface en début de seconde mi-temps où sa vision du jeu, son activité lui permettent de servir plusieurs ballons dangereux dans la surface adverse. Mais bien trop maigre pour son équipe et pour un joueur de cette qualité.

Brandt (3) : Pratiquement la moitié de ses ballons touchés en première mi-temps furent perdus. Catastrophique durant les 45 premières minutes. Énormément de déchets pour le jeune allemand, pas assez dans le tempo pour amener du danger dans la surface adverse. De bons appels se concluant souvent par des pertes de balles. Il se rattrape sur coup de pied arrêté mais trop peu pour vraiment renter dans son match. Remplacé par Moukoko à la 59'.

Wolf (4) : Il se démarque de ses partenaires de l'attaque par un énorme retour défensif sauvant son équipe d'une catastrophique première mi-temps. Son travail sur le terrain est plus bas que ses compères attaquants, n'hésitant à bien travailler pour récupérer des ballons. Trop juste encore pour totalement impacter une bonne défense de Leipzig aujourd'hui. Remplacé par Reyna à la 59'. 

Modeste (4) : Lui aussi a manqué de jus, pas beaucoup servi par ses partenaires, il revient à l'intérieur du jeu à plusieurs reprises pour prendre ses marques. Ses appels ont manqué de tranchant dans une défense de Leipzig qui pourtant ne se connaissait pas beaucoup. Dommage pour le français qui n'a pas beaucoup de repères dans sa nouvelle équipe. Remplacé par Can à la 87'.

 

Lire plus