PSG - FC Nantes (4-0) : Les notes complètes [Trophée des Champions - Finale]

Homme du match :  Messi  (7,5) : Nouvelle saison, nouveau Messi. C'est ce que laisse croire sa prestation du soir au Bloomfield Stadium à Tel-Aviv qui a été brillante. Une conduite de balle limpide, une qualité technique de haut niveau et une volonté de fer à être un acteur clé de la construction du jeu offensif parisien confirmé par ce splendide but inscrit sur un tir croisé du pied droit exécuté juste après avoir éliminé Lafont d’un crochet de pied gauche (22’). Il n’y a plus de doute, avec ce sacre du trophée des champions, les festivités pour l’exercice 2022-2023 sont bien lancées tant du côté de la Pulga que de Galtier.

 

PSG (3-4-1-2)

 

Donnarumma (6) : Une rentrée en douceur pour le portier italien en grande partie grâce à sa formation offensive en grande forme. Il parvient tout de même à marquer la rencontre avec cette magnifique claquette qui lui permet de contrer la frappe enroulée de Blas (19’). 

Marquinhos (6) : Un compte rendu globalement sérieux avec une prise d’initiative à monter en profondeur lorsque les circonstances le lui permettaient. Toutefois, il a eu des instants de fragilité comme dans ce duel face à Blas quelques minutes avant la fin de la première période (41’).

Ramos (6,5) : Le défenseur espagnol a répondu à l’appel dans ce match de lancement de cette nouvelle saison. Sa solidité défensive et son envie de participer aux résultats aux score ont été aux rendez-vous en outre avec ce 3ème but marqué sur une superbe talonnade réalisée sur une action initiée par Verratti avec son ouverture pour Sarabia (57’). 

Kimpembe (6) : Un travail défensif satisfaisant avec une agressivité physique employée à plusieurs reprises et notamment dans l’objectif de canaliser Blas qui était visiblement l’homme à surveiller. 

Hakimi (6,5) : Une vitesse dans ses percées en profondeur à laisser bouche-bée, une précision assez régulière dans ses centres dans la surface de réparation, et une aptitude à se rendre disponible tant sur le plan défensif que offensif. Il n’y a rien a y redire, le rôle de piston lui va à merveille. Remplacé par Mukiele (78’).

Vitinha (6) : Pour sa première sous les couleurs de la capitale française, l’international portugais s’est montré mobile et dynamique offensivement. Un début encourageant pour la suite. Remplacé par Pereira (68’).

Verratti (6) : Les années passent et le milieu de terrain italien reste fidèle à lui-même. Toujours présent pour faire les cents allers-retours et récupérer le ballon en cas de besoin au moyen de ses fameux tacles dont lui seul a le secret. Remplacé par Paredes (78’).

Mendes (6,5) : A l’image de son équipier jumeau sur le couloir droit, il a  su trouver son aise dans ce poste de piston sur le couloir gauche où il a réalisé une grosse activité physique et ce tant sur le plan défensif que offensif. Remplacé par Bernat (68’).

Sarabia (6) : De retour de prêt en provenance du Sporting club de Portugal, l’international espagnol a été capable de s'insérer au sein de ce nouveau dispositif parisien et dans lequel il a d'ailleurs été en capacité d’apporter sa pierre à l’édifice offensif avec sa contribution dans la circulation de balle dans la surface adverse et sa passe décisive pour Ramos (57’). Remplacé par Kalimuendo (84’). 

Messi : Voir ci -dessus. 

Neymar (7) : C’est un Neymar aux aguets et plein d’ondes positives qui débute cette nouvelle saison. Il a fait preuve de beaucoup de créativité et d’inspiration dans son rendu offensif que soit dans ses combinaisons avec Messi ou bien dans ses duels face à la défense adverse qu’il n’a pas manqué de provoquer à sa manière quitte à pousser cette dernière dans ses derniers retranchements à savoir commettre la faute à son encontre. Stratégie qui se révèle par ailleurs être un franc succès puisqu’il obtient deux coups de pied arrêtés qu’il transforme sans problèmes en buts de la victoire pour les parisiens…au plus grand désarroi des nantais (45+3, 82’). 

 

FC Nantes (5-4-1)

 

Lafont (4,5) : Juste en lisant le score, on comprend avec ces quatre buts encaissés qu’il a été mis en grande difficulté malgré les efforts fournis au nievau de sa vigilance. 

Pallois (5) : Imposant physiquement dans ses duels, il a cependant manqué de réactivité dans ses déplacements, chose qui ne pardonne pas face à la vivacité des adversaires du soir.

Girotto (4,5) : Bien qu’impliqué défensivement, lui aussi a rencontré des difficultés à mettre un terme au festival de l’attaque parisienne.

Appiah (4,5) : Il a eu quelques moments d’absence et à été mis à mal dans ses duels face à Hakimi. Remplacé par Corcia (78’).

Castelletto (4) : Sa bonne volonté n’aura pas suffit à assurer la solidité de sa défense. Il commet plusieurs imprécisions dans ses gestes défensifs dont celui sur Neymar qui lui sera fatal (carton rouge) (81’). 

Coco (4,5) : Une prestation assez timide avec des pertes de balles assez fréquentes. Remplacé par Moutoussamy (64’). 

Chirivella (4,5) : Il a tenté tant bien que mal à participer à la construction du jeu nantais avec des passes souvent approximatives. Remplacé par Mohamed (64’).

Blas (5) : Décidément, il été l’homme à surveiller côté nantais et à été pris au marquage par Kimpembe qui s’est attelé à ne pas lui laisser le champ libre. Il a réalisé quelques belles actions comme par exemple avec cette montée en profondeur où il élimine Marquinhos d’un seul geste. Cependant, les résultats chiffrés au score n’étaient malheureusement pour lui pas au rendez-vous.  

Sissoko (4,5) : Pour sa première en jaune, il a eu du mal à s’imposer dans le coeur du jeu et à créer la différence, chose d’autant plus difficile contenu de l’adversaire du soir et de l’enjeu de la rencontre. Il commet cette grossière faute sur Neymar où il ne joue absolument pas le ballon et qui débouche sur un coup franc en faveur des parisiens, action qui ne l’aide pas à prendre confiance pour le reste du match (45’+3).   

Simon (5) : En dépit d’un manque de réussite offensif au score, il a malgré tout eu le mérite d’être parvenu à certains moments à mettre à contribution la défense parisienne.

Guessand (5,5) : Lui aussi n’a pas eu de succès ce soir bien qu’il soit parvenu à créer quelques occasions comme sur ce centre de Blas où il se fait contrer in extremis par Kimpembe en corner face aux cages de Donnarumma (41’). Remplacé par Fabio (79’). 

 

 

 

 

Lire plus