Pologne - Suède (2-0) : Les notes complètes [Barrage Mondial - Finale]

Homme du match : Lewandowski (7) : Le capitaine Polonais a tiré son pays vers le haut dans ce match décisif. Il a réussi à échapper au marquage Suédois à plusieurs reprises en première mi-temps, mais a dû attendre la 49' pour être récompensé. Il n'a pas tremblé au moment de transformer le penalty. Il na pas relâché ses efforts par la suite, et était encore en train de presser le porteur de balle dans les arrêts de jeu. Un vrai leader

Pologne (4-3-3)

Szczesny (6) : Le gardien de la Juventus a été très rassurant. Il s'est interposé à plusieurs reprises devant Forsberg et a su imposer sa taille sur les coups de pied arrêtés

Bereszynski (5) : A l'ouvrage face à Kulusevski, il s'est acquitté de son travail défensif. Offensivement on aurait pu attendre mieux

Bednarek (6) : Une prestation solide face à des attaquants Suédois remuants. Toujours bien positionné, il a notamment détourné une frappe dangereuse d'Augustinsson en première mi-temps. Il aurait pu inscrire le troisième but de la tête sur un corner

Glik (6) : Touché en début de match, il a trainé la jambe tout le long du match mais ne s'est pas démonté. Son sauvetage devant Forsberg à la 64' en est le parfait exemple. Un monstre d'abnégation

Cash (5.5) : Le joueur d'Aston Villa a démarré très fort avec de nombreuses montées dans le premier quart d'heure. Son centre pour Lewandowski à la 10' était somptueux. Il a eu l'occasion d'ouvrir le score peu de temps après, mais a raté sa reprise. Il a assuré le travail défensif après la pause

Moder (5) : Ses coéquipiers ont eu du mal à le trouver dans ce match. Au niveau des duels, il a peu levé le pied après son carton jaune en début de deuxième mi-temps

Goralski (5) : Très présent dans les duels, un peu trop comme en témoigne son tacle dangereux qui lui vaut un carton jaune avant la mi-temps. Probablement la raison de son remplacement par Krychowiak à la pause, qui a réussi à obtenir le penalty qui décante le match

Bielik (5) : Comme ses deux autres compères du milieu, il a eu des difficultés à combiner et à faire le liant entre la défense et l'attaque. Son ballon perdu à la 19' aurait pu coûter cher à son équipe

Szymanski (5.5) : Il s'est signalé par ses centres en première mi-temps avant de revoir sa copie après la pause, se concentrant sur le travail de repli défensif

Zielinski (5.5) : Le Napolitain a été très discret jusqu'à la 72', et cette erreur de Danielson qui lui a permis de se présenter devant Olsen et de sceller le score de cette rencontre. Une finition clinique. Remplacé par Buksa à la 89'

Lewandowski (voir plus haut) 

Suède (4-4-2)

Olsen (5.5) : Peu sollicité avant le repos, son but a davantage été ciblé en deuxième mi-temps. Sans qu'il ne puisse intervenir sur les deux réalisations Polonaises. Dans le dernier quart d'heure il a évité que le score ne prenne des proportions plus larges, en détournant des têtes de Bednarek et Lewandowski

Augustinsson (5) : Peu mis en danger défensivement, il a pris son couloir en première mi-temps et aurait pu ouvrir  le score à la 21'. Il a disparu du match après le deuxième but, comme beaucoup de ses équipiers

Danielson (4) : Peu rassurant dans ses relances, il a été l'auteur d'une énorme bévue à la 72', qui a ouvert le chemin du but à Zielinski. Ibrahimovic lui a succédé à la 80', pour apporter du poids à l'attaque

Lindelof (5) : Plus rapide que Danielson, il a coupé quelques contre attaques Polonaises. Il a essayé d'haranguer ses équipiers quand ceux ci ont sombré en deuxième mi-temps. Avec un peu plus de réussite, sa tête à la 58' sur corner aurait pu changer le cours de ce match

Krafth (5) : Le joueur de Newcastle a montré une bonne complicité avec Kusulevski en début de match. Il a ensuite perdu en confiance et s'est attelé à museler son vis à vis, sans prendre trop de risques. Son équipe aurait pourtant eu besoin de plus de soutien offensif à droite sur plusieurs actions

Forsberg (5.5) : Oui le milieu gauche a manqué deux énormes occasions, à la 19' et à la 58'. Mais il s'est montré très disponible et n'a pas été simple à marquer par les lignes arrières Polonaises, se faufilant tantôt à gauche tantôt dans l'axe

Karlstrom (4.5) : Chargé de mettre de l'impact dans le milieu de terrain Suédois, il a été présent au combat. Trop au goût de l'arbitre, dans son duel face à Krychowiak, ce qui a provoqué le penalty et l'ouverture du score Polonaise. Sa contribution au jeu a été trop pauvre. Il a cédé sa place à Svanberg à la 67'

Olsson (5) : Le milieu relayeur a fait beaucoup de transition latérales, il a eu des difficultés à trouver la bonne passe dans les 30 derniers mètres. Remplacé par Karlsson à la 80'

Kusulevski (5.5) : Le joueur de Tottenham a fait étalage de toucher de balle soyeux. Ses crochets intérieurs ont fait mal, mais il n'est pas allé au bout de ses actions. On sent qu'il peut faire plus dans la surface adverse

Quaison (4) : Face à une défense aussi lente, il aurait dû se mettre davantage en évidence. Ses appels ont rarement été fait dans le sens du jeu et il semblait en bout de course quand ses coéquipiers le trouvaient. Logiquement remplacé par Elanga à la 67'

Isak (5) : Auteur d'un début de match de haute volée, il a montré pourquoi il était un joueur courtisé par de nombreux clubs : dribbles déroutants, ouvertures au millimètre, enchainements contrôle frappe rapidement exécutés...Forsberg n'a malheureusement pas bonifié son travail et l'ouverture du score lui a coupé les jambes. La dernière demi-heure a été très difficile, il n'a pas réussi à renverser la tendance

Lire plus