Géorgie-République Tchèque (1-1) : Les notes complètes [Euro 2024 - 2ème j.]

Géorgie-République Tchèque (1-1) : Les notes complètes [Euro 2024 – 2ème j.]

Homme du match : V. Coufal (8) : Le piston droit de la République Tchèque a réalisé un match plein. Défensivement, il parvient à annihiler de nombreuses attaques géorgiennes par la qualité de son placement. Offensivement, sa prestation est à montrer à tous les jeunes joueurs évoluant à son poste. De nombreux centres de qualité et une facilité technique à éliminer son vis-à-vis pour pouvoir servir ses coéquipiers de manière efficace. C’est sur un de ses corners précis qu’il va permettre à son équipe de revenir dans le match.

Géorgie (3-4-3)

G. Mamardashvili (7) : Très à l’aise dans le domaine aérien et irréprochable sur sa ligne pour repousser les nombreux tirs tchèques. Il ne peut pas grand-chose sur le but de P. Schick.

S. Kvirkvelia (4,5) : Son match aurait pu être plus que correct sans ce duel aérien perdu face à O. Lingr sur l’action du but de P. Schick.

G. Kashia (6) : Un match solide défensivement pour le capitaine géorgien. Il n’a pas hésité à se projeter sur les coups de pieds arrêtés où il fut proche de tromper J. Stanek sur l’action qui précède le penalty.

L. Dvali (4) : Le défenseur axe gauche a peiné face à la vivacité de V. Coufal dans sa zone du terrain, concédant de nombreux centres et plusieurs corners, dont l’un d’eux va précéder le but tchèque.

G. Tsitaishvili (5,5) : Une belle activité sur son côté gauche avec de nombreuses accélérations et des relais trouvés avec G. Kochorashvili. Il confirme après son match réussit contre la Turquie.

A. Mekvabishvili (6,5) : Dans un rôle plus défensif que son partenaire du milieu de terrain. A. Mekvabishvili a su rivaliser avec ses adversaires en remportant de nombreux duels et en interceptant des ballons potentiellement dangereux pour la République Tchèque.

G. Kochorashvili (7) : Une aisance technique indéniable, une immense débauche d’énergie et une orientation du jeu toujours vers l’avant. Le milieu relayeur a réalisé une belle prestation.

O. Kakabadze (5) : Moins en vu que son pendant du côté gauche, le piston droit n’a pas démérité dans son couloir avec de bons replis lors des pertes de balle de son équipe.

K. Kvaratskhelia (7) : Quel dynamisme pour l’ailier du Napoli. De nombreuses courses, toujours dans le bon tempo et une relation technique évidente avec G. Tsitaishvili.

G. Mikautadze (5) : Du sang froid pour tirer son penalty avant la mi-temps. G. Mikautadze n’a pas réussi à peser suffisamment dans le jeu de son équipe et fut contraint de décrocher pour venir toucher le cuir.

Z. Davitashvili (3) : L’ailier des Girondins n’a pas réussi à confirmer sa première titularisation durant cet Euro. Quelques accélérations désordonnées, peu de combinaisons avec ses coéquipiers, un match sans. Remplacé par G. Chakvetadze à l’heure de jeu.

République Tchèque (3-4-3)

J. Stanek (6) : Moins sollicité que son homologue géorgien, le portier géorgien, J. Stanek a néanmoins réussi son match en affichant une réelle concentration lors des situations adverses.

T. Holes (6,5) : Le défenseur a réussi son match avec une copie sans faute, ce dernier a en effet remporté la plupart de ses duels malgré une sacrée adversité avec l’ailier napolitain dans sa zone.

R. Hranac (4) : Au mauvais endroit au mauvais moment. Malgré de belles interventions défensives face à K. Kvaratskhelia, notamment. Il commet néanmoins une faute coupable en touchant de la main un bon coup franc géorgien dans sa surface de réparation.

L. Krejci (7) : Probablement le défenseur le plus en réussite de cette charnière à 3. L. Krejci ne s’est pas laissé dépasser par Z. Davitashvili en début de match, ce dernier va d’ailleurs peu à peu s’éteindre après ce duel perdu. Il va également dépassé sa fonction en montant davantage, c’est sur l’une de ses remontées de balle qu’il va décrocher un tir, contré et obtenir un corner en seconde mi-temps. Précieux !

V. Coufal (8) : Voir ci-dessus.

T. Soucek (7) : De nombreux duels remportés au milieu de terrain, il a permis à son partenaire de se projeter davantage. Un duo au milieu qui s’est avéré très complémentaire durant ce match.

L. Provod (6,5) : Le milieu de terrain, buteur lors du précédent match a réalisé une prestation convaincante avec une envie de jouer vers l’avant et de distribuer le jeu pour servir au mieux ses coéquipiers.

D. Jurasek (6) : Le piston gauche tchèque a réalisé un match appliqué. Sans faute défensivement, sa qualité de centre lors des transitions offensives menées par son équipe a manqué d’être décisive plus d’une fois à l’image de ce bon centre en fin de match pour M. Chytil, dont la tête plongeante manque de peu le cadre.

V. Cerny (6,5) : De l’activité et une entente technique évidente avec P. Schick à l’image d’un une deux entre ces deux joueurs avant un tir, hélas, trop peu dangereux de Y. Cerny pour inquiéter le gardien géorgien.

P. Schick (7) : L’attaquant de Leverkusen ne s’est pas laissé impressionner par la défense à 3 de la Géorgie. Tout chanceux de pouvoir marquer après une belle tête de O. Lingr détourné par le poteau de G. Mamardashvili.

A. Hlosek (5) : Match assez terne pour l’attaquant tchèque malgré une occasion franche.

Lire plus