Pays-Bas – France (0-0) – Les notes complètes [Euro 2024 – 2ème j.]

Pays-Bas – France (0-0) – Les notes complètes [Euro 2024 – 2ème j.]

Homme du match : Kanté (7) : Comme s’il n’était jamais parti. Dans le coeur du jeu, en défense, mais aussi en attaque, Kanté était partout ce soir et a une nouvelle fois été à la hauteur du rendez-vous. Sa paire avec Rabiot apporte une grande stabilité aux Bleus. En plus d’être toujours autant précieux à la récupération, il n’a cessé de se projeter de l’avant, pénétrant ainsi à plusieurs reprises dans la surface adverse. Un niveau qui nous rappelle celui affiché lors de la Coupe du Monde 2018 avec en prime, un apport offensif conséquent.

Pays-Bas : 4-3-3

Verbruggen (6.5) : Décisif dès la quatrième minute de jeu en venant claquer au-dessus de sa barre la tentative de Griezmann, le portier Néerlandais a par la suite été sauvé à bout portant par le mauvais choix de Rabiot qui n’a pas osé prendre sa chance. En seconde période, il s’interpose à merveille devant le capitaine des Bleus d’une superbe parade des pieds.

Dumfries (4) : Son duel avec Hernandez était attendu et il n’a pas vraiment eu lieu puisqu’aucun des deux n’a été présent sur le plan offensif. Le piston des Pays-Bas lui, n’a pas réussi à remporter le moindre duel ce soir face à ses vis-à-vis.

De Vrij (5) : Dans l’axe de la défense, ce dernier a assuré à certains moments comme il a pu se retrouver en difficulté face à Thuram.

Van Dijk (6) : Le capitaine hollandais a réussi sa partie, en étant solide à son poste et précis dans ses relances.

Aké (6) : Le latéral de City a réalisé une belle performance ce soir face à Dembélé. Impérial en première période, il a su conserver son niveau au retour des vestiaires malgré un vis-à-vis plus tranchant.

Schouten (4.5) : Rapidement averti suite à une faute d’anti-jeu sur Griezmann, il a dû défendre à reculons afin d’éviter l’expulsion. Cela a eu des conséquences dans ses tentatives d’interceptions. Remplacé par Veerman.

Reijnders (5.5) : Une partie correcte pour le milieu Milanais qui a su se sortir à plusieurs reprises de l’emprise française dans le coeur du jeu.

Simons (4) : Une rencontre sans pour le meneur de jeu hollandais qui a eu du mal à s’imposer. Très bien pris au marquage par ses vis-à-vis, il a dû attendre le dernier quart d’heure pour se mettre en évidence. Sur une parade de Maignan à la suite d’une frappe de Depay, le joueur du RB Leipzig reprend le cuir en première intention pour venir faire trembler les filets. Néanmoins, son but est annulé suite à un hors-jeu. Remplacé par Wijnaldum.

Frimpong (5) : Titularisé dans le couloir droit, le piston de Leverkusen a réalisé une bonne première période. Alerter dès la première minute du jeu où il prend le meilleur sur Hernandez, il s’infiltre dans la surface des Bleus, mais sa frappe croisée est repoussée du bout des doigts par Maignan. Très vif sur ses appuis, il a su créer plusieurs belles différences. Un second acte plus terne sur le plan offensif. Remplacé par Geertruida.

Depay (4) : Intéressant dans ses coups de pieds arrêtés, ce dernier a eu plus de mal dans le jeu, en étant notamment bien pris par ses vis-à-vis. A un quart d’heure du terme, il parvient enfin à faire la différence et vient armer une frappe à ras de terre, repoussée par Maignan. Simons, en renard des surfaces, en profite pour ouvrir le score, avant que la vidéo ne l’annule. Remplacé par Weghorst.

Gakpo (5) : L’ailier de Liverpool n’a pas touché énormément de ballon ce soir malgré une belle opportunité en début de partie. En début de partie, il repique et tente une frappe à destination du petit filet opposé où Maignan vient s’interposer des deux mains. Par la suite, il n’a pas su faire la différence.

France : 4-2-3-1

Maignan (6) : Le portier français a dû s’illustrer dès le coup d’envoi en repoussant du bout des doigts la tentative croisée de Frimpong. Il récidive au quart d’heure de jeu en réalisant une belle parade face à Gakpo. La seconde période a été plus tranquille puisqu’il a dû attendre le dernier quart d’heure pour être mis à contribution. Sur le côté gauche de la surface, Depay arme une frappe à ras de terre que le gardien Milanais repousse. Xavi Simons reprend le cuir et ouvre le score avant que ce but ne soit finalement refusé pour une position de hors-jeu.

Koundé (6) : Solide face à l’Autriche, le latéral des Bleus a une nouvelle fois été à la hauteur aujourd’hui. Face à Gakpo, l’ancien Bordelais n’a laissé que des miettes à son vis-à-vis et s’est même projeté vers l’avant en seconde période.

Upamecano (5) : Une entame difficile pour ce dernier qui a subi dans différents duels et n’a pas été rassurant dans ses relances. Après s’être bien repris peu avant la pause, il a tout de même commis plusieurs erreurs techniques.

Saliba (6.5) : Il continue de marquer des points. Face aux Pays-Bas, c’était l’occasion pour le défenseur des Gunners de montrer qu’il avait le niveau. Dès l’entame de la partie, il s’est montré convaincant et n’a cessé de monter en puissance tout au long de la rencontre, interceptant ainsi de nombreux ballons.

Hernandez (4) : Bien moins influant qu’à l’accoutumé, le latéral des Bleus n’a pas pesé dans le jeu et a été inexistant sur le plan offensif.

Tchouaméni (4) : En véritable sentinelle, il a certes perdu très peu de ballons, mais n’a pas apporté grand chose dans le jeu. Régulièrement positionné à la même hauteur que sa charnière centrale, il n’a quasiment jamais pris le risque de se projeter de l’avant et ses passes n’ont pas casser les lignes adverses.

Kanté : voir ci-dessus.

Rabiot (6.5) : Un nouveau match de patron pour le numéro 14 des Bleus. Tout au long de la partie, il s’est rendu disponible pour ses coéquipiers et a réalisé un grand travail de l’ombre, notamment à la récupération. Ses prises de balles de qualités lui ont permis de se projeter rapidement de l’avant, créant ainsi plusieurs différences. Véritable taulier de cette équipe, le milieu français n’a pas suffisamment pris d’initiative dans le dernier geste à l’image de sa grosse opportunité en début de rencontre. Idéalement servi dans le dos de la défense par une talonnade de Thuram, il se retrouve seul face au gardien, mais décide de décaler le cuir sur Griezmann qui ne s’y attendait pas.

Griezmann (5) : Omniprésent en première période, le numéro 7 des Bleus avait faim ce soir. Dès la quatrième minute de jeu, il arme une frappe aux vingt-cinq mètres qui est claquée au-dessus par le portier néerlandais. De plus, il a enchaîné les efforts défensifs loin du but adverse. Au retour des vestiaires, il s’est peu à peu effacé du jeu et n’a pas réussi à maintenir son niveau sur l’ensemble de la partie.

Dembélé (4.5) : Après avoir réalisé une première période insipide, l’ailier Parisien a su élever son niveau de jeu au retour des vestiaires grâce à ses qualités de percussions. Néanmoins, il a cruellement manqué de justesse dans son dernier geste. Remplacé par Coman.

Thuram (4.5) : En numéro 9, l’attaquant français a pesé dans son jeu en pivot, à l’image de sa superbe déviation en talonnade pour venir trouver Rabiot dans le dos de la défense Néerlandaise. Malgré tout, il n’a pas su trouver la position idéale pour venir mettre en péril le portier adverse, à l’image de sa frappe puissante qui s’est envolée dans les tribunes. Remplacé par Giroud.

Lire plus