Argentine – Canada (2-0): Les notes complètes [Copa America – 1ère j.]

Argentine – Canada (2-0): Les notes complètes [Copa America – 1ère j.]

Homme du match – Messi (8) : Lionel Messi est devenu ce vendredi, le joueur ayant fait le plus d’apparitions dans l’histoire de la Copa America. Décisif ou presque sur l’ouverture du score de Julian Alvarez, c’est le joueur de l’Inter Miami qui a offert un amour de passe décisive à Lautaro Martinez pour le but du break en fin de rencontre. L’ancien du Barça était partout sur le terrain et dans tous les bons coups. Il aura même inscrit son nom au tableau d’affichage, s’il n’avait pas manqué deux grosses occasions en deuxième partie de jeu. La Pulga devra donc attendre face au Chili la deuxième journée s’il veut espérer ouvrir son compteur but.

Argentine (4-4-2)

Martinez (6) : Match plutôt tranquille pour Emiliano Martinez, qui n’a pas eu à forcer son talent face à une équipe canadienne beaucoup trop timide notamment en attaque.

Molina (6) : Nahuel Molina est dans la continuité de ce qu’il a montré lors de la dernière Coupe du Monde. Intraitable sur son couloir, le Matelassier a livré un match parfait.

Martinez (6) : Nicolas Otamendi sur le banc, c’est Lisandro Martinez qui a débuté la rencontre dans l’axe de la défense. Malgré un manque de rythme, le joueur de Manchester United a rendu une copie propre.

Romero (6,5) : Il est sans doute l’un des chouchous de Lionel Scaloni. Indiscutable dans l’effectif, le Spur a livré un grand match face au Canada.

Acuna (6) : défensivement comme offensivement, le joueur du Fc Séville a une nouvelle fois été au rendez-vous.

Di Maria (4,5) : Il était beaucoup attendu pour ce début de compétition, mais Angel Di Maria n’a pas réussi à combler les attentes. Remplacé huit minutes après l’heure de jeu, son match ne va pas rester dans les mémoires.

De Paul (6,5) : Un élément clé au milieu de terrain, qui a encore livré une prestation XXL. Avec l’Albiceleste, le joueur de l’Atlético Madrid brille toujours ou presque.

Paredes (6) : Travail impeccable au milieu de terrain pour le joueur de la Roma, qui est sorti progressivement de son match, avant d’être remplacé par Nicolas Otamendi dans le dernier quart d’heure de jeu.

Mac Allister (6,5) : Le joueur de Liverpool a été préféré à Enzo Fernandez en manque de rythme. Il a notamment profité pour gagner sa place, puisque c’est lui a qui délivré la passe décisive pour le premier but de la rencontre.

Messi (8) : (Voir ci-dessus)

Alvarez (7,5) : Préféré à Lautaro Martinez sur le front de l’attaque, Julian Alvarez a donné raison à Lionel Scaloni. Malgré une première mi-temps décevante, le joueur de Manchester City a réussi à ouvrir la marque.

Martinez (6) : Entrée réussie pour le champion d’Italie, qui a réussi à trouver le chemin des filets. Ce qui va sa’s doute donner un casse-tête pour Lionel Scaloni pour sa prochaine composition d’équipe.

Canada (4-4-2)

Crépeau (6,5) : Le meilleur joueur canadien de la rencontre. Malgré ma défaite, le gardien de but de a réalisé plusieurs parades

Davies (5) : L’un des joueurs les plus connus du Canada. Malgré son apport, le pensionnaire du Bayern Munich ne peut pas empêcher la défaite de son équipe.

Cornelius (6) : Performance monstrueuse du joueur de Malmö, malgré la défaite de son équipe.

Bombito (6) : Associé à Cornelius dans l’axe de la défense, Bombito n’a pas lui n’ont plus démérité. Le joueur de Colorado Rapids a été souvent juste dans ses interventions.

Johnston (4,5) : Le joueur de Celtic n’a pas démérité. Il a souvent rendu ma tâche difficile à son vis-à-vis.

Millar (4) : Sans doute le maillot faible du milieu de terrain canadien. Le joueur de Preston North en Angleterre n’a pas marqué les esprits pour ce match d’ouverture.

Eustaquio (5,5) : Le joueur du Fc Porto était lui aussi attendu. Il a disputé l’intégralité de la rencontre sans déçu, même si à l’arrivée, le Canada s’incline.

Buchanan (4) : Le joueur de l’Inter Milan n’a pas réussi à créer grande chose durant l’heure de jeu qu’il est resté sur la pelouse. Ce n’est pas pour rien qu’il a été le premier joueur canadien à céder sa place.

Koné (5,5) : Ismaël Koné était partout à la fois. Solide au milieu de terrain, il s’est souvent projeté vers l’avant même s’il n’a toujours pas été judicieux dans ses choix.

David (4,5) : 30, c’est le nombre de ballons touchés par Jonathan David, qui n’a pratiquement eu rien à faire face à une équipe Argentine beaucoup trop sérieuse.

Larin (4) : Indispensable à Majorque, Cyle Larin n’a pas brillé pour ce premier match contre l’Argentine.

Lire plus