PSG - Mercato : Le club parisien accélère pour recruter ce milieu et une offre de 115M€ est partie !

PSG – Mercato : Le club parisien accélère pour recruter ce milieu et une offre de 115M€ est partie !

Le Paris Saint-Germain, en quête d’un milieu défensif de renom pour étoffer son effectif, a jeté son dévolu sur le Brésilien Bruno Guimarães. Après avoir recruté Gabriel Moscardo et Lucas Beraldo l’hiver dernier, le club parisien pourrait accueillir un autre talent auriverde lors du mercato estival.

L’intérêt du PSG pour Guimarães n’est pas nouveau, déjà pressenti en janvier, il se confirme avec la volonté de Luis Enrique d’ajouter une pointure au poste de numéro 6. Le technicien espagnol souhaite avancer Vitinha dans l’entrejeu et voit en Guimarães le profil idéal.

Lire aussi :

Les dirigeants parisiens sont prêts à passer à la vitesse supérieure pour s’attacher les services du joueur de Newcastle United. Une clause libératoire fixée à 115 millions d’euros jusqu’au 24 juin offre une opportunité que Nasser Al-Khelaïfi et Luis Campos ne comptent pas laisser filer.

Selon Globo Esporte, cette somme colossale peut être réglée en trois versements. Le PSG entend donc saisir cette chance pour conclure rapidement l’affaire, surtout face aux besoins financiers des Magpies qui doivent respecter les règles du Fair-play financier.

Lire aussi :

Malgré son attachement à Newcastle United et un contrat long terme jusqu’en 2028, Bruno Guimarães pourrait voir sa situation évoluer cet été. La nécessité pour le club anglais de générer des revenus pousse vers une vente probable du milieu brésilien.

Le tweet de Ge Globo rapporte : “Le PSG reste intéressé par le profil de Bruno Guimarães et devrait intensifier ses contacts prochainement.” Il souligne également la présence d’une clause spécifique pouvant faciliter le transfert avant fin juin.

Bien que Manchester City fût considéré comme favori pour attirer Guimarães, leur réticence à investir autant laisse libre cours au PSG. De même, bien que séduit par le joueur, le FC Barcelone manque des ressources financières requises pour mener à bien ce type d’opération.

Lire plus