Metz - Saint Etienne (2-2 a.p.) : Les notes complètes [Barrage retour L1/L2]

Metz – Saint Etienne (2-2 a.p.) : Les notes complètes [Barrage retour L1/L2]

Homme du match: MBUKU (6): Remplaçant, sa rentrée a changé le cours du match, tellement il a posé de problèmes aux messins. Il a percuté, beaucoup travaillé et toujours réussi à faire la différence. Il ne marque pas mais est dans l’action du deuxième but qui envoie Saint-Etienne en Ligue 1.


FC METZ (4-2-3-1)

OUKIDJA (5): Son match est partagé entre ses parades et ses relances ratées balle au pied.

UDOL (C)(6): Il était partout en 1ère période, passeur décisif sur l’ouverture du score, contrant des frappes stéphanoises et tentant sa chance au ras de la lucarne adverse. En deuxième il est encore là, mais ça ne suffit pas à sauver le FC METZ.

SANÉ (4): Bien dans le match dès le début, avec l’envie retrouvée par rapport au match aller, il a fini par reculer comme tout le monde sur la fin.

TRAORÉ (4): Des interventions bien senties, mais aussi de belles erreurs, de marquage ou de relance

KOUAO (5): Il a commencé son match pied au plancher, pour accompagner ses offensifs, mais n’a pas tenu la distance.

CAMARA (5): Buteur dès la 17ème, après une belle récupération plein axe et une percussion décisive, il relance son équipe après le carton rouge. Mais le soufflé est retombé aussi chez lui jusqu’au résultat final.

N’DORAM (3): Il provoque beaucoup de fautes pour lui, mais il participe assez peu à la construction et même au pressing defensif.

LAMKEL ZÉ (3): Son envie ne compense pas ses lacunes techniques. Il a disparu assez vite dans les duels.

JALLOW (3): Trop discret malgré une qualité ede vitesse intéressante. Remplacé à la pause par ATTA (4), qui aurait pu être le héros du club sur une reprise contrée in-extremis suite à un joli centre de Van den Kerkhof.

DIALLO (non noté): Exclu logiquement dès la 5ème minute pour une faute au niveau de la cuisse sur Appiah, il laisse ses coéquipiers dans une  grosse difficulté.

MIKAUTADZE (5): Auteur d’un très grand numéro sur la gauche où il effacé deux joueurs, il est légèrement déséquilibré dans la surface et transforme le pénalty dans la foulée, avec l’aide du poteau droit de Larsonneur. Mais sa bonne volonté n’a pas suffi à sortir son club du piège où il est tombé.

AS SAINT ETIENNE (4-3-3)

LARSONNEUR (C)(6): Il a sorti les parades qu’il fallait pour empêcher les messins de prendre le large, ce qui a permis aux siens de terminer sur une bonne note.

PÉTROT (5): Il redonne espoir aux foréziens sur un corner repris seul au deuxième poteau (35′), après une déviation au premier. Un match solide défensivement par ailleurs.

NADÉ (6): Bousculé pendant la première demie heure par des lorrains enthousiaste, il a su redresser la barre et couper certaines occasions qui auraient pu être dangereuses. Présent aussi offensivement en fin de match pour essayer d’arracher la décision.

BATUBINSIKA (5): Moins en vue que son binôme de défense centrale, il a colmaté les brèches avant de tranquillement prendre le dessus sur Mikautadze.

APPIAH (5): Bien concentré dans son rôle défensif, il a réalisé quelques montées percutantes et qui ont apporté leur écot à son équipe.

MOUEFFEK (4): Le plus discret des stéphanois aujourd’hui, bien pris par le milieu adverse. Son probable dernier match chez les Verts ne sera pas le meilleur, mais le plus important.

TARDIEU (5): Son activité incessante pose des soucis à beaucoup d’adversaires. Il tente beaucoup de frappes, de choses différentes et cassé souvent les lignes par ses passes bien senties. Usé en fin de match, il sort remplacé par FOMBA (97′). Averti (15′).

CHAMBOST (5): Son travail de l’ombre permet à ses coéquipiers d’exister, mais s’il ne le fait pas, rien n’est pareil pour St Etienne.

CAFARO (5): Moins en vue qu’à l’aller, il n’en reste pas moins très utile dans l’entrejeu des Verts. Remplacé par MBUKU qui a changé le cours de l’histoire.

SISSOKO (5): Il a gêné physiquement les centraux messins, sur les duels aériens ou en pressant sur les relances, mais n’a pas pu influer sur l’évolution du score. Il est remplacé par WADJI (102′), qui endosse le costume de héros (117′), buteur après une saison galère rythmée par les blessures.

CARDONA (5): Le maître à jouer des Verts n’a pas forcément brillé, mais il est toujours disponible et cherche souvent le déséquilibre, par les passes ou le dribble.

Lire plus