Napoli - Lecce (0-0) : Les notes complètes [Serie A - 38ème j.]

Napoli – Lecce (0-0) : Les notes complètes [Serie A – 38ème j.]

Homme du match: Ramadani (6.5): la belle prestation collective de Lecce qui empêche le Napoli de conquérir la neuvième place du classement, est le fruit d’un travail dont Ramadani est l’un des meilleurs représentants. Sa soldiité et son engagement au milieu de terrain ne laissent que très peu d’espace aux hommes de Calzona, qui, couplé à un manque de réussite, ne parviennent à aucun moment à trouver la faille. 

Napoli (4-3-3)

Meret (5.5): il répond présent, mais les attaquants de Gotti ne seront jamais réellement dangereux.

Di Lorenzo (5): il réalise une prestation satisfaisante en phase défensive, mais propose trop peu lorsque le Napoli est en possession du ballon. Mazzocchi prend sa place à la 85ème.

Ostigard (5.5): il ne commet pas de grosses erreurs et reste dans l’ensemble plutôt fiable.

Juan Jesus (5.5): aux côtés d’Ostigard, il assure la sécurité du Napoli et ne prend aucun risque face aux giallorossi. 

Olivera (5): il est parfois mis en difficulté sur son couloir, sans grande conséquence.

Anguissa (5): il a du mal à percer le mur de Lecce, qui ne laisse aucun espace aux hommes de Calzona ce soir.

Lobotka (5.5): techniquement très juste, comme à son habitude, il manque cependant de créativité pour faire la différence.

Cajuste (4.5): un poteau, et finalement pas grand-chose. Il joue trop en retrait pour réellement influer sur ce match. C’est Osimhen qui le remplace à la 65ème minute.

Politano (4.5): lui non plus n’est pas en grande forme ce soir, et ses quelques actions ne suffiront pas à inquiéter les défenseurs de Lecce. Ngonge (5) prend sa place dès la reprise.

Simeone (4.5): les attaquants napolitains ne sont décidément pas dans un grand jour. Très peu servi, il ne parvient jamais à créer du danger. Il cède sa place à Raspadori (4.5) à la reprise.

Kvaratskhelia (5.5): il est le seul à proposer une vraie animation offensive dans ce match. Pourtant, son manque de réussite lui empêchera de faire la différence.

Lecce  (4-2-3-1)

Falcone (6): il intervient à quelques reprises pour empêcher les napolitains de prendre l’avantage.

Gendrey (6): avec beaucoup d’engagement, il assure une phase défensive suffisante pour freiner Kvaratskhelia, principal danger de ce Napoli.

Pongracic (6): la défense giallorossa est solide et efficace, en grande partie grâce à son numéro 5.

Baschirotto (6): il s’oppose à plusieurs reprises aux tentatives napolitaines, avec succès.

Gallo (5.5): il perd quelques fois le contrôle de son match, mais sans grande conséquence. Sa prestation est globalement suffisante. Piccoli prend sa place à la 65ème minute.

Ramadani (6.5): voir ci-dessus.

Berisha (6): lui aussi se montre solide et constant ce soir et parvient à mettre en difficulté un Napoli qui ne trouve pas la faille. Rafia prend sa place à la 77ème minute.

Almqvist (5.5): il propose beaucoup, mais n’est jamais assez bien servi pour réellement espérer faire la différence. Pierotti prend sa place à la 56ème minute.

Blin (5): il met toute l’intensité dont il est capable en phase défensive, et oublie un peu de proposer quelque chose pour mettre Lecce à l’abri. Il cède sa place à Oudin à la 77ème minute.

Dorgu (5): il trouve le poteau dès les premières minutes du match. Pour le reste, sa présence aux abords de la surface donne du fil à retordre aux napolitains.

Krstovic (4.5): à l’image de ses coéquipiers, il a bien du mal à proposer et se “contente” de bloquer les offensives napolitaines. Il cède sa place à Gonzalez à la 56ème minute.

Lire plus