LOSC - OGC Nice (2-2): Les notes complètes [Ligue 1 - 34ème j.]

LOSC – OGC Nice (2-2): Les notes complètes [Ligue 1 – 34ème j.]

Homme du match: Benjamin André (7): Quelle rencontre et quelle activité pour le capitaine du LOSC. Il vient conclure sa cinquième saison chez les Dogues par une prestation XXL dans l’entrejeu nordiste. Il a gratté beaucoup de ballons et a donné l’avantage à son équipe de la tête sur corner à un quart d’heure de la fin. Le natif de Nice est le maillon essentiel à l’équilibre de son équipe et l’a encore confirmé ce soir.

 

 

 

Lille (4-2-3-1):

 

Mannone (4): Le gardien italien remplaçait Lucas Chevalier, blessé au genou à Nantes le week-end dernier, et on ne peut pas dire qu’il ait fortement rassuré. Il ne peut pas faire grand chose sur le but de Laborde mais il semble pouvoir faire mieux sur la tête de Lotomba dans le temps additionnel. Un but qui coûte cher au LOSC, qui termine au pied du podium et qui jouera donc le tour préliminaire de la Ligue des Champions.

Ismaily (6): Le latéral gauche brésilien du LOSC a prolongé son contrat avec les Dogues jusqu’en 2025 et il a fini très fort la saison. Malgré une entame laborieuse, il a fini par trouver les solutions pour se montrer offensif et lorsqu’il s’est projeté, cela a fait très mal à la défense niçoise comme sur l’action du premier but.

Alexsandro (5,5): Le défenseur du LOSC semblait tendu et pris par l’enjeu au début du match, ratant beaucoup de passes qui semblaient pourtant à sa portée. Après avoir repris ses esprits, il a ensuite été difficile à franchir pour l’attaque niçoise, et il ne peut pas faire grand chose sur l’action de l’égalisation de Lotomba.

Yoro (5): La pépite de Lille a réalisé une saison pleine et est d’ores et déjà convoitée par les plus grands clubs européens. En attendant un possible transfert cet été, le défenseur central n’a pas vécu une soirée facile face à Boga et Guessand notamment. En fin de partie, il laisse également Louchet en position licite sur l’action qui amène l’égalisation de Lotomba.

Diakité (5): Buteur en toute fin de rencontre au match aller, permettant au LOSC de repartir avec un point, l’ancien toulousain a pris la marée en début de match avec la fougue de Boga. Il a ensuite repris le dessus au fur et à mesure mais il n’a pas eu une rencontre facile à négocier ce soir dans ce dernier match au dénouement cruel pour les Nordistes.

Bentaleb (6): L’ancien joueur du SCO avait envie de bien faire les choses, et cela s’est ressenti. Dans le premier acte, il semblait particulièrement agacé au moindre déchet technique de ses coéquipiers. S’il est proche de marquer contre son camp, il a eu une bonne activité dans l’entrejeu de son équipe, à l’instar de Benjamin André.

André (7): Voir ci-dessus.

Haraldsson (5,5): Le milieu offensif islandais a connu beaucoup trop de déchet en première période, ratant trop de contrôles faciles pour apporter plus de danger. Il a en revanche haussé le curseur après la pause et a sonné la révolte en égalisant juste avant l’heure de jeu. Remplacé par Gabriel Gudmundsson (72′), très proche de concéder un penalty pour un ceinturage sur Mendy dans la surface.

Angel Gomes (6): Le maître à jouer du LOSC n’a pas été très en vue durant l’entame de match. Il a semblé ne pas savoir se placer entre les lignes niçoises mais il a ensuite su profiter des espaces pour être trouvé dans sa zone préférentielle. C’est lui qui donne un ballon à profondeur par-dessus la défense niçoise sur l’égalisation de Haraldsson. Remplacé par Rémy Cabella (72′). 

Zhegrova (5,5): L’un des meilleurs éléments du LOSC est l’auteur de la frappe la plus dangereuse pour la défense niçoise dans le premier acte mais sa frappe n’a pas accroché le cadre. Derrière, il s’offre une passe décisive sur corner pour Benjamin André. Il est ensuite sorti et s’est fait expulser sur le banc. Remplacé par Ivan Cavaleiro (90′). 

David (4,5): Rencontre compliquée pour l’attaquant canadien, qui a été esseulé sur le front de l’attaque lilloise. Inexistant dans le premier acte, il sauve son match avec un pressing gagnant dans les six mètres niçois pour permettre à Haraldsson d’égaliser après une frappe contrée. Sa probable dernière sortie avec Lille ne restera pas dans les livres d’histoire.

 

Nice (3-4-1-2):

 

Bulka (5): Le gardien polonais n’a pas eu à s’employer outre mesure dans cette rencontre. Peu sollicité (voire pas du tout) en première mi-temps, il ne peut rien faire sur les deux buts encaissés par son équipe. Une dernière sortie frustrante pour lui, bien que Nice n’avait plus rien à jouer pour cette dernière journée.

Todibo (5,5): Le défenseur international français a sans doute disputé son dernier match avec l’OGC Nice. Pour sa dernière annoncée, l’ancien toulousain et barcelonais a réalisé un match solide dans l’ensemble. Il était clairement le patron de l’arrière-garde puisque l’habituel capitaine Dante était absent, et cela s’est ressenti. Remplacé par Daouda Traoré (75′), qui a effectué ses débuts en Ligue 1 et il croit même donner la victoire à son club mais son but a été refusé dans le temps additionnel.

Rosario (5): En l’absence de Dante, il a reculé d’un cran sur la pelouse. Parfois à l’aise, il a malgré tout perdu des ballons dans des zones dangereuses et il est également clairement fautif sur le but de Benjamin André. En effet, le joueur néerlandais n’était pas au marquage du milieu lillois, ce qui a failli coûter le résultat à son équipe.

Mendy (6): Polyvalent, ce pur produit de la formation azuréenne a évolué en tant que défenseur central dans une charnière à trois, et il a réalisé une performance de bon niveau rendant son match abouti. Malgré la pression mise par les attaquants lillois, il a bien tenu la baraque et n’a jamais paniqué.

Boga (6): Il fut le dynamiteur de l’attaque niçoise en première période. Présent à la fois défensivement mais surtout dans la surface lilloise, il s’est régalé des espaces et a été d’entrée passeur décisif pour Laborde. Il a été un poison pour la défense du LOSC jusqu’à sa sortie du terrain. Remplacé par Mohamed-Ali Cho (75′).

Thuram (5,5): Pour son probable dernier match avec le Gym, le milieu niçois a réalisé une rencontre plus que correcte. S’il n’a pas régalé par ses chevauchées balle au pied, il a été très propre techniquement et n’a pas fait de folie balle au pied. Une performance sérieuse et appliquée pour celui qui a été formé chez le rival monégasque.

Boudaoui (5,5): Le milieu algérien, qui n’a pas été très souvent titulaire ces derniers temps, a profité de l’absence de Morgan Sanson pour retrouver une place dans le onze de départ niçois. Comme Thuram, sa rencontre est sérieuse et il n’a pas connu de réelles fausses notes dans cette rencontre particulière car sans enjeu pour les Aiglons.

Louchet (7): Le joueur formé au Gym a évolué en tant que piston droit ce soir, et ce rôle semble bien correspondre à ses qualités. Très à l’aise dans son couloir, il l’a emprunté à de nombreuses reprises et ses efforts ont fini par être récompensés en fin de match. Son centre parfait a trouvé la tête de Lotomba dans les six mètres.

Claude-Maurice (4): Positionné dans un rôle d’électron libre dans le système peu habituel utilisé par Farioli, le milieu offensif de l’OGC Nice a eu du mal à se démarquer dans son match. Mis à part sur deux ou trois accélérations, il a vraiment eu du mal à déstabiliser le bloc lillois. Il n’a pas cadré sur la seule occasion où il aurait pu mettre à contribution Mannone. Remplacé par Jordan Lotomba (65′), auteur du but de l’égalisation niçoise dans le temps additionnel.

Guessand (5): Malgré une bonne entame de sa part, l’attaquant niçois, qui a participé à toutes les rencontres de son club cette saison, n’a pas réussi à bonifier les ballons qu’il a pu avoir dans cette partie. Il n’a pas su faire les bons choix dans ce match, ce qui rend sa prestation relativement neutre au final. Remplacé par Terem Moffi (64′). 

Laborde (6): Après une longue disette sans but en championnat, l’attaquant azuréen, qui n’avait plus trouvé le chemin des filets dans l’élite depuis février et le derby contre Monaco, a fini par faire trembler les filets suite au très bon travail de Boga. Il a, une fois n’est pas coûtume, participé à la plupart des offensives de son équipe. Remplacé par Aliou Baldé (85′). 

Lire plus