Nottingham Forest - Chelsea (2-3): Les notes complètes [Premier League - 37ème j.]

Nottingham Forest – Chelsea (2-3): Les notes complètes [Premier League – 37ème j.]

Homme du match: Morgan Gibbs-White (7,5): Le jeune milieu offensif de Nottingham Forest a été l’un des éléments majeurs de cette soirée à rebondissements. Dangereux sur chacune de ses touches de balles, il s’offre deux passes décisives sur les deux buts inscrits par son équipe. D’abord, il dépose le coup-franc sur la tête de Boly avant de lancer Hudson-Odoi dans la profondeur pour permettre aux locaux de prendre l’avantage à ce moment de la partie. Une rencontre pleine pour l’ancien de Wolverhampton qui a également trouvé le poteau.

 

 

Nottingham Forest (3-4-2-1):

 

Sels (5,5): Rencontre frustrante pour l’ancien gardien strasbourgeois. Battu à bout portant dans les six mètres sur la frappe de Mudryk, il réalise l’arrêt qu’il faut devant Jackson en première mi-temps. Peu sollicité après le repos, il doit s’incliner sur la tentative enroulée bien placée de Sterling puis il est fusillé à bout portant par ce même Jackson dans la foulée ou presque.

Niakhaté (5,5): Le joueur sénégalais a été présent défensivement. Il a tenté de museler Jackson et a quand même réussi sa tâche face à son compatriote pendant la majeure partie du match. Il ne peut pas faire grand chose sur les buts encaissés par son équipe. Il a dépensé beaucoup d’énergie et a dû sortir après avoir récolté un carton jaune. Remplacé par Taiwo Awoniyi (87′).

Murillo (5,5): Le défenseur brésilien ne réalise pas une mauvaise prestation, loin de là. Il s’est montré autoritaire dans cette partie, ne relâchant pas ses efforts dans les duels. Solide pendant la majeure partie du match, il ne peut pas non plus faire grand chose sur les buts encaissés en fin de partie par son équipe.

Boly (5,5): Fautif sur le but de l’ouverture du score de Mudryk qu’il laisse partir dans son dos, le défenseur franco-ivoirien s’est rattrapé quasiment dans la foulée avec une tête sur coup-franc contrée par Gallagher. Par la suite, il a bien géré son match même s’il a laissé Sterling frapper sans l’attaquer sur le but de l’égalisation.

Montiel (6): Le champion du monde argentin a fourni beaucoup d’efforts dans l’entame de match. Il a été présent défensivement et il a été libéré sur le plan offensif puisqu’il est venu proposer des solutions de centre. Si le jeu de Nottingham Forest a nettement penché du côté gauche, il a été précieux pour les siens dans les tâches défensives. Remplacé par Anthony Elanga (72′). 

Danilo (6,5): Le milieu brésilien a eu une grande activité dans le milieu de son équipe ce soir. S’il n’a pas eu énormément de phases de possession à négocier, il a été très juste dans tout ce qu’il a accompli. Il a été très important dans l’équilibre de son équipe qui a eu énormément de contres intéressants à négocier.

Yates (7): Le courageux capitaine de Nottingham Forest a été touché au genou dans le premier acte mais cela ne l’a pas empêché de continuer la rencontre. Très présent dans l’entrejeu, il était souvent bien placé pour intercepter les ballons et il a vu sa frappe être repoussée par le poteau en début de deuxième période. Remplacé par Harry Toffolo (72′).

Aina (7): Lui aussi formé chez les Blues, le piston gauche a réalisé une très grande performance contre le club qui l’a lancé dans le grand bain du monde professionnel. Pas avare d’efforts défensivement comme offensivement, il n’a pas non plus hésité à tenter sa chance de loin mais il n’a pas accroché le cadre de Petrovic.

Hudson-Odoi (6,5): Le joueur formé chez les Blues a fait parler ses qualités qu’on lui connait depuis son plus jeune âge. S’il a parfois manqué de justesse dans ses choix, il est monté en puissance au fur et à mesure de la rencontre  et a fini par régler la mire avec une superbe frappe enroulée du droit pour venir tromper Petrovic. Il a également trouvé la transversale et aurait pu inscrire un doublé. Remplacé par Nicolas Dominguez (86′). 

Gibbs-White (7,5): Voir ci-dessus.

Wood (6): L’attaquant expérimenté néo-zélandais a été une menace constante pour la défense de Chelsea. Dès la deuxième minute, il perd un face à face avec Petrovic mais a été déterminant dans le jeu aérien. Il manque de réussite sur l’action du poteau de Gibbs-White et sa reprise du droit à bout portant est passée au-dessus. Malgré ses 32 ans, il a encore la capacité d’être un poison pour l’arrière-garde adverse.

 

 

Chelsea (4-2-3-1):

 

Petrovic (5,5): S’il ne peut rien faire sur la frappe parfaitement placée de Hudson-Odoi, il semble être en mesure de mieux faire sur le but de Boly. Malgré cela, il a réussi des sorties sur les coups de pied arrêtés défensifs qui ont fait du bien à son équipe, surtout en fin de match. Ce n’est pas sa meilleure performance mais qu’importe, seul le succès était important pour Chelsea aujourd’hui dans la course à l’Europe.

Cucurella (5): Depuis qu’il a un rôle plus offensif, dans une fonction de troisième milieu aux côtés de Gallagher et Caicedo, Chelsea remporte ses matchs. Cependant, très en vue lors des deux derniers matchs, il a eu plus de mal à s’exprimer dans cette rencontre. Défensivement, il a été moins sollicité que Chalobah par exemple mais sa rencontre reste neutre au final.

Badiashile (3): Après deux rencontres convaincantes, le défenseur central français est retombé dans ses travers ce samedi au City Ground. Il commet la faute qui emmène le premier but de Nottingham Forest, action sur laquelle il laisse d’ailleurs Boly en position licite. Il n’a pas été rassurant dans ce match. Remplacé par Malo Gusto (58′). 

Thiago Silva (6): Pour l’une de ses dernières apparitions avec Chelsea avant de rejoindre Fluminense dans son pays natal, le défenseur central était présent physiquement, notamment en fin de partie lorsqu’il a pu faire un sprint défensif pour empêcher son vis à vis de le prendre de vitesse. Il touche le poteau sur le coup-franc frappé par Palmer à l’heure de jeu. ll prend de l’âge mais ne perd pas son niveau pour autant.

Chalobah (5): Le jeune joueur formé au club a eu du travail face à la vivacité de son ancien coéquipier Callum Hudson-Odoi. S’il a été l’un des seuls joueurs de Chelsea au niveau dans le domaine aérien, il a été globalement meilleur lorsqu’il a été repositionné en tant que défenseur central pour la dernière demi-heure de la rencontre.

Gallagher (5,5): Rencontre en dents de scie pour le capitaine de Chelsea. Il a touché pas mal de ballons mais sans parvenir à trouver la faille dans la défense de Nottingham Forest. Nerveux au fur et à mesure, il a écopé d’un avertissement logique. Remplacé par Reece James (79′), qui s’est offert une passe décisive pour Jackson pour sa première rencontre depuis cinq mois.

Caicedo (6): Si son entame de match n’a pas été de très bonne facture, le joueur équatorien est ensuite monté en régime petit à petit. Il a touché une grosse centaine de ballons et il a eu le mérite de ne rien lâcher malgré son déchet inhabituel. Il délivre une passe décisive pour Sterling à une dizaine de minutes de la fin du match.

Mudryk (5,5): L’Ukrainien a ouvert le score de très belle manière sur la passe de Palmer dans le bon tempo. Malgré cela, sa réalisation d’entrée de jeu ne lui a pas permis de prendre confiance, car après cela il a moins pesé. Peu trouvé en bonne position pour déborder, il est ensuite sorti de la rencontre après la pause. Remplacé par Raheem Sterling (73′), auteur du but de l’égalisation dans le dernier quart d’heure.

Palmer (6): Le milieu offensif de Chelsea n’était pas dans son meilleur jour, mais cela ne l’a pas empêché d’ajouter une nouvelle passe décisive à son total dès le début de la rencontre avec une passe parfaite pour Mudryk. Toutes les occasions sont passées par celui qui vient d’être élu meilleur joueur du mois d’avril en Premier League. Il aurait pu avoir plus de passes décisives ce soir mais il a raté sa seule occasion, ratant complètement sa reprise de volée.

Madueke (3): L’homme en forme du côté de Chelsea ces derniers temps a sans aucun doute mérité sa place de titulaire ces derniers temps. En revanche, le joueur anglais est passé à côté de sa rencontre aujourd’hui. Très peu en vue, il n’a pas su faire de très grosses différences sur son côté le peu de fois où il a pu montrer ses qualités. Remplacé par Christopher Nkunku (58′). 

Jackson (6): L’attaquant sénégalais a comme à son habitude été présent assez bas pour toucher les ballons. S’il a été trop mou balle au pied de manière générale, il s’est malgré tout procuré des occasions dont un énorme face à face en fin de première période. Son abnégation a fini par être récompensée et c’est lui qui offre le succès à son équipe de la tête.

Lire plus