Arsenal – Bournemouth (3-0) : Les notes complètes [Premier League – 36ème j.]

Arsenal – Bournemouth (3-0) : Les notes complètes [Premier League – 36ème j.]

Homme du match – Rice (8) : Les matchs s’enchaînent et se ressemblent pour Declan Rice. Déjà excellent contre Tottenham dimanche dernier, l’ancien de West Ham a encore impressionné contre Bournemouth. Une passe décisive pour Leandro Trossad et un but marqué en toute fin de rencontre sur une frappe tendue. Le milieu de terrain n’a pas eu du mal à s’adapter à l’effectif d’Arsenal malgré son prix de transfert XXL.

 

Arsenal (4-3-3)

Raya (6) : Début d’après-midi tranquille pour le gardien espagnol, qui n’a pratiquement eu rien à faire ce samedi contre Bournemouth. L’ancien de Brentford a quand même sorti un magnifique parade sur une frappe de Solanke, qui aurait pu permettre aux Cherries d’égaliser.

White (6) : Infranchissable sur son côté droit, Benjamin White a encore rendu une copie propre.

Gabriel (7) : Nouvelle masterclass de la part du défenseur brésilien, qui ce soir a été à l’image de son compagnon de la défense centrale. Il aurait même pu marquer en fin de rencontre l’un des buts de l’année en Angleterre, si la VAR n’avait pas invalidé le but pour une position de hors-jeu.

Saliba (7) : Il fait sans aucun doute partie des meilleurs défenseurs d’Europe et il le montre rencontre après rencontre.

Tomiyasu (6,5) : Le défenseur japonais enchaîne les titularisations et les bonnes performances. Ce n’est d’ailleurs pour rien que Kiwior et Zinchenko ont été relégués sur le banc des remplaçants.

Partey (7) : Depuis sa brillante prestation contre Chelsea il y a quelques jours, Thomas Partey ne quitte plus le onze des Gunners. Contre les Cherries ce samedi, le milieu de terrain ghanéen a encore livré un match monstre.

Rice (8) : Voir ci-dessous

Odegaard (7) : Le milieu de terrain Norvègien était partout sur le terrain ce samedi. Même s’il n’a pas marqué ni délivré de passe décisive, il a été un élément précieux dans le milieu de terrain.

Havertz (7) : Match plutôt timide pour Kai Havertz malgré un penalty provoqué. Exceptionnel lors des deux dernières rencontres, l’ancien de Chelsea a livré un match moyen ce samedi.

Trossard (7,5) : Remplaçant dès l’heure de jeu dimanche dernier contre Tottenham, Leandro Trossad a tout de même été titularisé contre Bournemouth. Le Belge a d’ailleurs rendu la confiance à Mikel Arteta, puisque c’est lui qui a fait le break au moment où Arsenal subissait beaucoup.

Saka (6,5) : A part son but sur penalty en fin de première période de jeu, Bukayo Saka n’a pas fait un grand match.

Bournemouth (4-3-2-1)

Travers (6) : Meilleur joueur de Bournemouth sur la pelouse d’Arsenal ce samedi. En effet le score en fin de rencontre serait plus salé, si le gardien de but Irlandais n’avait pas été, à plusieurs reprises, décisifs sur sa ligne.

Ouattara (5) : D’habitude ailier, c’est au poste de latéral que le joueur burkinabè a évolué ce samedi. L’ancien Lorientais a apporté énormément offensivement.

Senesi (4,5) : Défense tipide de la part de Marco Senesi, qui a été cependant dans tous les coups ce samedi.

Zabarnyi (5) : Titulaire indiscutable, le défenseur ukrainien a une nouvelle fois fait bonne impression, même si à l’arrivée Bournemouth s’incline.

Smith (5) : Le défenseur anglais a réalisé un match sérieux sur son côté droit. Rarement mis en difficulté.

Christie (4) : Le milieu de terrain écossais n’a pas réussi à produit son jeu habituel à l’Emirates. Il aura quand même été auteur de quelques accélérations en deuxième période de jeu.

Cook (4) : Match à oublier pour le joueur anglais, qui s’est noyé ou presque face au trio du millieu de terrain des Gunners.

Kluivert (4) : L’attaquant néerlandais n’a pratiquement rien montré ce samedi contre Arsenal. Déception, voici comment décrire son match en un mot.

Scott (4) : Positionné derrière l’attaquant, Alex Scoot n’a pas souvent eu le geste juste dans cette rencontre. Averti, il est sorti petit à petit de son match avant de céder sa place à la 71′.

Semenyo (5) : Très véloce, l’ailier Ghanéen a rendu la vie dure à Tomiyasu mais sans jamais pu créer de réels dangers. Son but marqué en deuxième période a été invalidé par la VAR.

Solanke (4) : Buteur lors des grands rencontres cette saison, l’attaquant anglais n’a pas réussi à briller contre Arsenal. La raison, il n’a touché qu’à 31 reprises le cuir durant les 90 minutes de jeu et le temps additionnel.

Lire plus