Napoli - Roma (2-2) : Les notes complètes [Serie A - 34ème j.]

Napoli – Roma (2-2) : Les notes complètes [Serie A – 34ème j.]

Homme du match: Kvaratskhelia (7): certainement le plus actif côté napolitain, les meilleures actions offensives partent de lui. C’est également lui qui provoque le pénalty qui permet aux napolitains de prendre l’avantage momentanément dans un match particulièrement indécis. Si le Napoli ne remporte pas la victoire, il est pourtant celui qui lui permet d’y croire jusqu’au bout.

Napoli (4-3-3)

Meret (5.5): il répond présent dès qu’il est sollicité et dévie à plusieurs reprises les tentatives romaines. Il ne peut cependant rien sur les deux buts.

Di Lorenzo (6): il fait un bon travail défensif sur son couloir et propose quelques solutions offensives intéressantes.

Rrahmani (6): propre et attentif, il ne prend pas de gros risques ce soir. Il ne peut pas grand-chose sur la remontée de la Roma.

Juan Jesus (5): malgré un match bien entamé et quelques propositions offensives très intéressantes, il est en retard sur Azmoun et provoque le pénalty qui permettra aux romains d’ouvrir le score.

Olivera (6.5): il démarre plutôt mal le match et commet quelques erreurs de marquage, mais son but sur un geste improbable permet aux napolitains d’égaliser.

Anguissa (6): il manque une grosse occasion en début de match, mais il apporte une bonne présence au milieu de terrain.

Lobotka (6.5): il réalise un énorme travail au milieu de terrain et permet au Napoli de se maintenir au niveau de la Roma dans un match parfaitement équilibré.

Cajuste (5): un peu en dessous de ses coéquipiers, il est un peu trop léger au sein d’un milieu de terrain qui demande plus de solidité. Traore le remplace à la 69ème minute, qui cèdera sa place quelques minutes plus tard à Ostigaard.

Politano (6): il prend de bonnes initiatives en phase offensive et lance souvent ses coéquipiers dans la profondeur, qui auront du mal à concrétiser. Ngonge prend sa place à la 70ème minute.

Osimhen (6): trop bien suivi par Ndicka pour espérer faire une vraie différence, mais il ne relâche pas ses efforts et apporte beaucoup au secteur offensif napolitain. Il garde cependant un sang-froid à toute épreuve, qui lui permet de transformer le pénalty.

Kvaratskhelia (7): Raspadori prend sa place à la 89ème minute.

Roma (4-3-2-1)

Svilar (7): il est partout, tout le temps. Si la Roma y croit jusqu’au bout, c’est bien grâce à son gardien qui fait des miracles.

Kristensen (5): il entre bien dans le match mais commet quelques erreurs par rapport à des coéquipiers plus précis. C’est Baldanzi qui le remplace à la 85ème minute.

Mancini (6): solide et appliqué, il évite quelques situations dangereuses et oblige les napolitains à tenter leur chance de loin.

Ndicka (6): au marquage d’Osimhen, il assure l’essentiel, particulièrement en première période, malgré quelques moments de moins bien qui n’ont cependant aucune conséquence.

Spinazzola (6): il met sérieusement en difficulté le Napoli dans les premiers instants de la partie mais baisse ensuite un peu le rythme.

Bove (5.5): il démarre bien son match mais a du mal après quelque temps à freiner Kvaratskhelia. Il cède sa place à Sanches à la 69ème minute.

Cristante (5.5): il fonctionne plutôt bien en première période et montre ce à quoi il nous habitue, mais finit par souffrir une équipe du Napoli qui revient dans le match.

Pellegrini (5.5): à l’image de ses coéquipiers, son excellent début de match ne coincide pas avec la suite. Il finit également par baisser les bras.

Dybala (5.5): sa créativité fait du bien à la Roma, mais ne suffira pas à faire la différence.

El Shaarawy (4.5): il a vraiment du mal à inquiéter les hommes de Calzona, qui parviennent plutôt tranquillement à contrer ses offensives. Angelino le remplace à la 61ème minute.

Azmoun (5): c’est lui qui provoque le pénalty qui permet aux romains d’ouvrir le score, et puis plus grand-chose. C’est Abraham qui prendra sa place à la 69ème, et qui inscrira le but de l’égalisation.

Lire plus