Chelsea - Everton (6-0): Les notes complètes [Premier League - 33ème j.]

Chelsea – Everton (6-0): Les notes complètes [Premier League – 33ème j.]

Homme du match: Cole Palmer (10): On commence à être à court de superlatifs pour qualifier la saison magistrale du milieu offensif formé chez les Citizens. Auteur d’un triplé contre Manchester United lors de la dernière réception, il a fait encore mieux en inscrivant un quadruplé, son premier en carrière. Il marque d’abord du gauche après un festival technique, puis de la tête avant de profiter du cadeau de Pickford pour le lober du droit du milieu de terrain. Il parachève son festival avec un penalty et en profite pour revenir à égalité avec Erling Haaland en tête du classement des buteurs avec 20 buts en Premier League cette saison. Remplacé par Cesare Casadei (80′).

 

 

Chelsea (4-2-3-1):

 

Petrovic (6): Un peu plus critiqué depuis deux matchs, le gardien serbe a répondu présent ce soir, bouclant par la même occasion son premier clean-sheet avec les Blues depuis la mi-janvier. Il n’a pas eu d’arrêt exceptionnel à effectuer mais a été rassurant dans la relance, et ses parades face à Beto en fin de partie ont préservé la large avance des siens.

Cucurella (6,5): Si le latéral espagnol aurait pu apporter plus offensivement malgré sa belle passe décisive pour Jackson, on ne pourra en revanche pas lui reprocher d’être très exigeant avec lui-même dans les tâches défensives. Il n’a pas été extrêmement sollicité par le côté droit de l’équipe d’Everton, et son match dans sa globalité reste intéressant pour les dernières semaines de compétition avant la fin de l’exercice en cours.

Thiago Silva (7): Buteur à Sheffield, le défenseur central brésilien, plutôt ménagé par Mauricio Pochettino depuis plusieurs semaines, a enfin enchaîné deux titularisations de suite. Il a réalisé une très bonne prestation, sérieuse et appliquée même s’il est vrai que l’attaque d’Everton n’a pas été une réelle menace sur l’ensemble de la partie.

Chalobah (8): Une performance XXL pour le défenseur central anglais, qui a réalisé sa meilleure prestation depuis son retour de blessure il y a quelques semaines. En l’absence de Disasi, il a assuré et fut présent sur tous les ballons aériens sur les centres des joueurs offensifs d’Everton. Une prestation encourageante pour la suite de la saison.

Gusto (6,5): De retour après avoir manqué le dernier match sur la pelouse de Sheffield United, le latéral droit international français a logiquement retrouvé sa place face aux Toffees et même s’il n’a pas été décisif cette fois-ci, il a vite retrouvé ses automatismes offensifs et il a été précieux défensivement également avec un travail de l’ombre essentiel. Remplacé par Alfie Gilchrist (88′), auteur de son premier but avec les Blues en toute fin de partie.

Gallagher (9): Le capitaine de la formation londonienne a été rayonnant dans l’entrejeu. Son association avec Caicedo a fait des étincelles et il a subi un total incroyable de huit fautes à Stamford Bridge. Il était partout sur le terrain, à la fois très bon défensivement comme à l’aise dans la zone de vérité. Il a mis une énergie folle dans cette partie et fut un acteur majeur du succès des siens.

Caicedo (9): La meilleure version de Moisés Caicedo serait-elle enfin arrivée à bon port ? Pour sa première saison au sein de la formation londonienne, l’Equatorien, acheté à prix d’or l’été dernier en provenance de Brighton, a été exceptionnel ce soir. Avec 13 ballons récupérés, il a été propre et efficace dans la construction du jeu et s’est battu sur chaque ballon à la récupération. Du très haut niveau.

Mudryk (5): Il est nettement la grande déception dans cette soirée si aboutie pour Chelsea. Malgré le récital offensif de son équipe, il a été plus en retrait et a connu beaucoup trop de pertes de balle pour espérer être plus menaçant. Il est néanmoins impliqué sur le deuxième but puisque c’est lui qui centre pour Jackson avant que Palmer ne marque. Pour le reste, il n’a pas assez percuté pour faire mal à la défense adverse pourtant en grande difficulté. Remplacé par Ben Chilwell (80′). 

Palmer (10): Voir ci-dessus. 

Madueke (6): Le milieu offensif anglais a profité de l’absence de Raheem Sterling, malade et pas inscrit sur la feuille de match, pour se montrer. S’il a été intéressant dans ses accélérations, il ne lui aura manqué qu’un geste décisif dans cette partie pour que sa prestation soit réellement aboutie. Remplacé par Carney Chukwuemeka (72′).

Jackson (7): Le Sénégalais monte clairement en puissance cette saison. Excellent durant l’entame de match dans la conservation du ballon dos au jeu, il s’offre une passe décisive pour Palmer sur l’ouverture du score, avant de buter malgré lui sur Pickford sur l’action du deuxième but de l’ancien de Manchester City. Il finit par marquer après un enchaînement de classe dans la surface adverse. Remplacé par Deivid Washington (88′).

 

Everton (4-4-1-1):

 

Pickford (3): Le gardien des Toffees a passé une soirée compliquée. Il ne peut rien faire sur trois des quatre buts inscrits par les Blues, détournant même dans un premier temps le tir de Jackson sur le deuxième, mais il est auteur d’une bourde colossale à la demi-heure de jeu permettant à Palmer d’inscrire sa troisième réalisation de la soirée. Il plonge du mauvais côté sur le penalty du milieu offensif de la formation londonienne.

Mykolenko (2): Le latéral gauche ukrainien a été en grande difficulté ce soir à Stamford Bridge. Il n’a pas su arrêter la fougue de Madueke et il n’a en prime pas apporté grand chose offensivement. Aucun des buts ne vient réellement de son couloir mais il n’était clairement pas dans sa rencontre face à Chelsea. Son supplice s’est poursuivi après la pause et il n’a jamais su se mettre dans la partie.

Branthwaite (3): Courtisé par Chelsea lors du prochain mercato estival, le défenseur central des Toffees n’est pas loin de marquer sur corner mais mis à part cela, il n’a pas non plus résisté au naufrage d’Everton. Il conclut sa soirée difficile par une blessure en début de deuxième acte après un retour défensif sur Palmer. Remplacé par Michael Keane (57′). 

Tarkowski (2): L’ancien solide défenseur central de Burnley a sombré. Si comme pour le reste de son équipe, son début de partie laissait présager autre chose, il a vite affiché une sorte de résignation tant Chelsea a affiché sa supériorité dans ce match. Une rencontre à oublier pour lui car il nous a habitués à mieux par le passé.

Coleman (4): Le capitaine expérimenté d’Everton a tenté de sonner la charge pour les siens et dès les premiers instants, il offre un caviar dans les six mètres à Beto qui rate le cadre à bout portant, et il n’a pas rechigné ses efforts. Malheureusement pour lui, il a laissé des espaces dans son dos, et Cucurella en a profité sur l’action qui amène le quatrième but des Blues avant la pause. Remplacé par Nathan Patterson (46′, 3), qui n’a clairement pas marqué énormément de points auprès de son entraîneur. Remplacé par Ben Godfrey (90′). 

McNeil (4): L’ancien feu follet de Burnley fait désormais les beaux jours d’Everton et il a été l’un des seuls joueurs offensifs de son équipe à apporter quelque chose, du moins dans le premier acte. Il a centré à plusieurs reprises, et dans une défense de Chelsea peu sereine, il aurait pu voir ses coéquipiers anticiper un peu plus la qualité de sa passe gauche. Il s’est en revanche éteint après le repos.

Garner (2): Titulaire dans l’entrejeu, le jeune milieu anglais avait la confiance de Sean Dyche au coup d’envoi mais il a réalisé une rencontre qui ne restera pas dans l’histoire du championnat d’Angleterre. Vite dépassé par les évènements, il n’a rien pu faire face à la supériorité du duo Caicedo – Gallagher, exceptionnel en ce lundi soir. Remplacé par Jack Harrison (46′, 3), qui n’a rien apporté non plus.

Onana (3): Prestation délicate pour l’ancien joueur du LOSC. Il a réalisé une entame de partie très cohérente mais très vite, il a semblé perdu sur la pelouse et il a réalisé plusieurs fautes qui lui auront au final valu un carton jaune logique. Il ne s’est pas éternisé dans cette rencontre perdue dès la pause. Remplacé par André Gomes (46′, 4), qui a stabilisé le milieu des Toffees.

Young (2): Le vétéran d’Everton, qui possède une expérience longue comme le bras en Angleterre, a réalisé quelques montées intéressantes mais au final, aucune d’entre elles n’a abouti sur un centre ou un danger pour la défense de Chelsea. On ne pourra pas lui reprocher sa débauche d’énergie, mais il a également été en grande souffrance à Stamford Bridge.

Doucouré (3): L’un des joueurs majeurs de la formation d’Everton n’a pas été très en vue à Stamford Bridge. Buteur à l’aller, il n’a pas eu la même réussite sur la pelouse de la formation londonienne et en seconde période, il a couru dans le vide de bout en bout, assistant impuissant à la déroute de ses coéquipiers.

Beto (4): Le Portugais n’a clairement pas été en réussite ce soir. Peu titulaire, il a profité de l’absence de Calvert-Lewin pour avoir une chance de briller mais il n’a pas su saisir sa chance. Il rate l’immanquable dans les six mètres alors que le score était encore de 0-0 et il n’a pas été assez clinique malgré plusieurs ballons exploitables dans la surface londonienne. Il est l’un des seuls joueurs au niveau de la Premier League du côté d’Everton ce soir.

 

Lire plus