Stade de Reims - OGC Nice (0-0): Les notes complètes [Ligue 1 - 28ème j.]

Stade de Reims – OGC Nice (0-0): Les notes complètes [Ligue 1 – 28ème j.]

Homme du match: Melvin Bard (7,5): De retour comme titulaire pour la première fois depuis trois journées après sa petite blessure à Paris en Coupe de France, le latéral gauche niçois a repris ce qu’il n’avait pas pu faire sur les dernières semaines. Toujours présent dans les duels, il a une nouvelle fois récupéré pas mal de ballons et a limité les espaces sur son couloir. Il postule incontestablement à l’élection du meilleur joueur niçois cette saison.

 

 

Reims (3-5-2):

 

Diouf (5,5): Le portier rémois n’a pas de véritable intervention à effectuer cet après-midi malgré la domination niçoise du premier acte. Il se détend parfaitement sur le coup-franc direct frappé par Boga mais pour le reste, il a passé un après-midi tranquille puisqu’il a également pu compter sur la maladresse de Moffi et Boga devant la cage. Il vient néanmoins boucler un nouveau clean-sheet cette saison.

Abdelhamid (7): Le capitaine marocain, qui dispute ses dernières rencontres avant de partir libre du Stade de Reims en juin, fut prépondérant dans le résultat obtenu par son équipe cet après-midi. Rassurant dans les tâches défensives, il se montre costaud dans les duels, comme en atteste son tacle parfait en un contre un devant Cho aux abords de sa propre surface.

Okumu (6): Buteur la semaine dernière sur la pelouse de l’Olympique Lyonnais, le solide roc défensif kenyan était dans la continuité de ses dernières performances. A l’aise dans un système à trois centraux, il a été réactif défensivement malgré les accélérations parfois foudroyantes des ailiers niçois. A noter qu’il a dû sortir après s’être tordu la cheville sur un dégagement anodin. Remplacé par Thomas Foket (82′). 

Agbadou (5,5): L’Ivoirien s’est montré à son avantage dans cette partie. Il lui a fallu plusieurs minutes pour se mettre véritablement dans la partie mais pour le reste, sa rencontre est de bonne facture également. On l’a senti serein balle au pied et il a également répondu présent dans les duels cet après-midi.

Akieme (4,5): Arrivé cet hiver, le latéral espagnol, voire piston aujourd’hui, a été en difficulté face à la rapidité des attaquants niçois. Il a eu du mal à contenir Cho en début de partie puis il frôle l’expulsion pour un deuxième carton jaune après une semelle sur Todibo. Un ensemble en-deçà de ce qu’il pourrait apporter. Remplacé par Thibault De Smet (64′). 

Richardson (6): Une prestation aboutie pour le milieu de terrain du Stade de Reims. Il a eu une activité constante sur le terrain et ne s’est pas caché pour toucher un maximum de ballons. Il a parfois dézoné pour toucher le ballon très bas mais a également eu une influence dans les trente derniers mètres niçois. Remplacé par Amadou Koné (72′). 

Munetsi (5,5): Le milieu zimbabwéen a réalisé une rencontre intéressante dans l’ensemble. Il pourra ressaser l’occasion qu’il se procure en début de partie, où il réussit à éliminer Bulka avant de ne pas parvenir à redresser la course du ballon dans un angle difficile. Il reste bien sûr l’un des piliers de son équipe cette saison et n’a pas commis d’erreur majeure dans ce match.

Atangana (6): La jeune révélation de la saison champenoise profite de l’absence prolongée de Teddy Teuma pour prendre de plus en plus d’ampleur dans le onze de Will Still. Auteur d’une bonne prestation d’ensemble, il est l’auteur de la première tentative cadrée des siens sur laquelle Bulka a dû s’employer. Remplacé par Keito Nakamura (64′). 

Khadra (6,5): Positionné en tant que piston aujourd’hui devant son public, l’habituel milieu offensif allemand a réalisé une prestation de très bonne qualité. Il n’a pas ménagé ses efforts et fut à la construction de la plupart des actions de son équipe dans le camp niçois. La plus grosse situation de Reims après la pause suite à une passe en profondeur de sa part pour Diakité.

O. Diakité (5,5): Le buteur ivoirien n’a pas toujours eu un après-midi facile, mais en revanche on ne pourra en rien lui reprocher son état d’esprit et sa combativité. Il a été bon au pressing et a parfois obligé l’arrière-garde azuréenne à allonger. Il se procure une occasion notable en fin de match mais son tir en angle fermé n’a pas surpris Bulka.

Ito (6): Le joueur offensif japonais a été très disponible sur le front de l’attaque du Stade de Reims cet après-midi. C’est lui qui est à l’origine de la plus grosse occasion des siens dans le premier acte avec une passe dans la profondeur bien sentie pour Munetsi qui n’a pas su conclure. Il a été un poison pour la défense niçoise dans cette partie.

Nice (4-3-3):

 

Bulka (6): Le gardien polonais est mécontent de la passe actuelle de son équipe et l’a très clairement fait comprendre en zone mixte la semaine dernière après le revers contre Nantes. Son coup de gueule a permis de remettre les choses en place, et le dernier rempart de la meilleure défense du championnat a bouclé un nouveau clean-sheet à Auguste Delaune en ce dimanche.

Bard (7,5): Voir ci-dessus. 

Dante (5): Bien que Nice se soit montré solide défensivement, le capitaine brésilien n’a lui pas totalement rassuré. Il se met en difficulté tout seul dans sa propre surface en mettant trop de temps pour dégager son camp. Ce n’est pas une prestation catastrophique non plus mais il n’a pas non plus été impérial en terre rémoise.

Todibo (6): Après une première période discrète, le défenseur central azuréen est clairement monté en régime dans cette partie, récupérant plus de ballons et gagnant la quasi totalité de ses duels après le repos. Cela faisait un moment que l’on n’avait pas vu l’ancien toulousain et barcelonais faire une prestation aussi aboutie.

Lotomba (6): Contrairement à ses dernières performances qui n’étaient clairement pas au niveau attendu, le joueur suisse a clairement haussé le curseur aujourd’hui. Défensivement, il a fait le travail et il s’est même permis quelques offensives qui ont apporté du dynamisme à son équipe, notamment sur l’occasion immanquable ratée par Boga. Il y a du mieux, reste à voir s’il parviendra à gagner en régularité dans cette fin de saison.

Rosario (5,5): De retour de suspension, le milieu néerlandais a fait du bien à son équipe, précieux dans l’entrejeu pour son équipe. S’il n’a pas toujours été en réussite dans ses choix, on ne peut nier que l’ancien du PSV Eindhoven a stabilisé le milieu de terrain et donné plus de cohérence tactique au Gym, notamment dans l’équilibre de l’équipe.

Thuram (5,5): Egalement de retour après avoir manqué la dernière rencontre, le milieu de terrain niçois s’est réveillé. Il a été plus influent que lors de ses dernières sorties. Il a provoqué de nombreuses fautes et apporté sa pierre à l’édifice dans les trente derniers mètres adverses mais comme bien souvent cette saison, il est trop tendre dans le dernier geste.

Boudaoui (5): Le milieu de terrain algérien est dans le doute depuis plusieurs semaines, et sa prestation du jour ne risque pas de complètement rassurer les supporters niçois. Appliqué techniquement, il a bien débuté avant de s’éteindre petit à petit et de disparaitre des radars en seconde période. Remplacé par Alexis Claude-Maurice (78′).

Boga (4): L’attaquant ivoirien a manqué de réussite à Delaune, mais ce n’est pourtant pas faute d’avoir essayé. Il chauffe d’abord Diouf sur coup-franc avant de rater de façon inexplicable un but tout fait dans les six mètres. Un tournant, puisque ce fut d’assez loin la plus nette occasion des Aiglons à Reims. Remplacé par Gaëtan Laborde (78′). 

Cho (5): Sorti assez vite contre Nantes malgré une bonne prestation, l’ancien joueur de la Real Sociedad avait à nouveau la confiance de son entraîneur au coup d’envoi. Malgré des situations favorables, il n’a pas été décisif devant la cage. Il se procure une occasion aux vingt mètres mais n’a pas mis suffisamment de puissance pour cadrer. Remplacé par Evann Guessand (59′). 

Moffi (4): Rencontre compliquée pour l’avant-centre nigérian, pourtant auteur de trois buts sur les deux dernières journées. Sa première occasion ratée en face à face avec Diouf a donné le ton de sa prestation. Il n’a pas pesé dans les duels et n’a que très peu réussi à conserver les ballons dos au but adverse. Remplacé par Aliou Baldé (89′). 

Lire plus