PSG - Rennes (1-0) : Les notes complètes [Coupe de France - Demi Finale]

PSG – Rennes (1-0) : Les notes complètes [Coupe de France – Demi Finale]

Homme du match – Mandanda © (8) : Contre les Parisiens, l’ancien marseillais a souvent été en difficulté. Et pourtant, ce soir, le gardien français a maintenu son équipe dans le match dès les premières minutes de jeu. Après avoir arrêté un face à face, Mandanda arrête le pénalty de Mbappe. Il ne peut rien sur le but contré mais peut être félicité de son match complet, plein d’expérience.

 

PSG (4-3-3)

 

 

Donnarumma (6.5) : La domination parisienne a facilité la rencontre du portier italien, ayant eu peu à faire. L’arrêt sur la frappe de Kalimuendo en début de match met Paris dans les meilleures dispositions. A noter que le gardien est de plus en plus à l’aise au pied. 

 

Hakimi (7.5) : Dans un rôle très offensif, le placement entre les lignes du marocain a perturbé l’équilibre rennais. Sa complicité avec Dembele a été à l’origine de nombreuses d’actions, sans être conclues. Toutefois, ce positionnement particulier a pu perturber l’organisation tactique de ses coéquipiers.

 

Marquinhos (7) : De retour dans le onze, le capitaine revient de blessure et se devait de faire un grand retour au vu de la concurrence à ce poste. Anticipation et calme ont été les maîtres-mots de son match, retrouvant son rôle de cadre. Pereira le remplace (75’).

 

L.Hernandez (6) : Titularisé dans l’axe, l’international français a fait preuve de caractère à son poste préférentiel. Hernandez a été bon défensivement et précis à la relance.

 

Mendes (7) : Laissé au repos pour le Classique, le latéral portugais est revenu en forme avec pléthores d’appels permettant au côté gauche d’être aussi actif que le côté droit. Skriniar prend sa place (75’).

 

Zaïre Emery (6) : Fidèle à lui-même, le jeune parisien a une nouvelle fois été bon sans briller. Un homme de l’ombre qui compense et assure l’équilibre. Il est remplacé par Ugarte (76’).

 

Vitinha (6.5) : Indispensable dans l’entre parisien, le milieu est placé en pointe basse pour ce match à enjeu. Indéniablement l’homme fort de la capitale en ce moment, le portugais a été moins offensif ce soir, assurant toutefois la circulation du ballon avec intelligence et sérénité. 

 

Ruiz (6) : Souvent excentré sur le côté gauche, l’espagnol s’est bien projeté afin d’apporter des solutions de dédoublement à Mbappe. Match intéressant du milieu, se démarquant par ses déplacements.

 

Kang In Lee (5.5) : Placé en soutien des attaquants, Lee a été volontaire, en mouvement, au service de ses coéquipiers. Son manque de créativité lui fait parfois défaut, accumulant les passes en retrait. Kolo Muani entre à sa place (84’).

 

Dembélé (8) : Face à son club formateur, le français a été insaisissable. Véritable électron libre, ce système permet à Dembele de voir, d’imaginer et de créer. Cette immense liberté lui permet de casser les lignes adverses, au travers de dribbles et de passes dont lui seul est capable. Il cède sa place à Asensio (76’).

 

Mbappe © (7) : Explosif en ce début de match, Mbappe manque un face à face puis un penalty après l’avoir provoqué (35’). Sa non résignation et son expérience lui permettent de se rattraper quelques minutes après, inscrivant un but chanceux (40’) où sa frappe est détournée par Omari. Sa deuxième mi-temps est moins tranchante, à l’image de son équipe.

 

 Rennes (4-2-3-1) 

 

Mandanda © (8) : Voir ci-dessus.

 

G.Doué (6) : Sa vitesse d’exécution lui permet de rivaliser face à un Mbappe inarrêtable. Toutefois, le placement de ce dernier fait qu’il est souvent pris dans le dos et laisse en ce sens le numéro 7 parisien seul face à Omari. Seidu le remplace (56’).

 

Omari (4) : Le manque d’expérience du central rennais lui a porté préjudice ce soir. Il concède dans un premier temps le penalty sur Mbappe, heureusement pour lui arrêté, puis contre la frappe du numéro 7 français sur l’ouverture du score. Malchanceux, le défenseur est fautif sur la défaite de son équipe.

 

Theate (6) : De bonnes anticipations et une rigueur qui compensent l’insouciance de Omari à ses côtés. Theate a été un des hommes forts de ce match côté rennais, face à un PSG multipliant les offensives.

 

Truffert (4.5) : Souvent pris dans le dos face à un côté droit parisien très remuant, l’espoir français a été mis en difficulté durant toute la rencontre, laissant de nombreux espaces à ses adversaires du soir.

 

Santamaria (4) : A l’image de son équipe, il a subi les assauts parisiens sans apporter énormément à la construction. Le Fee le remplace (75’), sans faire mieux. 

 

Gouiri (5) : Après avoir fait très mal à Paris lors de la dernière confrontation en Ligue 1, Gouiri a été beaucoup plus effacé ce soir. Bien que sa qualité technique soit indéniable, son manque de créativité a manqué aux rouge et noir ce soir. Salah le remplace (82’).

 

Bourigeaud (5) : Le cadre rennais a manqué d’impact dans l’entre rennais dans le premier acte. Sa seconde période a été bien meilleure, étant à l’origine des actions de son équipe.

 

Blas (4.5) : Sur les peu de ballons touchés, Blas a été juste sans créer de grandes différences, dans un contexte de jeu où, acculée, son équipe en avait besoin. Terrier le remplace (56’).

 

D.Doué (5.5) : Doué profite de sa justesse technique pour créer le décalage lorsqu’il reçoit le ballon. Il manque toutefois de lucidité dans la dernière passe. Il est remplacé par Rieder (82’).

 

Kalimuendo (6) : De retour au Parc, l’ancien titi parisien a été peu servi par ses coéquipiers, faisant les frais de la supériorité des locaux. Sa bonne frappe arrêtée en début de match aurait pu changer la tournure du match. Son jeu en mouvement en deuxième mi-temps a été utile pour créer des relais à ses coéquipiers.

Lire plus