OGC Nice - FC Nantes (1-2): Les notes complètes [Ligue 1 - 27ème j.]

OGC Nice – FC Nantes (1-2): Les notes complètes [Ligue 1 – 27ème j.]

Homme du match: Matthis Abline (8): Prêté par le voisin rennais, le jeune avant-centre du FC Nantes a été un véritable poison pour la défense adverse. Dans tous les bons coups, il ouvre d’abord le score avec une détente aérienne de toute beauté qui a trompé Bulka, puis il est auteur d’une percée de grande classe dans la surface niçoise pour obtenir le penalty de la victoire. Remplacé par Tino Kadewere (79′). 

 

 

Nice (4-3-3):

 

Bulka (5): Nouvel après-midi frustrant pour le gardien polonais. Il ne peut pas faire grand chose sur les deux buts encaissés par son équipe, battu par la tête d’Abline et sur le penalty, qui est son point fort, il plonge encore du bon côté mais la frappe de Mohamed était parfaitement placée.

Perraud (2): Titularisé pour la deuxième fois de suite après le match à Lens, le joueur prêté par Southampton est, comme la quasi totalité de ses coéquipiers, passé à travers de la première seconde jusqu’à sa sortie du terrain. Il n’a rien apporté offensivement et il a également été dans le dur dans les tâches défensives. L’ouverture du score vient d’ailleurs de son côté. Remplacé par Melvin Bard (60′). 

Dante (5): Auteur d’une rencontre neutre, le capitaine brésilien a malgré tout été l’auteur d’un retour défensif de toute beauté en première période sur une action qui aurait pu permettre à Nantes de faire le break. Pour le reste, ce n’était pas non plus sa meilleure prestation mais il n’est pas le plus à blâmer.

Todibo (3): Où est passé le défenseur central solide qui faisait partie des meilleurs arrières du championnat il y a encore quelques semaines ? Buteur contre son camp contre le MHSC lors de la dernière réception, l’ancien toulousain fut étrangement absent en première période, se montrant naïf défensivement et ne gagnant que peu de duels. Il n’a pas rassuré ses partenaires et ses supporters face à Nantes en ce dimanche de Pâques.

Lotomba (2): Rencontre une fois très décevante pour le latéral suisse qui n’a pas été très utile à son équipe cet après-midi. Sur une contre-attaque rare côté niçois dans le premier acte, il fait le mauvais choix et il est encore trop tendre dans son couloir. Une prestation à oublier, que ce soit sur le plan individuel ou collectif pour l’ancien des Young Boys. Remplacé par Aliou Baldé (83′). 

Boudaoui (4): Le milieu de terrain algérien s’est sans doute retrouvé orphelin de ses compères de l’entrejeu habituels en la personne de Thuram, Sanson, Ndayishimiye ou encore Rosario, tous absents pour cette rencontre. Il a été assez timide aujourd’hui et n’a pas eu de réelle influence dans le jeu de son équipe malgré ses efforts.

Claude-Maurice (4): Match au cours duquel l’ancien lorientais a alterné entre le bon et le mauvais. Certes, il aura été l’un des seuls joueurs niçois en mesure de créer des différences balle au pied, mais cela aura été beaucoup trop par intermittence aujourd’hui. De plus, on peut déplorer son manque de qualité sur les corners qui ont pour la plupart été directement envoyés sur Alban Lafont.

Louchet (4,5): Le jeune joueur formé au club niçois a profité des nombreuses absences au milieu de terrain pour se faire une place dans le onze de départ pour la seconde fois de la saison en championnat. Malheureusement pour lui, sa rencontre, qui n’est pas si mauvaise, ne s’est pas déroulée comme prévu car il n’avait que peu de solutions vers l’avant. Remplacé par Antoine Mendy (60′), coupable de la faute sur Abline dans sa surface.

Boga (4): L’attaquant ivoirien avait insisté en conférence de presse sur le fait qu’il aimerait être plus décisif pour son équipe. Mais ce n’est pas avec sa performance du jour qu’il y arrivera. Esseulé sur le côté gauche, il n’a pas fait énormément de différences et même dans un rôle un peu plus axial ensuite, il aura été trop irrégulier dans ce match. Remplacé par Gaëtan Laborde (77′). 

Cho (5,5): Il fut de loin le meilleur joueur de champ de l’OGC Nice aujourd’hui. Tranchant lors de ses prises de balles et de ses accélérations, il a été la principale menace pour le solide bloc nantais qui a bien réduit les espaces dans la profondeur. Ce fut une surprise de le voir quitter le terrain aussi vite tant il semblait en jambes. Remplacé par Evann Guessand (60′), qui obtient le penalty face à son ancien club.

Moffi (5): Inexistant pendant toute la rencontre, l’attaquant nigérian, qui restait sur un doublé inscrit à Bollaert avant la trêve, n’a pas du tout pesé sur la défense nantaise. Pourtant, et alors qu’il était sur le point d’être remplacé, il a eu l’occasion d’égaliser et il n’a pas tremblé en transformant le penalty pour inscrire son dixième but de la saison en Ligue 1. Insuffisant toutefois pour garder un résultat positif.

 

Nantes (4-4-2):

 

Lafont (6): Tranquille pendant la majeure partie du match, le dernier rempart nantais a été nettement plus mis à contribution par Nice. Il ne peut rien faire sur le penalty de Moffi mais sort ensuite deux parades déterminantes en fin de match face à Bard et Mendy qui avaient tenté leur chance de loin. Une rencontre rassurante pour lui.

Cozza (5,5): Le latéral gauche s’est cantonné aux tâches défensives mais il s’est un peu compliqué la vie après la pause malgré une première période d’assez bonne facture. En effet, il a fait plusieurs fautes d’antijeu qui ont d’ailleurs fini par lui valoir un avertissement. Sa rencontre reste malgré tout relativement intéressante.

Cömert (5,5): Le défenseur central suisse a réalisé une première période impeccable avant d’être un peu plus en difficulté après la pause. Il commet quelques fautes à retardement et il est coupable d’une erreur dans sa surface puisqu’il déstabilise légèrement Guessand, ce qui offre le penalty de l’égalisation aux Aiglons.

Castelletto (6): Le défenseur central camerounais s’est montré solide cet après-midi sur la Côte d’Azur. Il faut dire qu’il n’a rien eu à faire de particulier en première période tant les Niçois ont été inoffensifs. Après la pause en revanche, il a été sollicité mais il a su garder son sang-froid pour rester dans son match malgré les tensions apparentes dans le second acte.

Amian (7): Le latéral droit démarre parfaitement sa rencontre puisqu’il s’offre une passe décisive pour Abline avec un centre parfait pour son partenaire. Défensivement, il a également été inspiré face à la fougue de Boga qui a eu du mal à mettre son jeu en place dans cette partie. Il est l’un des gagnants de l’arrivée de Kombouaré pour l’instant.

Sissoko (7): Le milieu expérimenté des Canaris a réalisé une prestation très solide. Pas avare d’efforts, il a été costaud dans les duels et n’a eu aucune difficulté balle au pied pour se projeter vers l’avant. Il se procure une occasion de break en seconde période mais a buté sur Bulka. Son vécu et sa gestion des moments chauds devrait être un atout majeur dans la fin de saison nantaise.

Chirivella (8): Une performance XXL pour le milieu espagnol du FC Nantes. Présent dans toutes les zones du terrain, il a ratissé un nombre colossal de ballons et fut à l’initiative de la plupart des occasions des Canaris. Conforté dans son rôle de capitaine suite au retour de Kombouaré, il rend parfaitement la confiance accordée par son entraîneur.

Augusto (6): Le Brésilien a réalisé un gros travail de l’ombre qui fut précieux pour son équipe. Tout comme Chirivella, il a eu une activité incessante avec ballon mais fut également souvent bien placé à la perte de balle. Il a encaissé les coups après la pause mais vaillamment, il a terminé la rencontre vraisemblablement sans égratignure. Remplacé par Nathan Zézé (90′). 

Mollet (5): Buteur au match aller lorsque Nantes avait fait tomber Nice pour la première fois de la saison, l’ancien du MHSC n’a cette fois pas connu la même réussite à l’Allianz Riviera. Il est parfois bien positionné dans la surface azuréenne mais il n’a pas su faire les bons choix, à l’image de son tir en seconde période qui est passé loin des buts de Bulka. Remplacé par Samuel Moutoussamy (86′). 

Abline (8): Voir ci-dessus. 

Mohamed (6): Discret pendant une bonne partie de la rencontre, l’attaquant égyptien se réveille en seconde période en offrant un excellent ballon de but à Sissoko, puis il transforme son unique occasion de la partie en but sur un penalty parfaitement placé face à Bulka qui avait plongé du bon côté. Remplacé par Marcus Coco (86′). 

Lire plus