Bayern Munich – Borussia Dortmund (0-2) : Les notes complètes [Bundesliga – 27ème j.]

Bayern Munich – Borussia Dortmund (0-2) : Les notes complètes [Bundesliga – 27ème j.]

Homme du match : Hummels (8) : Monstrueux. L’expérimenté défenseur du BVB a écoeuré du début à la fin, ses vis-à-vis, en enchaînant les interventions de très grandes classes. Toujours bien placé, on l’a également vu être précis dans ses relances, à destination de ses attaquants. Avant la pause, sur un corner adverse, Müller pique une tête à destination de Dier qui pense égaliser, mais Hummels intervient pour venir sauver le ballon sur la ligne du bout du pied. Au retour des vestiaires, il récidive avec un superbe tacle dans ses six mètres, alors que Kane se trouvait, seul, derrière lui. Puis on l’a également vu se faire plaisir en se projetant de l’avant avec une belle frappe aux vingt-cinq mètres bien repoussée par Ulreich.

Bayern Munich : 4-2-3-1

Ulreich (4) : Battu dès la dixième minute sur une frappe croisée d’Adeyemi avec une main pas suffisamment ferme, le gardien numéro 2 du Bayern a par la suite été peu inquiété. En fin de partie, il ne peut rien faire sur le second but, inscrit par Ryerson.

Kimmich (7) : Malgré la défaite, le Bavarois a réalisé un très gros match. Omniprésent d’entrée dans son couloir, la quasi-totalité des occasions de son équipe est passée de son côté avec plusieurs très bons débordements et des centres à destination de Kane à plusieurs reprises. En seconde période, on l’a vu revenir au milieu de terrain et a continué à animer le jeu, timide, de son équipe.

Dier (5.5) : Une charnière centrale qui a longtemps souffert en première période face aux écarts de vitesse vis-à-vis de leurs adversaires. Juste avant la pause, il pense égaliser à bout portant, mais sa déviation de la tête est sauvée sur la ligne par Hummels.

De Ligt (4.5) : Le néerlandais a pris la foudre en début de partie. Sur une transmission dans la profondeur de Brandt, il est totalement pris de vitesse par Adeyemi qui en profite pour venir ouvrir le score. Ensuite, il a dû attendre le second acte, pour resserrer les lignes et éviter ce genre de situations qui a mis à mal son arrière-garde.

Davies (3) : De retour, le latéral Canadien n’a pas répondu présent dans ce Klassiker. Régulièrement dépassé sur le plan défensif, il n’a pas non plus participé aux offensives des siens. Remplacé par Choupo-Moting.

Goretzka (6) : Dans l’entre jeu, le milieu allemand a touché énormément de ballons et a su les distribuer avec qualité, sans pour autant avoir trouvé la solution.

Laimer (4.5) : Attentiste sur diverses phases de jeu, ce dernier n’a pas été suffisamment dominant face à ses vis-à-vis. Remplacé par Mazraoui.

Sané (5) : Intéressant dans ses déplacements, il n’a pas hésité à laisser son couloir à Kimmich, à tel point que l’ailier Bavarois a été moins influent offensivement que son partenaire. Remplacé par Coman.

Müller (5) : Pour son sept-centième matchs avec le Bayern, le meneur de jeu des locaux s’est retrouvé fautif sur l’ouverture du score adverse avec une perte de balle dans les trente-cinq derniers mètres du BVB. Ensuite, on l’a vu influent dans le jeu, à l’image de son positionnement régulier sur un côté, afin d’adresser plusieurs bons centres. En fin de première période, il est à la retombée d’un corner et d’une tête piquée, vient servir Dier qui voit sa déviation être sauvé sur la ligne par Hummels. Remplacé par Tel.

Musiala (4) : Il était attendu et n’a finalement pas répondu présent. En effet, le jeune allemand n’a pas pesé dans le jeu des siens, du notamment au fait que ses coéquipiers se sont principalement consacré sur le flanc droit de l’attaque. Remplacé par Gnabry.

Kane (4.5) : Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas. Souvent trouvé dans de bonnes conditions, l’attaquant anglais n’a jamais réussi à faire la différence. Deux reprises de la tête à bout portant, qui finissent hors cadre, une frappe du droit contrée, qui termine juste au-dessus de la barre. Puis en toute fin de partie, il pense réduire la marque, mais son but est finalement refusé pour un hors-jeu.

Borussia Dortmund : 4-3-3

Meyer (6.5) : Une doublure qui a assuré ce soir. Face aux nombreuses offensives adverses, le portier du BVB a dû attendre les vingt dernières minutes pour véritablement se mettre en condition avec une belle claquette pour venir repousser une tentative de Coman. Hormis cela, il a été rassurant dans ses prises de balles sur les centres des Bavarois.

Ryerson (7) : Une grosse activité dans son couloir, conclue par un joli but en fin de partie. Pourtant, il a eu du mal à rentrer dans son match, à l’image de sa grosse semelle en retard sur Musiala, où il s’en sort miraculeusement bien. Puis au fur et à mesure de la rencontre, il a profité des espaces dans la défense adverse pour se projeter régulièrement de l’avant. Servi par Haller dans les dix dernières minutes, il ajuste Ulreich d’une jolie frappe croisée qui vient se loger dans le petit filet.

Hummels : voir ci-dessus. 

Schlotterbeck (7.5) : Très gros match également de sa part avec notamment une première période taille patron. A la dixième minute, il intercepte une passe de Müller et l’action vient se terminer par l’ouverture du score d’Adeyemi. Puis quelques instants plus tard, il réalise un sublime tacle dans les pieds de Musiala pour venir stopper une contre-attaque.

Maatsen (6.5) : Il a su élever son niveau au fur et à mesure de la partie. Si dans un premier temps, on l’a essentiellement vu sur le plan défensif, où il a été solide. Il s’est peu à peu projeter de l’avant, à l’image de sa sublime percée de soixante mètres qui se conclut par une frappe qui vient frôler le poteau opposé.

Brandt (7) : Il a été à la baguette des phases offensives de son équipe durant plus d’une heure de jeu. A la dixième minute, il se projette de l’avant plein axe et lance parfaitement Adeyemi en profondeur. Ce dernier vient ajuster Ulreich pour l’ouverture du score. Remplacé par Reus.

Can (6.5) : Bien en place dans le coeur du jeu, il a été précieux à la récupération et précis techniquement.

Nmecha (6) : Intéressant dans le coeur du jeu, il a su être précis techniquement. En deuxième période, il manque le but du break à bout portant. Servi sur un centre à ras de terre de la droite, il contrôle et tente de placer son ballon de l’intérieur du droit, mais Ulreich s’interpose d’une superbe main ferme. Remplacé par Ozcan.

Sancho (6.5) : Il continue de retrouver son niveau. Effectivement, l’ailier anglais a réalisé une très belle performance ce soir grâce à ses qualités techniques qui ont donné le tournis à ses vis-à-vis avec des dribbles incessants. Dans les petits espaces, il a su créer des différences pour effacer ses adversaires et ainsi se retrouver en position idéale. Remplacé par Bynoe-Gittens.

Füllkrug (5.5) : Malgré le peu de bons ballons à disputer, l’attaquant du BVB a été précieux dans son jeu en pivot. Remplacé par Haller.

Adeyemi (7) : Une nouvelle accélération qui a laissé sur place son vis-à-vis. Après son sublime but contre Chelsea la saison dernière en prenant le meilleur sur Enzo Fernandez, c’est De Ligt aujourd’hui, qui n’a rien pu faire. Idéalement servi dans la profondeur par Brandt, il enclanche la vitesse supérieure pour prendre le meilleur sur son adversaire et venir croiser sa frappe dans le petit filet opposé. Ensuite, il a continué à créer des différences de par ses accélérations et sa capacité à dribbler les défenseurs adverses, malgré un marquage à deux voir trois sur lui. Remplacé par Wolf.

Lire plus