Chelsea - Burnley (2-2): Les notes complètes [Premier League - 30ème j.]

Chelsea – Burnley (2-2): Les notes complètes [Premier League – 30ème j.]

Homme du match: Arijanet Muric (9): Une prestation majuscule pour le gardien kosovar de Burnley. Auteur d’un total de onze arrêts, il a écœuré les attaquants de Chelsea tout au long de la rencontre. Il réalise des parades de toute beauté devant Jackson plusieurs fois et Gusto notamment et on ne peut pas dire qu’il puisse faire quoi que ce soit sur les deux buts de Palmer. Sa rencontre restera comme l’une des plus abouties pour un gardien de Premier League cette saison.

 

 

Chelsea (4-2-3-1):

 

Petrovic (7): De retour dans la cage de Chelsea après avoir laissé sa place à Sanchez en FA Cup, le gardien serbe a sauvé son équipe d’une désillusion encore plus terrible. Il a réalisé plusieurs arrêts de grande classe dans cette partie, notamment devant Odobert où il réalise une horizontale de classe mondiale avant de réaliser une parade réflexe énorme devant Foster. Il n’a pas la main assez ferme sur le but de O’Shea mais difficile de lui en vouloir au regard de son match.

Cucurella (5,5): En l’absence de Chilwell, il a enchaîné une deuxième titularisation de suite mais il n’a pas connu la même réussite que contre Leicester. Il n’a pas hésité à arborer son couloir et a apporté plusieurs fois des solutions en phase offensive, mais il a parfois laissé beaucoup trop d’espaces dans son dos et Burnley a su en profiter.

Badiashile (3): Titularisé dans l’axe de la défense, l’ancien monégasque est passé à côté de sa rencontre. Il n’attaque pas Cullen sur l’égalisation des Clarets et aura été beaucoup trop tendre dans les duels. Pas certain qu’il ait marqué énormément de points auprès de Mauricio Pochettino ce soir.

Disasi (5): L’ancien coéquipier de Badiashile en Principauté a d’abord été malchanceux. Alors qu’il pensait ouvrir le score, son but a été refusé pour une faute de main qui semble peu évidente. Défensivement, il aura été mis à contribution par l’attaque de Burnley sur le pressing, et il a parfois semblé en difficulté et en manque de solutions.

Gusto (8): Une nouvelle fois, le latéral droit français a été étincelant dans son couloir. Son entente avec Palmer s’intensifie semaine après semaine et est prometteuse pour les semaines à venir. Il rate l’occasion d’inscrire son premier but avec les Blues juste avant la pause, mais sa rencontre est encore de très bonne qualité. En revanche, l’ancien lyonnais a dû sortir sur blessure. Remplacé par Alfie Gilchrist (87′). 

Fernandez (5): Le milieu de terrain argentin n’était pas dans son meilleur jour. Il a orienté le jeu de son équipe en aimantant pas mal de ballons mais il n’a pas réellement su faire les bons choix. Avec une centaine de ballons touchés, il a eu une activité incessante mais avec trop peu de réussite au final dans ce match frustrant pour Chelsea.

Caicedo (5,5): Le joueur équatorien a fait ce qu’il a pu dans cette partie. Il a récupéré des ballons et il a été assez vif dans la projection vers l’avant durant l’entame de match. Ensuite, on a senti qu’il tirait un peu la langue après être rentré en milieu de semaine d’Amérique du Sud. Remplacé par Raheem Sterling (73′), passeur décisif pour Palmer dans le dernier quart d’heure.

Mudryk (5,5): Alors qu’il a brillé avec l’Ukraine pendant la trêve internationale, le talentueux milieu offensif a d’abord été incisif en provoquant le penalty et l’expulsion de Lorenz Assignon avant la pause. Après le repos, il a ensuite eu un peu plus de mal mais a quand même maintenu la pression sur la défense des Clarets grâce à sa technique et ses accélérations parfois déroutantes.

Gallagher (3): Rencontre en revanche très compliquée pour le capitaine de Chelsea cet après-midi à Stamford Bridge. Techniquement, il n’a pas été au rendez-vous en ratant des choses qui semblaient pourtant à sa portée. Il s’agit sans aucun doute de sa pire prestation depuis un long moment. Espérons pour les Blues qu’il s’agisse simplement d’un accident de parcours. Remplacé par Noni Madueke (62′). 

Palmer (8): Concrètement, où en serait Chelsea au classement sans lui ? Le milieu offensif formé chez les Citizens a une nouvelle fois été rayonnant. Toutes les offensives passaient par lui et sans une défense héroïque des Clarets, il aurait certainement marqué un ou deux buts de plus. Il inscrit finalement un doublé, confirmant qu’il est le meilleur joueur de champ des Blues cette saison.

Jackson (5): En grande forme ces derniers temps, l’attaquant sénégalais a réalisé un match plein d’envie. Il a dézoné pour offrir des solutions dans la profondeur et il a souvent été placé au bon endroit dans la surface. Malheureusement, il a raté deux énormes occasions et a raté des contrôles parfois faciles dans la zone de vérité. On ne pourra en revanche pas lui reprocher sa combativité et son bon état d’esprit.

 

Burnley (4-4-2):

 

Muric (9): Voir ci-dessus. 

Vitinho (6): Le latéral gauche brésilien était très présent offensivement en début de partie, avant d’être contraint de reculer au fur et à mesure du match suite à l’infériorité numérique de Burnley pendant toute une mi-temps. Il n’a pas rechigné ses efforts et malgré l’activité de Palmer, il s’en est vraiment bien sorti face aux Blues.

Estève (7): Le jeune défenseur international espoir français formé à Montpellier n’a pas été pris par l’enjeu. Désormais installé comme titulaire indiscutable dans le système de Vincent Kompany, il a réalisé une prestation courageuse face à une formation qui a tenté sa chance à plus de trente reprises aujourd’hui.

O’Shea (7): Le défenseur central irlandais s’est sacrifié pour son équipe cet après-midi. Sur la frappe puissante de Palmer dans la surface, il met sa tête en opposition pour empêcher Chelsea d’ouvrir le score. En seconde période, il égalise sur corner avec une détente magnifique pour venir tromper Petrovic.

Assignon (non noté): Le jeune latéral droit arrivé cet hiver en provenance de Rennes n’a pas réalisé une mauvaise première période mais il a été plombé par ses deux fautes évitables sur Mudryk. Sur la deuxième, il est coupable d’une faute sur l’Ukrainien dans la surface qui permet à Chelsea d’avoir un penalty et il sera exclu sur l’action pour deux avertissements.

Odobert (6): Buteur au match aller, l’ancien troyen s’est illustré en début de partie avec une frappe enroulée magnifique détournée magistralement par Petrovic. Il aura été menaçant balle au pied durant l’entame de match et n’a pas ménagé ses efforts. Il a été peu en vue ensuite mais a été très important dans les replis défensifs. Remplacé par Johann Gudmundsson (70′). 

Berge (7): Une activité de tous les instants pour le milieu de terrain norvégien. Il a été capital à la récupération du ballon et a réussi à faire bon usage de celui-ci quand il était en sa possession. Il a réalisé une prestation d’un excellent niveau et a été l’un des artisans majeurs de ce très bon résultat pour Burnley.

Cullen (8): Quel match de la part du capitaine des Clarets ! Déjà excellent en première période, le milieu de terrain est récompensé de ses nombreux efforts en égalisant à 1-1 d’une superbe reprise en extension aux abords de la surface londonienne. Il s’offre ensuite une passe décisive sur corner pour O’Shea qui permet à Burnley de repartir avec un point parfaitement mérité de Stamford Bridge.

Bruun Larsen (non noté): Le Danois a été le joueur le plus dangereux de la première période côté Burnley. Il a été trouvé à de nombreuses reprises dans la surface de Chelsea et les défenseurs adverses n’ont pas trouvé la clé pour le contrer. Il a été sorti par son entraîneur après l’expulsion de son coéquipier Assignon. Remplacé par Josh Brownhill (45′, 6), qui a densifié l’entrejeu des Clarets. Il est auteur d’une passe décisive pour Cullen dès le retour des vestiaires.

Foster (5,5): Il a travaillé pour le collectif sur le front de l’attaque. A l’instar d’Amdouni, il n’a pas pesé sur la défense de Chelsea en première période mais son heure est finalement venue et il se procure une grosse occasion en début de deuxième acte, mais Petrovic a réalisé un réflexe de toute beauté. Remplacé par Jay Rodriguez (70′), qui est tout proche d’offrir le succès aux Clarets mais sa tête a trouvé la barre transversale.

Amdouni (non noté): L’ancien du FC Bâle n’a pas été en réussite dans cette partie. Si Burnley a montré beaucoup de bonnes choses dans le premier acte, l’attaquant suisse n’a lui pas pesé sur la défense des Blues. Suite au carton rouge de Lorenz Assignon, il a été sacrifié par son entraîneur Vincent Kompany. Remplacé par Charlie Taylor (45′, 5,5), qui a apporté défensivement après son entrée.

Lire plus