France - Chili (3-2) : Les notes complètes [Match amical]

France – Chili (3-2) : Les notes complètes [Match amical]

Homme du match – KOLO MUANI (8): On l’a senti inspiré dès le début, avec beaucoup d’envie. Il a souvent percuté, donné des solutions et joué intelligemment en déviation. Son but superbe de la tête sur un nouveau caviar de HERNANDEZ (26′) conclut une première demie-heure très convaincante. Son énorme travail est à l’origine du but de GIROUD (73′), où il enrhume deux défenseurs après une course de 30 mètres, pour une passe en retrait chirurgicale. Son meilleur match depuis le Mondial ? Certainement. Remplacé par DIABY (82′) sous les vivas du Vélodrome.

France (4-3-3)

MAIGNAN (5): À l’image de son homologue chilien, il ne peut rien sur les deux buts, mais n’a rien à faire en dehors de ces actions.

CLAUSS (non noté): Il sort blessé au genou au bout de 9 minutes, remplacé par KOUNDÉ (4), assez propre défensivement mais trop neutre sur le plan offensif

SALIBA (4): Trop spectateur sur le trajet de la frappe du premier but, il peut intervenir pour la dévier. Une tête au-dessus sur un corner de HERNANDEZ (33′), où il fait preuve d’un timing assez déficient. Défensivement tranquille par ailleurs.

KONATÉ (5): Concentré d’un bout à l’autre, il n’a pas laissé grand-chose à ses adversaires. Bien aussi dans la relance.

T. HERNANDEZ (5): Pris dans son dos sur le premier but, il a su ensuite fermer son couloir et aussi apporter le surnombre offensivement. Sa longue chevauchée (80′) aurait pu connaître un meilleur sort avec plus de précision ou d’altruisme pour servir un de ses partenaires mieux placés dans l’axe.

FOFANA (5): Il égalise à la 19ème d’une frappe à ras de terre enroulée du pied gauche à l’entrée de la surface, après une remise de MBAPPE. Sa puissance et son envie ont fait du bien dans les moments de conservation chilienne.

TCHOUAMENI (4): En retard sur le but de Nunez, il ne monte pas assez vite pour le contrer. Il a ensuite traversé le match de façon assez anonyme.

CAMAVINGA (non noté): Le madrilène a connu une entame difficile, avec des ballons perdus et moins de réussite que d’habitude dans ses tentatives d’interceptions. Blessé à la 42ème, il est remplacé par GUENDOUZI (5), qui s’est appliqué surtout à ne pas perdre le ballon, sans faire d’éclats ni d’erreurs.

KOLO MUANI : Voir ci-dessus.

MBAPPÉ (C)(4): Sifflé par une partie moins intelligente du public, il rate une première occasion (22′), sur un centre appuyé de HERNANDEZ et tire au-dessus (46′). Une passe décisive pour FOFANA, mais c’est trop peu. Il s’est aussi montré trop individualiste à plusieurs occasions.

GIROUD (5): Peu de ballons à se mettre sous la dent. Une tête en première période, un centre repris du bout du pied en seconde, et c’est tout jusqu’à son but du pied droit (73′), consécutif à un travail énorme de KOLO MUANI. Un match à son image. Remplacé par THURAM (82′).

Chili (4-5-1)

BRAVO (C)(4): Impuissant sur les buts français, il n’a pas eu d’arrêts à effectuer sur le reste du match.

SUAZO (4): Efficace défensivement face à KOUNDÉ, il a eu plus de mal avec KOLO MUANI. Sur le plan offensif, il n’a pas su être assez influent.

DIAZ (4): Peu de risques dans les relances, il est archi battu par KOLO MUANI au duel aérien sur le but du parisien.

LICHNOVSKY (4): Comme son partenaire de l’axe, il n’a pas fait de grandes relances ni de sorties balle au pied, il est resté sobre et donc finalement assez neutre. Remplacé par CATALAN (88′).

ISLA (5): L’ancien marseillais a réussi à tenir MBAPPE loin de sa surface, parfois rudement, mais sans excès d’engagement. Remplacé par FERNANDEZ (88′).

DAVILA (4): Un bon début de match pendant le temps fort des chiliens, mais il s’est éteint progressivement.

NUNEZ (5): Première frappe cadrée au bout de 6 minutes et ça fait 1-0 pour le Chili. Ensuite, il a beaucoup couru et a tenté de créer des décalages, sans grande réussite, peu aidé il est vrai par ses coéquipiers. Remplacé par PEREZ (88).

ECHEVERRIA (4): Il n’a pas pesé suffisamment dans les duels, opposé à FOFANA. Remplacé par PAVEZ (77′).

OSORIO (6): Une belle patte gauche et beaucoup d’envie de jouer vite vers l’avant, il provoque un début de panique dans la défense française (55′), mais son centre est trop imprécis. Sa frappe limpide pour le 3-2 (81′) ne laisse aucune chance à MAIGNAN.

SANCHEZ (6): Techniquement très à l’aise balle au pied, il sait aussi organiser les actions offensives de ses partenaires. Sa frappe hors cadre (55′) frôle la transversale. Remplacé par BOLADOS (77′), il n’a pas pû être décisif malgré beaucoup de bonne volonté.

VARGAS (4): Seul à 5 mètres des buts français, il place une tête sur le poteau de MAIGNAN (55″). Avant celà , il a envoyé un centre dangereux (41′), qui aurait pu connaître un meilleur sort sans l’imprécision de son partenaire quasiment sur la ligne. Remplacé par BRERETON (67′).

Lire plus