Paris-SG - OGC Nice (3-1): Les notes complètes [Coupe de France - 1/4 de finale]

Paris-SG – OGC Nice (3-1): Les notes complètes [Coupe de France – 1/4 de finale]

Homme du match: Fabian Ruiz (7): Le milieu espagnol a été excellent ce soir. Il a parfaitement orienté le jeu de son équipe et il est décisif sur les deux premiers buts parisiens. Passeur décisif avec une déviation en une touche de balle pour Mbappé, il est ensuite à l’affût dans la surface pour permettre aux siens de faire le break après l’erreur de Bulka. Remplacé par Manuel Ugarte (83′).

 

 

Paris-SG (4-3-3):

 

Donnarumma (5): Le gardien italien n’a pas grand chose à faire ce soir. Il encaisse un but sur la frappe parfaitement placée par Laborde. Ensuite, il sort parfaitement devant Boga en début de deuxième acte puis réalise un arrêt réflexe de grande classe dans le temps additionnel face à Moffi, mais il n’a pas été grandement mis à contribution de manière générale.

Mendes (6): Pour sa deuxième titularisation de la saison, le déroutant latéral portugais retrouve peu à peu ses sensations. Il a été un peu timide offensivement dans l’ensemble mais physiquement, il n’a pas connu de pépin majeur malgré une frayeur en fin de match après un duel avec Antoine Mendy. C’est de bonne augure pour la fin de l’exercice en cours.

Beraldo (7): Le défenseur brésilien semble avoir de plus en plus de crédit auprès de Luis Enrique. En l’absence de Marquinhos, il a enchaîné en défense centrale et il a réalisé une prestation très aboutie. S’il ne peut pas faire grand chose sur l’unique réalisation des Aiglons, il s’est offert son premier but avec le PSG, reprenant de la tête au second poteau le centre de Vitinha. Remplacé par Danilo Pereira (83′). 

L. Hernandez (5,5): L’ancien bavarois a relancé dans un confort pendant la majeure partie de la rencontre mais il est clairement fautif sur le but encaissé par son équipe. D’abord éliminé trop facilement par Boga, sa relance dans la continuité est contrée par Vitinha et profite à Laborde qui réduit le score.

Zaïre-Emery (5,5): Titularisé en tant que latéral droit par le coach espagnol du PSG, le jeune prodige du football français a réalisé une rencontre sérieuse. Sollicité par Boga qui fut d’assez loin le joueur le plus menaçant offensivement du Gym, il a été battu sur certaines offensives avant de prendre peu à peu la mesure de l’Ivoirien dans le second acte. Il n’est pas loin d’inscrire un but d’anthologie en fin de match avec un raid solitaire de toute beauté.

Vitinha (5,5): Le Portugais est malgré lui légèrement coupable sur le but encaissé puisque c’est lui qui empêche Hernandez de dégager correctement le ballon. Mis à part cela, il a également été sérieux ce soir, puisque sa partition a été jouée sans fausse note balle au pied. Une prestation correcte pour lui ce soir.

Ruiz (7): Voir ci-dessus. 

Lee (6): Le Sud-Coréen a été intéressant dans l’entrejeu parisien au Parc des Princes. Il a participé à presque toutes les offensives et il a su se démarquer entre les lignes pour apporter du danger à la défense de Nice. Il est également à l’origine de l’ouverture du score de son équipe et sur le but signé Beraldo à l’heure de jeu. L’ancien de Majorque est tout proche d’inscrire un coup-franc direct mais Bulka en a décidé autrement.

Mbappé (6,5): Le capitaine du PSG était en jambes ce soir. Il ouvre d’abord le score après un une-deux parfaitement exécuté avec Fabian Ruiz, puis il a continué à poser des problèmes à la défense niçoise, notamment en seconde période où sa vitesse aura été une arme majeure pour son équipe. Une rencontre sérieuse et appliquée de sa part.

Dembélé (6): L’ancien barcelonais a été inspiré offensivement. Il a facilement arboré son couloir dans la première demi-heure tant les Niçois étaient passifs. Il s’offre une passe décisive pour Fabian Ruiz, profitant du cadeau de Bulka qui intervient après un passing orchestré par le joueur de l’Equipe de France dans la surface adverse.

Ramos (5,5): Buteur contre le Stade de Reims le week-end dernier, l’attaquant portugais était à nouveau titulaire ce soir en quarts de finale de la Coupe de France. Il réalise une rencontre intéressante, disponible et mobile sur le front de l’attaque parisienne. Néanmoins, il rate deux énormes occasions en première période qui semblaient pourtant à sa portée. Remplacé par Bradley Barcola (74′). 

 

Nice (4-3-3):

 

Bulka (3): Irréprochable depuis le début de la saison, le gardien polonais a précipité le naufrage de son équipe puisqu’il est coupable d’une bourde monumentale après la demi-heure qui a permis à Fabian Ruiz de marquer sans effort le deuxième but parisien. S’il a réalisé quelques arrêts derrière, le mal était déjà fait depuis longtemps.

Bard (4): Le latéral gauche des Aiglons est probablement l’un des joueurs les plus réguliers de l’OGC Nice depuis le coup d’envoi de la saison. Ce soir en revanche, sa rencontre n’est pas bonne. Il aura été difficile pour l’ancien lyonnais de relancer proprement tant les Parisiens étaient pressants en position haute sur le terrain. Malgré quelques coups pris, il a tenu le choc physiquement. Remplacé par Romain Perraud (87′). 

Dante (3): Le capitaine brésilien est dans le dur depuis plusieurs semaines, à l’image de son équipe. Il a été bien évidemment cantonné dans son camp puisque le PSG a largement dominé l’entame de match, mais l’ancien du Bayern a été pris de vitesse à plusieurs reprises notamment par Kylian Mbappé en seconde mi-temps.

Todibo (4): Le défenseur central international français n’a pas lâché Mbappé mais cela ne lui a pas souri. Il ne peut rien faire sur deux des trois buts mais c’est lui qui offre un ballon en retrait délicat à gérer pour Bulka sur le but de Fabian Ruiz. Sa rencontre n’est pas catastrophique mais pas au niveau attendu pour un joueur qui prétend jouer l’Euro en fin de saison avec les Bleus.

Lotomba (4,5): Le latéral suisse n’a pas surnagé dans la léthargie niçoise de la première demi-heure. Si on peut difficilement le tenir pour responsable sur les buts encaissés, il rate une énorme double occasion d’égalisation en début de deuxième mi-temps, butant dans un premier temps sur Donnarumma avant de rater le cadre dans la continuité. Remplacé par Antoine Mendy (87′). 

Rosario (4): En l’absence de Boudaoui et Ndayishimiye, c’est le Néerlandais qui a été aligné en sentinelle. Un choix qui ne s’est pas avéré payant pour Farioli, puisque l’ancien du PSV Eindhoven n’a pas du tout pesé sur les évènements. Malgré un sursaut de combativité dans le deuxième acte, ce fut toujours aussi insuffisant.

Thuram (2): Le milieu azuréen poursuit sa saison délicate. Il n’a pas réussi à faire de différences balle au pied, étant nonchalant dans son activité. Il est en plus fautif sur l’ouverture du score puisqu’il rate sa passe aux abords de ses propres trente mètres, entraînant l’action du but de Mbappé. Une nouvelle rencontre à oublier pour l’ancien monégasque.

Sanson (4): Une rencontre au cours de laquelle le joueur prêté par Aston Villa est souvent resté muet. Incapable de se défaire du pressing parisien, il n’a pas eu une énorme influence sur la rencontre et il s’est montré beaucoup timide sur les coups de pied arrêtés qu’il n’a pas su exploiter au maximum. Remplacé par Alexis Claude-Maurice (77′).

Boga (6): L’Ivoirien était l’arme fatale de Nice lors de ce quart de finale. Toujours dans les bons coups, il aura probablement été le seul joueur du Gym à apporter du danger dans la surface parisienne. Sur le but, c’est lui qui prend l’initiative de rentrer dans la surface en faisant parler ses qualités, et ça a payé. Les rares incursions azuréennes sont venues de l’ancien joueur de l’Atalanta Bergame.

Guessand (4): Le jeune joueur formé chez les Aiglons a eu du mal à se démarquer ce soir. Il a longtemps couru dans le vide avant de profiter du renouveau niçois après le but inscrit par Laborde pour avoir plus d’espaces, mais il a manqué le coche en fin de premier acte. Ses coéquipiers ont malgré tout eu du mal à le trouver. Remplacé par Mohamed-Ali Cho (78′). 

Laborde (5): L’attaquant niçois a inscrit un but au Parc des Princes pour la troisième fois en trois déplacements dans l’enceinte parisienne sous le maillot de l’OGC Nice. Opportuniste après le mauvais dégagement du PSG, il réduit le score et redonne espoir aux siens alors que son équipe était clairement dans le dur. Remplacé par Terem Moffi (66′). 

Lire plus