Strasbourg - Monaco (0-1) : Les notes complètes [Ligue 1 - 25ème j.]

Strasbourg – Monaco (0-1) : Les notes complètes [Ligue 1 – 25ème j.]

Homme du match : Alaa Bellaarouch (7) : Le jeune gardien marocain tient enfin son match « référence ». Malgré le but encaissé, il a été précieux sur de nombreux arrêts, avec notamment un arrêt réflexe sur un tir de Balogun. Après avoir dribblé la défense, le jeune attaquant américain a décoché un tir, Bellaarouch, la vision masquée, a enregistré un arrêt réflexe grâce à une main solide (42´). À d’autres moments dans la rencontre, il s’est montré par ses qualités d’arrêt, notamment sur corner.

RC Strasbourg (3-4-3)

Alaa Bellaarouch (7) Voir ci-dessus

Ismael Doukoure (5) : À nouveau aligné en défense centrale, le joueur polyvalent a une nouvelle fois effectué un grand match. Il n’a pas hésité à sortir le ballon en corner afin d’éviter le danger (27’) (53’). Il a écopé d’un carton jaune pour un tirage de maillot sur Balogun à la 74’. Il a cédé sa place à Jérémy Sebas à la 80’. Ce dernier n’a essayé qu’un seul tir bien capté par le portier monégasque.

Lucas Perrin (6) : Solide prestation pour un défenseur en confiance. Son match aurait très bien pu finir à la 25’ : suite à un duel avec Ben Yedder, le Marseillais est resté de longues minutes par terre. Il est revenu sur le terrain en boitant.

Saïdou Sow (6) : Profitant de la blessure de Sylla, le Guinéen a à nouveau été titulaire. Mais quelle prestation encore pour lui ! C’est à se demander pourquoi il aura fallu attendre aussi longtemps pour le voir jouer. Seule ombre à son tableau : sur une contre-attaque, Minamino a pris le meilleur sur Sow et a délivré une passe à Balogun. Son tir n’a rien donné (53’).

Frédéric Guibert (6,5) : Monaco (280) et Strasbourg (265) sont les 2 équipes qui réalisent le plus d’interceptions en Ligue 1 Uber Eats 2023/24. D’ailleurs, le latéral du Racing Frédéric Guilbert (51) est celui qui en a réussi le plus dans l’élite cette saison. Cet après-midi, les supporters strasbourgeois ont pu voir un grand Guilbert, combatif, qui a su faire beaucoup de différences.

Ibrahima Sissoko (4) : Le milieu malien a délivré un match approximatif. Il a su gagner la grosse majorité de ses duels (5/7) grâce à son gabarit, mais n’a souvent pas été assez précis sur ses passes.

Habib Diarra (6,5) : À l’instar de Bellaarouch, le jeune joueur formé au club fait partie du top 3 des meilleurs Strasbourgeois de la rencontre. Il a su être dangereux en gagnant 91% de ses duels. Souvent juste dans le dernier geste, il a tout de même été en manque d’attractivité devant le but. Il n’a tenté que deux petits tirs, dangereux, qui ont frôlé la barre transversale.

Thomas Delaine (5,5) : Match de haute voltige pour l’ancien Messin. Le mot est d’autant plus approprié puisque, combatif, il a tenté de nombreuses têtes, l’envie y était. Très précieux pour centrer, il s’est montré plus discret en seconde période. Il est sorti à la 80′, remplacé par Aboubacar Ali qui a connu ses premières minutes à la Meinau.

Junior Mwanga (5) : Discret mais précieux, il s’est illustré à la 41’ : Mwanga n’a pas été attaqué lorsqu’il est rentré dans les 30 derniers mètres monégasques. Le joueur du Racing a tenté de surprendre Majecki avec une frappe à ras de terre. Malheureusement, le portier de l’ASM a détourné le ballon sans problème. Il a été remplacé par Marvin Senaya à la 68’. D’abord positionné en ailier droit, il est redescendu en tant que latéral droit au moment où Jérémy Sebas est rentré.

Emanuel Emegha (4,5) : Autant des dernières prestations n’étaient pas convaincantes, autant cet après-midi il s’est montré avec un peu plus d’envie. Il a raté de peu des ballons très dangereux, à l’image de la 56’ : Guilbert s’est échappé sur le côté droit et a centré devant le but. Emegha s’est retrouvé à quelques centimètres du ballon mais Majecki est intervenu à temps. Le Néerlandais a été le joueur qui a touché le moins de ballon en 90 minutes (15) et celui qui a perdu le plus de duels (8).

Dilane Bakwa (5,5) : L’ancien Bordelais a su se créer un grand nombre d’occasions en première mi-temps. N’hésitant pas à tirer, centrer ou dribbler, il a su se montrer dangereux en première mi-temps, notamment sur les contres. La seconde période a été beaucoup plus terne. Une question se pose : sait-il faire décoller le ballon ? En effet, il a tiré la majorité des corners mais aucun n’aurait risqué de toucher un pigeon ou de faire sauter les joueurs afin de toucher le ballon.

AS Monaco (4-4-2)

Radoslaw Majecki (5) : Le portier polonais a été titularisé pour la deuxième fois de la saison avec son match à Lens. Il n’a pas eu beaucoup d’arrêts à réaliser puisque, même si les Alsaciens étaient dangereux, très peu de tirs ont été cadrés et la majorité s’est retrouvée détournée par les défenseurs.

Wilfried Singo (7) : Grosse prestation pour le champion d’Afrique en titre. Il a écopé d’un carton jaune à la 44’ pour une semelle sur Diarra.

Guillermo Maripan (4) : Match assez difficile pour lui sur le plan défensif. Malgré cela, il est le joueur ayant réussi le plus de passes (60), soit trois fois plus que n’importe quel joueur de Strasbourg.

Thilo Kehrer (5) : L’ancien Parisien a été prêté au mercato hivernal en provenance de West Ham. Toujours solide, il est resté dans ses standards.

Kassoum Ouattara (4) : Souvent visible, le jeune Français n’a pas été convaincant aujourd’hui. Il a été remplacé à la 59’ par Ismail Jakobs.

Takumi Minamino (5) : Homme du match au match aller avec un doublé, le Japonais n’a pas été aussi décisif. Il a commencé fort avec un carton jaune dès la 5e minute pour un tirage de maillot sur Emegha qui s’apprêtait à partir seul en contre-attaque. Dangereux mais pas assez efficace, c’est tout naturellement qu’il a été remplacé à la 59’ par Maghnes Akliouche, qui a effectué une très bonne entrée en réalisant une passe décisive.

Denis Zakaria (7) : L’international Suisse, qui a connu 4 clubs en 2 saisons – Gladbach, Juventus, Chelsea et Monaco – a permis à son équipe de récupérer un nombre incalculable de ballons. Par sa précision de passe (94%), il s’est montré très important pour les offensives monégasques.

Youssouf Fofana (4,5) : Moins mis en lumière que son compatriote suisse, l’international tricolore n’a pas su s’imposer au milieu. Il a été remplacé ainsi qu’acclamé par son ancien public à la 59’ par Eliesse Ben Seghir. Ce dernier a permis aux siens de repartir avec les trois points. En effet, à la 72’, Akliouche s’est faufilé sur le côté droit de la surface strasbourgeoise. Il est entré dans les 16 mètres avant de transmettre à Ben Seghir sur sa gauche. L’attaquant monégasque a envoyé une frappe croisée chirurgicale qui n’a laissé aucune chance à Bellaarouch. Bon coaching pour Adi Hütter.

Aleksandr Golovin (7) : Le Russe, sur tous les bons coups, s’est comme à son habitude montré décisif, malgré le fait qu’il n’a pas été impliqué sur le but. Il a tiré tous les corners, tous les coups francs et presque chaque fois ils se sont avérés dangereux. Sans un bon Bellaarouch, Golovin aurait eu quelques passes décisives à son compteur. Il a été averti pour une faute anti-sportive sur Diarra dans le camp monégasque à la 82’.

Folarin Balogun (4,5) : L’international américain a été recruté cet été à Arsenal après avoir réalisé une très grosse saison l’année passée avec Reims (22 buts). Cette saison, il est plus en difficulté. Moins décisif, moins en confiance, il se montre moins incisif. Cet après-midi n’a pas dérogé à la règle. A-t-il sur-performé avec Reims ? Est-il en manque de confiance ?

Wissam Ben Yedder (4,5) : Peu d’occasions à se mettre sous la dent pour le joueur formé au départ en futsal. Il a été logiquement remplacé après avoir réalisé 0 tir, à la 88’, par Sougoutou Magassa.

Lire plus